Une rentrée SO Charleston !

Bonjour à tous !

Il est temps que je vous parle de deux romans lus en cette rentrée ! L’un date déjà de cet été, et l’autre est paru hier. Et tous les deux font voyager dans le temps, à la rencontre de femmes hors normes pour leurs époques respectives !

Perveen Mistry T.2 : La malédiction de Satapur – Sujata Massey

« Perveen avait toujours pensé que les jeux de cartes ouvraient une fenêtre sur l’âme. Et effectivement, quinze minutes après que Colin eut distribué toutes les cartes, l’amabilité de Yazad se transforma en humeur tendue et agressive. »

Résumé : Inde, 1922. Perveen Mistry travaille dans le cabinet d’avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde. Un statut qui ne manque pas de faire débat, alors que seuls les hommes sont autorisés à plaider au tribunal… Mais quand une malédiction semble frapper la famille royale de Satapur, un petit État princier pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes), elle est la seule à pouvoir mener l’enquête. Le maharajah et son fils aîné sont morts l’un après l’autre dans des circonstances tragiques et les femmes de la famille se disputent le pouvoir sur le jeune prince héritier. Piégée dans le palais, Perveen Mistry se retrouve mêlée à des jeux de pouvoir dangereux. Entre jalousies anciennes et vendettas meurtrières, saura-t-elle protéger les enfants royaux ? Une enquête passionnante, qui nous plonge au cœur de la société indienne du début du XXe siècle et de la place qu’y occupent les femmes.

Mon avis : Pendant mes vacances, au mois d’août déjà, j’ai découvert La malédiction de Satapur de Sujata Massey aux éditions Charleston. Globalement j’ai beaucoup appris sur la société indienne et notamment princière dans les années 1920, même si parfois c’est un peu fastidieux à suivre lorsqu’on ne connaît pas les termes. Mais c’est un cosy crime qui fait du bien, il nourrit notre intellect et nous permet d’avoir l’illusion de se trouver dans une jungle en Inde avec tout ce que ça implique ! L’écriture de l’autrice permet vraiment de visualiser le cadre. Cela dit, je pense qu’une petite centaine de pages étaient de trop, mais c’est simplement un ressenti parce que j’ai mis assez longtemps à lire la première moitié par manque de temps. Il ne se laisse pas dévorer comme un Charleston Noir à mon avis. Mais ça reste très sympa !

Ce que murmure le vent – Amy Harmon

« Les tragédies , c’est formidable à raconter, mais j’aimerais mieux que ton histoire – celle que tu vis, pas celles que tu écris – soit remplie de joie. Evite de te complaire dans la tragédie, Annie. Chante plutôt l’amour. Et quand tu l’auras trouvé, ne le laisse pas échapper. En fin de compte, c’est la seule chose que tu ne regretteras pas, avait dit Eoin. »

Résumé : New York, 2001. Pour respecter les dernières volontés de son grand-père adoré, Anne Gallagher fait le voyage de Brooklyn jusqu’à Dromahair, un petit village du nord de l’Irlande, afin de disperser les cendres de son aïeul sur sa terre natale. Avalée par le brouillard au milieu du lac où elle lui fait ses derniers adieux, elle est victime d’une mystérieuse attaque… Quand Anne se réveille, elle est en 1921, dans le domaine de ses ancêtres où tous semblent penser qu’elle est son arrière-grand-mère disparue lors de la sanglante Insurrection de 1915. Perdue au coeur des heures les plus sombres de l’histoire irlandaise, alors que grondent déjà la guerre civile et le chaos, la jeune femme du xxie siècle doit tout réapprendre. Déchirée entre son désir de retrouver la vie qui était la sienne et la folle liberté que lui offre ce nouveau départ, Anne réussira-t-elle à trouver sa place ? Avec une précision historique remarquable et une écriture d’une grande élégance, Amy Harmon nous offre, à travers un pan étourdissant de l’histoire irlandaise, une éblouissante épopée familiale.

Mon avis : J’ai dévoré en 2 jours à peine Ce que Murmure le vent de Amy Harmon et j’ai adoré ! Je ne sais pas si vous connaissez La mer en hiver de Susanna Kearsley (aussi aux éditions Charleston) mais ils sont dans la même veine. J’aime beaucoup ces voyages dans le passé qui permettent de rencontrer nos ancêtres ! J’aimerais tant pouvoir faire ça ! Je trouve ce roman d’ailleurs très complémentaire au dernier tome des Sept Sœurs, parce qu’il propose le point de vue du camp opposé lors de la guerre civile d’Irlande, et on retrouve donc Michael Collins. En tous cas, ça m’a encore plus donné envie de découvrir ce pays et pourquoi pas de séjourner dans le même hôtel qu’Anne (qui a vraiment un air de Titanic comme le dit si bien une de ses connaissances, c’est TripAdvisor qui le montre). Je ne peux vraiment que vous recommander cette lecture !

**

Retrouvez toutes mes photos et tous mes avis sur Instagram quasiment dés la fin de ma lecture sur mon compte Pepparshoes !

Et voilà, on arrive au bout de cette sélection du jour ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ces lectures, ou pas du tout, au contraire ? Dites-moi tout en commentaire !

6 réflexions sur “Une rentrée SO Charleston !

  1. J’aime beaucoup les éditions Charleston mais là je ne suis pas trop intéressée par ces deux romans, même le second.
    Vous avez fait de belles photos de la Bretagne, que j’ai vues sur votre compte Instagram, ça avait l’air d’être des vacances reposantes au calme, ça me fait rêver!

    • Dommage, Ce que murmure le vent est vraiment chouette mais je comprends ☺️ demain j’en présente encore 3 autres, peut-être que vous trouverez votre bonheur par la ☺️
      Et oui, la Bretagne a été super reposante et agréable ! Merci beaucoup !

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.