Bazar littéraire #11 : Le Retour !

Bonjour à tous !

Je reviens pour un Bazar Littéraire ! Cela faisait vraiment très longtemps que je ne vous avais plus parlé de mes lectures tirées de ma PAL personnelle, et j’ai envie de rattraper ce retard. J’ai lu de bons et de moins bon romans depuis noël, et surtout de tous les genres possibles, voici donc mon méli-mélo en ce mois de juillet !

La Dictatrice de Diane Ducret

En LC avec Carnet Parisien

Résumé : Depuis des années, on entend grogner la révolte sur le Vieux Continent. Un sentiment de rejet généralisé, l’impression pour beaucoup d’avoir été débarqués du progrès. Quand soudain, un violent orage éclate. Une femme se lève parmi la foule. Munich, novembre 2023, une manifestation populaire. Aurore Henri se saisit d’un pavé et le lance au visage d’un chef d’Etat. Derrière son regard bleu magnétique, une volonté d’acier, un espoir fou, guérir les hommes de leurs tendances destructrices, bâtir une société nouvelle où règnent la paix et l’harmonie. Diane Ducret nous livre une vision infiniment romanesque d’un Occident qui sombre dans le chaos et trouve son nouveau guide en une femme aux motivations aussi secrètes que son ambition est démesurée.

Mon avis : J’avais vraiment super hâte de découvrir ce roman, et j’en attendais beaucoup… trop. C’est vraiment dommage, mais en gros, c’est une réécriture du nazisme, sauf sous le pouvoir d’une femme dans le futur. J’ai beaucoup aimé les idées de base pourtant, avec les potentielles répercussions de la dissolution de l’UE ! Mais ensuite, c’est vraiment une adaptation du régime hitlérien à l’Europe des années 2033 à 2045. Du coup, grosse déception pour moi, puisqu’en plus de cela, il y a très peu d’action, et mis à part la recherche de la mère d’Aurore, il ne se passe pas grand chose en terme de suspens. Je ne le recommande pas.

Un billet d’avion pour l’Afrique de Maya Angelou

Résumé : En 1962, Maya Angelou, de passage à Accra avec son fils, tente l’expérience du « retour » en Afrique. À l’époque, le Ghana, dirigé par Kwame Nkrumah, lutte pour l’émancipation du continent noir et fait figure de « terre promise » aux yeux des Noirs américains en quête de leurs racines. L’expérience se révèle difficile pour bien des membres de la diaspora, incapables de communiquer avec les Ghanéens et blessés par l’indifférence ou la méfiance que ceux-ci leur témoignent. Maya, qui trouve un emploi et apprend le fanti, rencontre notamment Malcolm X, Muhammad Ali et W.E.B. Du Bois pendant son séjour. En 1964, plus combative que jamais, elle prendra un billet d’avion pour l’Amérique.

Mon avis : Suite au mouvement Black Lives Matter, toujours d’actualité, je me suis rendue compte que ma PAL manquait cruellement d’auteur.e.s racisés. J’ai eu envie de remédier à cela, et sur les bons conseils de Maddy’s Book, j’ai choisi de lire Un billet d’avion pour l’Afrique de la très célèbre Maya Angelou. Il fallait que je découvre cette autrice absolument, c’était un gros creux dans ma culture générale. On en apprend beaucoup sur sa vie au Ghana, lorsqu’elle quitte les USA pour s’y installer ,et l’impression qu’elle a eu de ne se sentir chez elle vraiment nul part, à cause des a-priori et des regards des gens, peu importe où elle allait. J’ai surtout apprécié cette mise en avant de la vie dans ce pays dans les années 1960, et de comprendre également la différence entre la ville et la campagne là-bas.

