Shibuya Hell : Quand les zombies ne sont pas ceux qu’on attend !

Bonjour à tous !

De temps en temps, mon collègue Alex me prête des mangas. C’est un genre que j’ai un peu délaissé dernièrement, mais il me permet de les lire pendant ma pause déjeuner, et m’offre surtout la possibilité de sortir de ma zone de confort, de cette façon. Il a commencé par me surprendre, avec Shibuya Hell, un manga bien plus avancé en France qu’en Allemagne (parce que je travaille en Allemagne, donc ils sont en version germanophone), et je n’arrive toujours pas a savoir si c’est un soulagement ou si je suis impatiente de lire la suite !

Shibuya Hell, tome 1 – Aoi Hiroumi

Résumé : Shibuya, quartier ultra branché de Tokyo. 14h50. J’ai toujours espéré qu’un événement bousculerait un jour mon quotidien de lycéen un peu morne. Le genre de rebondissement que le cinéaste amateur que je suis peut voir dans ses films préférés… mais pas ce genre-là. J’ai vu des passants se faire dévorer par ces… poissons géants, qui sont apparus tout à coup, flottant partout dans le quartier… Ces créatures sont réelles. Ce ne sont ni des effets spéciaux ni des trucages. Et elles ont faim de chair humaine. Moi et d’autres survivants tentons de leur échapper, mais tout porte à croire que nous sommes bel et bien coincés dans cet enfer…

Mon avis : Je dois admettre que j’ai mis un peu de temps à publier cet article, parce qu’il n’est pas évident à écrire. En découvrant ce premier tome de Shibuya Hell, j’étais aussi hilare que sceptique. Difficile d’en parler sérieusement, donc. Et pourtant ! S’il y a une chose que me permettent certainement les mangas, c’est de sortir de ma zone de confort. J’ai tendance à leur reprocher d’être parfois un peu convenus (c’est aussi moi qui les choisit, faudrait peut-être que je me remette en question à ce niveau là). Eh bien là, on est très très loin du convenu, et très très proche du WTF. Mélange assez atypique de Dôme de King et de The Walking Dead, j’ai découvert un monde… inimaginable, en réalité. Bon, les personnages en eux-mêmes n’ont pas eu de réactions hors du commun, et de moi-même, je ne me serais pas tournée vers le tome 2, mais comme Alex me l’avait déjà ramené…

Shibuya Hell, tome 2 – Aoi Hiroumi

Résumé : Depuis que les poissons rouges géants ont envahi le quartier de Shibuya, moi, Aki, accompagnée de mon petit frère Haru, nous sommes réfugiés au lycée Midorikawa. Le bâtiment est encerclé par ces saletés de monstres tachetés qui continuent de dévorer les gens sans relâche…C’est là, dans cet enfer, que j’ai rencontré le “furet de Shibuya”, un sans-abri farouche, objet de nombreuses légendes urbaines. Aussi mystérieux que terrifiant, il représente pourtant notre seule chance de sortir vivants de ce cauchemar…

Mon avis : Si je trouvais le premier volume déjà bien hors du commun, je n’étais pas prête pour cette suite ! Le furet de Shibuya est complètement barjot, et j’ai plus souvent écarquillé les yeux que rit, contrairement au tome 1. Cela dit, j’avais peur que le modèle soit assez monotone, dans le sens où l’on suivrait un personnage par volume, et pas du tout en fait, il y a une logique derrière tout cela ! Du coup… je n’aurai pas penser dire ça… mais je suis drôlement curieuse de la suite ! Alors, conclusion : ce n’est pas une mauvaise surprise, mais je n’irai pas jusqu’à payer pour cela. En même temps, je ne suis pas très fan de gore, et il faut dire qu’il y a une dose assez importante de sang dans les deux tomes. Mais si Alex me ramène la suite lorsqu’elle sortira, je la lirai, c’est certain.

**

Retrouvez toutes mes photos et tous mes avis sur Instagram quasiment dés la fin de ma lecture sur mon compte Pepparshoes !

Et voilà, on arrive au bout de cette sélection du jour ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ces lectures, ou pas du tout, au contraire ? Dites-moi tout en commentaire !

2 réflexions sur “Shibuya Hell : Quand les zombies ne sont pas ceux qu’on attend !

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.