Les cités des anciens de Robin Hobb

Bonjour à tous !

Il y a certaines sagas qui nous tiennent tout particulièrement à cœur, et pour moi, tout l’univers de Robin Hobb entre dans cette catégorie. Je les ai tous lu en lecture commune avec ma copine d’amour Carnet Parisien, et il est plus que temps que je vous en parle puisque nous avons débuté ensemble le sixième et dernier cycle cette semaine.

Dans le Désert des Pluies, les serpents géants se sont enfermés dans leurs cocons, sous la supervision de la dragonne Tintaglia, pour en émerger, transformés à leur tour en dragons, et assurer la pérennité de leur race. Mais, trop vieux, trop affaiblis, ils ne donnent que des créatures difformes, inachevées, incapables de survivre seules sans l’aide des humains, qu’ils mettent tant à contribution pour les nourrir que les Marchands du Désert des Pluies décident de s’en débarrasser… Autour d’eux gravitent Thymara, jeune fille aux mains et aux pieds griffus et palmés, que ses parents n’auraient jamais dû laisser vivre ; Mise, prise entre un époux, riche Marchand qui la délaisse et la méprise, et sa passion des dragons ; et Leftrin, capitaine de vivenef à l’honnêteté élastique qui tombe sur une bille de bois-sorcier et choisit de la vendre au plus offrant malgré l’interdiction formelle qui pèse sur ce genre de commerce.

Lire la suite