Le trône de fer T.12 : Un festin pour les corbeaux de George R. R. Martin

Bonjour à tous !

Avec Carnet Parisien, nous nous sommes lancé ce défi un peu ambitieux de lire un tome de la saga Game of Thrones par mois en 2018. Nous continuons donc bien sur notre lancée avec ce douzième tome, bien que je sois en retard. Attention aux spoilers dans le résumé du roman, ainsi que des événements qui précèdent celui-ci.

Les cartes changent une nouvelle fois de main : Cersei Lannister, la noire régente, s’empêtre dans la toile d’araignée qu’elle a tissée pour neutraliser sa bru, la petite reine ; arrivée au terme de son éprouvante quête, Lady Brienne, la pucelle de Torth, va faire une découverte aussi inattendue que mortelle ; Sansa Stark, marionnette entre les mains de Lord Petyr Baelish, dit Littlefingers, prépare un retour en force qui devrait faire couler beaucoup d’encre… et de sang ! Un chapitre de plus se clôt sur le royaume des Sept Couronnes, avec son lot d’alliances contre nature, de trahisons sanglantes et de morts inutiles. Et comme le trône de fer ne reste jamais vacant bien longtemps, une nouvelle guerre civile se profile à l’horizon.

Me voilà enfin à bout de l’intégrale 4 avec ce douzième tome de l’édition française du Trône de Fer ! On entre donc dans le dernier tiers, et cela se ressent encore une fois énormément. Le rythme devient plus dynamique, plus rapide, et les événements s’enchaînent. J’ai réussi à le lire quasiment d’une traite, j’étais investie et j’avais vraiment envie de savoir vers où on allait. Pour une fois, les histoires de Cersei, Sam et compagnie m’ont tenu éveillée, et il fallait que je connaisse l’issue de leurs intrigues… ce qui n’a bien sûr pas eu lieu, puisque la saga est loin d’être terminée.

J’ai apprécié que certains personnages se croisent à nouveau, sans se connaître. Arya avance doucement mais sûrement, et je me demande comment elle sera développée plus loin. Jaime prend toujours plus de distance par rapport à sa sœur aussi. Mais le plus gros événement est dans l’histoire de Brienne, et je suis encore sous le choc de ce que j’ai appris. Pour cela, j’ai hâte de reprendre le déroulement de l’action là où l’auteur s’est arrêté ! Le gros changement par rapport à la série à un sacré impact pour le coup. Mais malheureusement, comme George Martin a séparé ses intégrales, non pas chronologiquement, mais géographiquement, je suis loin d’en apprendre d’avantage ! J’avoue que cette séparation ralentie vraiment le rythme, c’est dommage.

« Avec un arbre pour potence, tous les hommes sont frères. »

Je dois avouer que je suis tout de même contente de ne plus avoir affaire à Cersei dans le prochain tome. Elle me fatigue assez, et je trouve sa mégalomanie sans borne agaçante. Pourtant, cela me permet de souligner encore une fois à quel point l’auteur travaille ses personnages, et leur psychologie. Elle suit un chemin tout tracé pour elle, et a évolution naturelle. C’est le cas pour tous les personnages présents, que ce soit Sam, Jaime ou Arya, et même du côté d’Arianne que nous connaissons pourtant peu pour l’instant. De manière générale, ces trois derniers tomes me semblaient à nouveau assez mal découpés, et je crains déjà la suite, de peur de m’ennuyer. Cela dit, j’aurai un goût pour le renouveau puisque je vais retrouver des personnages qui me manquaient cruellement jusqu’ici, comme Jon, Bran ou Daenerys, ainsi que Davos.

Si ce douzième tome et dernier bout de la quatrième intégrale m’a paru plus passionnant que les précédents, je suis tout de même heureuse d’en avoir terminé avec cette partie. J’ai hâte de passer à la suite, pour retrouver une dynamique auprès de personnages qui me manquaient énormément. Je l’ai d’ailleurs déjà commencé !

La chronique de Carnet Parisien

Mes chroniques de la saga :

3 réflexions sur “Le trône de fer T.12 : Un festin pour les corbeaux de George R. R. Martin

  1. Pingback: Bilan #53 : Novembre 2018 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.