Deux coups de coeur de la rentrée littéraire

Bonjour à tous !

Cette année, j’ai découvert quelques titres de la rentrée littéraire grâce à Netgalley ! Les éditions JC Lattès et Belfond m’ont permis de lire des titres d’auteurices que j’adore, et je m’en suis énormément réjouis, d’autant plus que c’étaient des coups de coeur ! Un grand merci à tous !

La femme et l’oiseau – Isabelle Sorente

 » « 

Résumé : Lorsque sa fille, Vina, est exclue du lycée pour avoir menacé un camarade, Elizabeth décide de se réfugier avec elle en Alsace chez son grand-oncle Thomas.
Dans cette maison en lisière de forêt, tous trois s’observent et s’apprivoisent. Malgré-nous, pris au piège de combats qu’ils n’ont pas choisis, ils le sont tous les trois : Thomas précipité dans le chaos du front de l’Est; Elizabeth qui ne vit que pour sa fille et son travail; Vina, l’adolescente emportée par une violence qui la dépasse. Bientôt la jeune fille est fascinée par ce grand-oncle qui communique avec les oiseaux et semble lire les pensées.
Ces dons, Thomas les a acquis pendant la guerre. Quand il lui a fallu survivre dans les rangs de l’armée allemande, puis emprisonné au camp de Tambov. Quand il a rencontré le faucon pour la première fois.

Mon avis : Il est plus que temps pour moi de vous parler de La femme et l’oiseau de @isabellesorente qui est un roman que j’ai adoré ! Encore un coup de coeur de la rentrée littéraire. Déjà, en tant qu’alsacienne qui a retracé ses ancêtres locaux jusqu’en 1690 environ, je ne pouvais être qu’attirée par ce texte. Mon arrière-grand-père était Malgré-Nous, dans un camp en Russie… Aurait-ce été Tambov, dont nous parle l’autrice ? C’est fort possible. J’ai forcément aimé Thomas, du coup. Surtout qu’il y a de l’ésotérisme à travers lui, tout en douceur. Un amour et un respect pour les animaux et pour les humains qui m’a beaucoup ému. J’ai beaucoup apprécié sa façon de voir la vie et d’observer ce qui l’entoure, ainsi que la manière dont il le partage avec celles qui lui sont chères. J’ai aussi apprécié Vina, mais je me suis surtout attachée à Elisa, qui fait le dur apprentissage du changement… de soi. De l’évolution personnelle progressive, de se détacher de cette habitude qu’ont les femmes de se forcer à être invincible, intouchable, afin de se protéger. La femme et l’oiseau aborde également d’autres questionnements, notamment sur la notion de mère, et celle de l’amitié, de la famille, de l’amour sous toutes ses formes, mais toujours pur. Bref, encore un roman d’Isabelle Sorente que j’ai adoré après Le complexe de la sorcière qui m’avait déjà complètement chamboulée !

907 fois Camille – Julien Dufresne-Lamy

 » « 

Résumé : C’est l’histoire de Camille, fille de. Fille d’un acteur ? D’un chanteur ? Non, de Dominique Alderweireld alias Dodo la Saumure, proxénète. Camille qui doit composer avec l’absence d’un père désintéressé de son sort, trop occupé par la gestion de ses maisons closes et ses allers-retours en prison. Camille grandit et doit construire son identité, celle d’une femme moderne et indépendante, qui cherche à donner un sens aux silences et aux non-dits qui projettent une lumière trouble sur son univers familial. Sans cesse tiraillée entre la colère et le pardon, l’abandon et le désir de tisser un lien avec son père. L’expérience de Camille est à la fois personnelle et universelle car elle est aussi celle de toutes ces femmes qui ont pour seule figure masculine un homme qui ne les voit que comme des biens, des objets dont on se sert pour satisfaire son ego et réussir.
Mais c’est aussi l’histoire d’un auteur, Julien Dufresne-Lamy, qui veut raconter Camille, son amie, et ce que c’est d’écrire vrai, ce processus qui l’entraine sur le chemin tortueux des souvenirs enfouis, des résistances, des scrupules, des pudeurs, des choix que doit faire celui qui narre la vie d’une autre.
« Il y a une histoire vraie qui me confisque. Ce doit être un livre sans fausseté et sans silence, je le dois à mon amie Camille d’abord, je le dois à l’écriture avec qui il est bon quelquefois de cesser les coups de triche. Alors depuis que ce livre existe, une peur pointille : comment faire de longues confidences un livre vrai, un vrai livre ? Comment faire de mon amie une héroine ?

Mon avis : Y a-t-il des romans que vous lisez en numérique et à la fin vous savez, vous SAVEZ, que vous allez l’acheter en papier ? Il me faut absolument 907 fois Camille de Julien Dufresne-Lamy en papier, dans ma bibliothèque, et de préférence dédicacé. Enfin, ce dernier point, je le veux pour tous ses romans que j’ai lu, mais à chaque fois que je referme une de ses œuvres, je pense que c’est ma préférée issue de sa plume. Incroyable. 907 fois Camille est un récit pour toutes les filles au père défaillant. Ce n’est pas l’histoire voyeuriste de Dodo la Saumure, c’est l’histoire d’une fille au parent absent. Il nous dit : vous existez. Vous : enfant. A part de vos parents. Et c’est vrai. Nous ne sommes pas nos pères. Nous ne sommes pas non plus des filles à papa. Mais nous sommes. Des filles. Des femmes. Nous choisissons d’être et nous choisissons qui nous voulons être. C’est tout autant un livre pour tous les fils, tous les enfants de parents défaillants. Vous êtes. 907 fois Camille est un livre qui m’a fait du bien. Merci à Julien Dufresne Lamy de m’avoir rappelé, en plus de m’avoir offert le portrait vibrant d’une femme que j’aimerais avoir comme amie, que je suis 907 fois moi. Combien de fois me suis-je dis au courant de ma lecture « Mais oui ! Mais oui ! Comme je te comprends Camille ! ». Et surtout, j’ai refermé ce roman apaisée, comprise. J’ai tant aimé… que je l’ai acheté en format papier !

**

Retrouvez toutes mes photos et tous mes avis sur Instagram quasiment dés la fin de ma lecture sur mon compte Pepparshoes !

Et voilà, on arrive au bout de cette sélection du jour ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ces lectures, ou pas du tout, au contraire ? Dites-moi tout en commentaire !

2 réflexions sur “Deux coups de coeur de la rentrée littéraire

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.