Halloween TV Jar : L’automne est de retour !

Bonjour à tous !

[Trigger Warning : on parle de clowns maléfiques ! Du coup, je ne mets pas l’affiche du deuxième volet en bannière] Pour moi, l’automne vient seulement de réellement débuter en Alsace. On vient enfin de passer sous la barre des 5 degrés le matin (brrr), il y a une tonne de brouillard au réveil, quand il ne fait pas nuit, et la plupart de mes collègues (dont moi) sont déjà malades. C’est parfait pour boire de la tisane devant des films qui font peur ! Avec mon mari, on a donc sorti la jar d’Halloween, et je viens vous parler des 3 premiers films visionnés dans ce cadre là.

Nightbooks / Les pages de l’angoisse

Résumé : Alex est un garçon, grand connaisseur d’histoires effrayantes. Il se fait emprisonner par une sorcière maléfique dans son appartement new-yorkais. Il y rencontre Yasmin, qui est également prisonnière du lieu. Elle lui apprend qu’il doit raconter une nouvelle histoire effrayante chaque nuit pour rester en vie…

Mon avis : J’ai mis plein de films pour enfants dans la Movie Jar, puisqu’il y en a beaucoup, dont des gros classiques, que je n’ai jamais vu ou pas depuis très longtemps. Mais pour le coup, Les pages de l’angoisse est une nouveauté Netflix qui fera certainement peur aux plus jeunes ! En tant d’adulte, j’ai aimé l’effet un peu enfantin, qui du coup n’était pas du tout angoissant, mais c’était certainement divertissant. D’ailleurs, j’ai bien aimé les jeux d’acteurs de Winslow Fegley et Lidya Jewett ! Et j’aime de toute façon déjà Krysten Ritter (Jessica Jones). Après, ça reste un film pour de grands enfants, jeunes ados, et donc les répliques et l’ambiance générale y est conforme. On sait ce qu’ils vont dire, quand et comment, zéro surprise quoi. Mais n’empêche qu’on a passé un bon moment, sans s’ennuyer.

Ça : chapitre 1

Résumé : À Derry, dans le Maine, sept gamins ayant du mal à s’intégrer se sont regroupés au sein du « Club des Ratés ». Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l’école. Ils ont aussi en commun d’avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu’ils appellent « Ça »… Car depuis toujours, Derry est en proie à une créature qui émerge des égouts tous les 27 ans pour se nourrir des terreurs de ses victimes de choix : les enfants. Bien décidés à rester soudés, les Ratés tentent de surmonter leurs peurs pour enrayer un nouveau cycle meurtrier. Un cycle qui a commencé un jour de pluie lorsqu’un petit garçon poursuivant son bateau en papier s’est retrouvé face-à-face avec le Clown Grippe-Sou

Mon avis : En voilà un film que j’ai adoré ! Déjà, j’ai beaucoup apprécié l’ambiance. C’est un vrai film d’angoisse qui m’a pris aux tripes. Je n’ai pas lu les romans de King (c’est important de le préciser), mais j’ai vraiment apprécié ce côté lugubre qu’on retrouve dans ses romans comme par exemple Shining. A vrai dire, je suis complètement, mais complètement fan du casting ! Il y a « quelques » jump-scares (une tonne, donc), mais c’est le jeu, je suppose, quand on veut des films qui font peur. Pennywise est bien glauque à lui tout seul cela dit, là aussi le casting est au top ! Et si je dois souligner un gros point qui a quasiment fait de ce film un coup de cœur grâce au dosage parfait, c’est l’humour du personnage de Richie interprété par Finn Wolfhard qui m’a fait plaisir dans ce rôle bien différent de celui qu’il joue dans Stranger Things.

Ça : chapitre 2

Résumé : Sept adultes doivent affronter une entité maléfique les ayant terrorisés des années auparavant. Répondant au nom de Ça, elle a la forme d’un clown.

Mon avis : Dés qu’on a terminé le premier chapitre, on a lancé le deuxième, puisqu’on avait adoré. Eh bien, je dois dire que c’était une sacrée déception. Mais d’abord, j’ai envie de souligner le casting aux petits oignons, encore ! Les adultes sont parfaits, ils correspondent tellement bien aux enfants qui ont interprétés les personnages 27 ans plus tôt ! Par contre, après ça, j’ai trouvé que ça se compliquait. Même si j’ai aimé les flashbacks, j’ai eu du mal avec le côté horreur. C’était du gros n’importe quoi, tellement gros que c’en était ridicule et que je n’y croyais plus. Je crois que le côté suggestif et l’ambiance du Chapitre 1 m’a bien plus fait flipper que celui-ci. C’était juste… soit dégoutant, soit complètement ahurissant en fait. Gros reproche sur le triangle amoureux d’ailleurs, même si c’est peut-être dans le roman (auquel cas, j’aurai le même reproche à faire, certainement, à moins que ce soit mieux mener, là c’était juste agaçant). Cela dit, ça m’a donné envie de découvrir le texte de King, au moins, je saurai où j’en suis !

**

Retrouvez toutes mes photos et tous mes avis sur Instagram quasiment dés la fin de ma lecture sur mon compte Pepparshoes !

Et voilà, on arrive au bout de cette sélection du jour ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ces films, ou pas du tout, au contraire ? Dites-moi tout en commentaire !

7 réflexions sur “Halloween TV Jar : L’automne est de retour !

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.