Le trône de fer T.9 : La loi du Régicide de George R. R. Martin

Bonjour à tous !

Avec Carnet Parisien, nous nous sommes lancé ce défi un peu ambitieux de lire un tome de la saga Game of Thrones par mois en 2018. Nous continuons donc bien sur notre lancée avec ce neuvième tome. Attention aux spoilers dans le résumé du roman, ainsi que des événements qui précèdent celui-ci.

Avec la disparition de Robb Stark, le royaume du Nord, déjà amputé par l’occupation des Fer-nés, miné par les trahisons sournoises de Roose Bolton, quasiment réduit au Conflans que contrôlent de plus en plus les Frey félons, en jouant sur les vieilles querelles locales, et au détriment de Vivesaigues, assiégé et promis à l’un des leurs, n’est plus guère qu’un héroïque souvenir. Ainsi les Lannister semblent-ils assurés de triompher. Les jours de l’unique prétendant légitime au Trône de Fer, Stannis Baratheon, réfugié sur sa malheureuse île de Peyredragon, sont comptés. Mais c’est oublier les haines séculaires, internes et externes, qui l’entourent et peuvent tout remettre en question.

J’attendais avec grande impatience de découvrir ce neuvième tome de la saga ! Mais j’attendais le moment de pouvoir vraiment me plonger dedans, afin de m’immerger dans ce monde si cher à mon cœur. Impossible de le lire en étant obligée de le poser plusieurs jours, je voulais le dévorer. Et c’est bien ce que j’ai fais, puisqu’il s’y prête très facilement ! Game of Thrones est simplement une saga incroyable. Je suis toujours aussi sidérée de voir à quel point Georges Martin arrive à me surprendre. Cela ne s’arrête donc jamais ?! Je pensais qu’après Les noces pourpres, un événement inimaginable pour moi, il ne pourrait plus se surpasser. La bonne blague ! J’ai envie de dire que ce tome est celui avec le plus de rebondissement !

L’histoire avance à grand pas sur la fin, qui est l’équivalent de la fin de la troisième intégrale. J’ai tellement envie de lire la suite ! Il faut savoir que dans ce tome, certains personnages, qui semblent secondaires, deviennent vraiment importants. Mon préféré est sans conteste Samwell, qui se révèle ! C’est un fin politicien, mais avec un grand cœur, il ne s’en rend simplement pas compte. Il va permettre à Jon de lui aussi se révéler, et à l’auteur de chambouler tout ce que nous attendions pour ces deux hommes. Jon à d’ailleurs une grande importance ici. J’ai eu terriblement mal au cœur pour lui. Et étonnamment, Game of Thrones a réussi à m’émouvoir aux larmes, encore une grosse surprise ! Jusque là, je n’avais jamais été aussi émue, c’était prenant.

« En somme, c’est une espèce de puits sans fond, songea-t-il, la mort, et, la besogne d’aujourd’hui finie, le noir engloutira pour jamais mon nom. »

Alors que les Lannister se divisent petit à petit, Tyrion m’a aussi beaucoup touché. C’est un homme avec une bonté d’âme incroyable, complètement rejeté à cause de son physique. Peu importe ce qu’il fait, dit, pense, ce ne sera jamais assez bien pour sa sœur ou son père. D’ailleurs, je trouve Cercei bien plus froide et méchante dans les romans que dans la série. Je ne sais pas si c’est parce qu’on la voit moins. En réalité, on n’a plus son point de vue. Mais je l’aime bien moins sur papier que sur écran. Et que dire de Jaime, pour qui je ressens déjà une affection incroyable, peu importe que ce soit en littérature ou en série ? Il me bouleverse, simplement parce qu’il affiche une telle force au départ, et que nous découvrons petit à petit sa vulnérabilité. Honnêtement, je le ship avec Brienne, je les aime tous les deux. Je préfère vous parler des personnages, simplement parce que si je me mets à vous parler de l’action, je ne saurai me retenir de spoiler, et c’est trop dur ! J’ai juste envie de dire, ENFIN l’un d’entre eux disparaît ! Et l’une d’entre eux… revient ?

Le mystère autour de la magie noire à Westeros s’épaissit, tandis que les personnages se révèlent toujours un peu plus ! Les protagonistes de Game of Thrones sont un peu devenus ma famille. Et je me réjouis de les retrouver tous les mois pour de nombreuses heures de lectures addictives. Il semblerait que les différences avec la série commencent à s’accentuer, j’ai hâte de voir où tout cela va nous mener, Mélusine et moi ! Reprise lundi avec le tome 10, pour découvrir le sort réservé à Cat !

La chronique de Carnet Parisien

Ma chronique du T.1 : Le trône de fer

Ma chronique du T.2 : Le donjon rouge

Ma chronique du T.3 : La bataille des rois

Ma chronique du T.4 : L’ombre maléfique

Ma chronique du T.5 : L’invincible forteresse

Ma chronique du T.6 : Les brigands

Ma chronique de L’épée de feu

Ma chronique des Noces pourpres

4 réflexions sur “Le trône de fer T.9 : La loi du Régicide de George R. R. Martin

  1. Pingback: Le trône de fer T.10 : Le Chaos de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #50 : Août 2018 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Le trône de fer T.11 : Les Sables de Dorne de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Le trône de fer T.12 : Un festin pour les corbeaux de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.