Mes autrices Charleston préférées étaient de retour avec des pépites cette année !

Bonjour à tous !

Il est déjà l’heure de la rentrée littéraire, et il est donc plus que temps que je vous parle de ces romans que j’ai dévoré en 2021 ! Eh oui, Clarisse Sabard nous a livré son premier vrai pavé, une perle. Debbie Macomber a terminé sa saga Retour à Cedar Cove. Et Lucinda Riley n’aura pas vu la publication de son dernier roman en France, malheureusement. Voici 3 lectures que j’ai beaucoup apprécié !

Les sept sœurs T.7 : La sœur disparue – Lucinda Riley

« Et si je devais tourner à gauche au lieu d’à droite dans ma propre vie, en ce moment ? La vie n’est-elle qu’une succession de virages avec, de temps à autre, un carrefour, lorsque le destin permet à l’humanité de décider de son avenir ? »

Résumé : L’adresse d’un vignoble en Nouvelle-Zélande et le dessin d’une étrange bague sertie d’une émeraude en forme d’étoile, ce sont les seuls éléments dont disposent les sœurs d’Aplièse pour partir à la recherche de leur septième sœur, celle grâce à laquelle elles seront enfin au complet et pourront rendre hommage à Pa Salt, à l’endroit où son bateau a disparu. Une quête qui les conduira aux quatre coins du monde, de Nouvelle-Zélande en Irlande, en passant par le Canada et la France, sur les traces d’une mystérieuse Mary McDougal, la propriétaire de cette étrange bague, qui seule connaîtrait l’identité de leur sœur disparue…

Mon avis : Est-ce qu’il vous manque parfois les mots pour parler de votre dernière lecture ? C’est mon cas pour ce dernier roman écrit par Lucinda Riley, qui nous a quitté il y a maintenant 4 mois. Nous l’avons lu en LC avec ma meilleure amie @bioceliande.naturopathe et je la remercie pour sa patience à mon égard. J’ai déjà dû attendre un peu avant de le lire, mais j’ai aussi dû attendre un peu avant de vous en parler. Parce que c’est pleine d’émotions que j’ai refermé ce roman. La nostalgie, peut-être. La beauté de sa plume, également. Des mots durs et justes, grâce auxquels elle nous parle d’amour, sincère. J’ai trouvé dans celui-ci un dynamisme qu’il n’y avait pas autant dans les précédents de la saga. J’ai tout de même très hâte de découvrir le huitième tome, celui qui clôturera cette histoire incroyable, même s’il sera co-écrit par son fils Harry. Mais devinez ce que je vais faire en attendant ? Tous les relire ! Et vous en parler, encore et à nouveau. D’ailleurs, j’aime tant cette saga que mon bouquet de mariage est fait à partir du 1er tome. Evidemment, ce n’est pas la version dédicacée mais une version que j’ai acheté exprès !

A la lumière de nos jours – Clarisse Sabard

«  »Nous sommes à la lumière de nos jours et c’est pendant que sa lueur brille que nous devons avancer vers elle »

« Et toi, est ce que tu serais prête à avancer vers cette lumière ? » »

Résumé : 2013. Julia débarque dans sa famille, en plein cœur de la Touraine. Déchue d’un concours de pâtisserie dont elle était membre du jury, la jeune femme ne va pas bien et sa vie part en vrille. Elle décide de se rapprocher de sa famille paternelle, et surtout de Suzette, sa grand-mère, qui vient d’intégrer un EHPAD. Et si cette dernière l’accueille à bras ouverts, ce n’est pas le cas d’Alex, le cousin de Julia, qui lui en veut de son silence radio durant des années. De son côté, Suzette, qui rêverait de voir renaître la pâtisserie familiale, va proposer un pacte aux deux cousins. Julia va plonger dans les affaires familiales, et va notamment découvrir l’histoire d’Eugénie, son arrière-grand-mère, qui a quitté le village en 1919 pour d’obscures raisons. Eugénie, qui a atterri chez sa tante, esseulée, dans les faubourgs parisiens.