The Player & The Catch de K. Bromberg

Résumé : Easton Wilder, est le lanceur vedette de la MLB. Beau, charmeur, il va et vient à son aise sur le terrain. Victime d’une blessure susceptible de mettre un terme à sa carrière, il a besoin des services du meilleur entraîneur qu’on puisse trouver. Malheureusement ce dernier envoie sa fille à sa place. Scout est bien déterminée à se montrer à la hauteur de la réputation de son père (personne ne sait que celui-ci est gravement malade et n’a plus que quelques mois à vivre).
Assurer la rééducation d’Easton Wylder est pour elle la voie royale pour honorer cette promesse. Mais, ce que redoutent par dessus tout Easton et Scout, c’est de tomber amoureux. Alors quand l’étincelle se sera produite, quand les limites seront franchies, pourront-ils résister au feu de la passion ou l’un des deux voudra t-il s’en affranchir pour s’y consumer ?

Mon avis : Cela faisait longtemps que je n’avais plus lu de New Romance, et vous savez surement que j’adore Kay Bromberg puisque j’ai dévoré les 8 tomes la saga Driven ainsi que Sweet Heart lors de leurs sorties respectives. J’avais besoin de soleil dans ma vie en mai, suite à mon déménagement et mon expatriation, ainsi qu’au stress qui y est lié. Et l’autrice m’a vraiment permis cela avec l’histoire de Easton et Scout. J’ai adoré le caractère de celle-ci, et le côté méfiant d’Easton, qui va petit à petit chercher à comprendre la jeune femme. J’aime toujours la complexité des histoires qu’elle nous propose, même si évidemment on reste dans de la romance. Bref, j’ai passé un excellent moment dans ce club de baseball !

Les aventuriers de la mer : les intégrales de Robin Hobb

En LC avec Carnet Parisien

Résumé : Une famille de grands propriétaires terriens se retrouve ruinée. Sa seule richesse réside dans la possession d’un magnifique bateau en bois-sorcier, La Vivacia, jusqu’ici consacré au transport de marchandises. Or, peu avant de mourir, le capitaine Vestrit le lègue à l’époux de sa fille aînée, homme autoritaire et entêté, qui tente honteusement de restaurer la fortune d’antan en se livrant au transport d’esclaves. Cet héritage lèse ainsi la cadette, Althéa, qui entretient pourtant une complicité étroite et des liens passionnés avec le bateau sur lequel elle navigue depuis sa plus tendre enfance. Elle jure alors de le reconquérir coûte que coûte. Emportée dans une spirale de malheurs, la famille Vestrit va affronter les épreuves les plus terribles. Car la discorde divise désormais ses membres. Dans une atmosphère de plus en plus dramatique, Robin Hobb distille un suspense qui ne cesse de croître au fil des pages.

Mon avis : Mais quelle saga ! En début d’année, avec Mélusine, nous avons dévoré tous les tomes des Aventuriers de la mer. Si au début j’étais un peu déroutée par le côté très fantasy de l’histoire, avec des navires qui parlent, des serpents qui partagent leurs connaissances, et des dragons télépathes, c’est tellement bien écrit qu’en un rien de temps j’étais accro et qu’on a enchaîné les tomes les uns après les autres. J’ai adoré suivre l’évolution de Malta et celle de Kennit, j’avais tellement envie de découvrir qui était Ambre, je voulais connaître l’objet de sa quête des dragons et des serpents… Tout me passionnait ! Je ne sais pas si j’ai préféré Les aventuriers de la mer ou L’Assassin Royal, tant j’aime cet univers qui est unique. On vient de reprendre la deuxième partie des récits de Fitz et je suis heureuse comme tout !

***

Et voilà, on arrive au bout de ce bazar littéraire ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ces lectures, ou pas du tout, au contraire ? Dites-moi tout en commentaire !

12 réflexions sur “Bazar littéraire #11 : Le Retour !

  1. A part les romans de Bromberg, ils me font tous envie ! D’ailleurs, je suis en train de lire le sixième tome de « L’assassin royal », qui correspond donc au dernier tome du premier cycle (je n’ai pas les intégrales) et je vais donc pouvoir enfin entamer « Les aventuriers de la mer » qui semble juste 😍

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #2020-23 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #73 : Juillet 2020 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: L’Assassin Royal : Deuxième époque de Robin Hobb | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.