Mon avis : Alerte coup de cœur ! J’ai terminé ce roman à 2h du matin, dans l’incapacité de m’arrêter ! A la lumière de nos jour est une histoire familiale écrite par des femmes fortes et touchantes, des combattantes du quotidien comme il y en a eu tant à travers l’Histoire. Pour répondre aux dernières volontés de sa mère, Julia va partir sur les traces d’Eugenie et de Suzette, mais aussi de Max, Marcel, de sa famille dans la zone et de celle de Touraine. Je me suis laissée complètement happée par le récit, celui de Julia accompagnant finalement surtout celui de ses aïeuls. Je me suis tant attachée à tous que je n’avais pas envie qu’il se termine. Mais c’est un sentiment que je connais bien avec les romans de Clarisse, c’est pourquoi je choisis toujours avec minutie le moment où je vais découvrir sa dernière perle. Merci pour cette neuvième pépite, et vivement la dixième ! Pas de roman de Noël cette année, nous la retrouverons donc en 2022, et c’est toujours avec grande joie !

Retour à Cedar Cove T. 5 : De si beaux lendemains – Debbie Macomber

« C’est ça l’amour. Ca nous brouille l’esprit, ça nous fait penser et agir de façon irrationnelle…

A l’entendre, c’était du vécu. »

Résumé : Jo Marie pensait que Mark était l’homme de sa vie. Pourtant, ce dernier a quitté Cedar Cove et elle ne sait pas s’il reviendra un jour. La Villa Rose n’est plus la même sans lui, mais Jo Marie n’a pas le temps de se morfondre car une nouvelle pensionnaire est arrivée à la maison d’hôtes. Emily se remet doucement d’une rupture difficile, mais une rencontre inattendue va bouleverser ses plans : est-elle prête à prendre un nouveau départ ? La Villa Rose a toujours été un lieu à part, où chacun vient se libérer du passé et se reconstruire. La magie opérera-t-elle encore une fois ?

Mon avis : J’ai profité d’une demi heure de pause déjeuner cette semaine pour terminer De si beaux lendemains que j’ai vraiment aimé ! Je vous ferai un article sur toute la saga je pense, mais j’ai vraiment bien aimé cette conclusion. En même temps, elle est très prévisible, et très bien pensante dans le sens américaine classique mais c’est une lecture doudou qui m’a fait du bien. Alors que je n’entre pas dans le schéma traditionnel mis en avant ici, j’ai tout de même aimé la douceur avec laquelle Debbie Macomber nous propose la reconstruction de chacun des personnages. J’aurai bien aimé qu’il y en ai pour tous, cela dit, ou pour au moins quelques catégories de personnes, et non seulement les couples hétéronormés. Mais j’apprécie son écriture en tous cas, et c’est vraiment une lecture doudou classique et personnellement, c’est quelque chose que j’aime retrouver de temps en temps.

**

Retrouvez toutes mes photos et tous mes avis sur Instagram quasiment dés la fin de ma lecture sur mon compte Pepparshoes !

Et voilà, on arrive au bout de cette sélection du jour ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ces lectures, ou pas du tout, au contraire ? Dites-moi tout en commentaire !

8 réflexions sur “Mes autrices Charleston préférées étaient de retour avec des pépites cette année !

  1. J’ai terminé les Sept soeurs, et j’attends avec impatience le huitième et dernier tome qui sortira en 2023, et comme vous j’ai aussi beaucoup aimé le dernier roman de Clarisse Sabard. En revanche je n’ai pas lu Debbie Macomber, j’attends votre chronique sur la saga, peut être que cela me donnera vraiment envie le la lire. Les éditions Charleston ne proposent que de bonnes choses en général! C’est vrai que c’est un éditeur intéressant et original.

    • J’ai tellement hâte d’enfin connaître l’histoire de Pa Salt aussi ! Ma chronique sur la saga complète de Debbie Macomber devrait arriver fin d’année je pense, en idée cadeau de Noël ahah. Je vais essayé de terminer les romans de la rentrée littéraire la. Et ensuite je me lance dans un mois Halloween ☺️

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.