Nora Jacobs, T.1 : Démasquée de Jackie May

Bonjour à tous !

Je dois avouer que je ne suis pas trop fan de bit-lit, mais le personnage de Nora Jacobs m’intriguait pas mal. J’ai donc décidé de tenter l’aventure, et c’est sans regrets ! Merci aux éditions Milady pour cet envoi.

La plupart des humains ignorent qu’un monde dangereux les entoure, regorgeant de magie et de monstres. Nora Jacobs n’a pas cette chance. Elle sait parfaitement quelles créatures démoniaques rôdent dans les rues de Détroit. Grâce à ses étonnants dons psychiques, elle a su se tenir à l’écart de cette communauté surnaturelle jusqu’à présent. Malheureusement, tout bascule le soir où le vampire le plus puissant de la ville découvre ses pouvoirs et décide de se servir d’elle pour retrouver un membre disparu de son clan. Pour couronner le tout, Nora est certaine d’être maudite. Depuis toujours, les gens sont irrésistiblement attirés par elle, une attirance qui vire souvent à l’obsession et à la violence. Les êtres occultes ne font pas exception à la règle, et Nora a éveillé l’intérêt de certains des monstres les plus dangereux de la ville…

Dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé cette lecture ! L’univers dans lequel évolue Nora est original, sans l’être de trop. Ce qui l’entoure ne casse pas trois pattes à un canard. On est dans un Detroit fantastique, avec des créatures surnaturelles qui se baladent parmi les humains tout en restant cachées. Évidemment, certaines choses sortent du lot, comme un troll qui vit sous un pont, bien barricadé, mais qui est gentil comme tout, dans une maison saine, moderne, mais bien planquée. Il y a des succubes, aussi, ce qui le rend un peu différent. Très bien pour les fans du genre, en gros !

Mystérieux château médiéval avec des tours de pierre aux flèches Vecteur gratuit

On suit l’évolution de la personnage principale, Nora Jacobs. J’ai beaucoup aimé cette jeune femme, elle est intelligente, intéressante, et vit de façon désocialisée. Malgré ce dernier point, je la trouvais trop parfaite, par contre. Et je n’aime pas trop ces personnages qu’on dit être des humains mais qui font tout parfaitement bien. Ce côté sans défauts lui donne un aspect hautain, et donne l’impression qu’elle prend tout le monde de haut lorsqu’elle parle. Finalement, c’est peut-être la condescendance, son point faible. Du coup, je l’ai apprécié, d’une certaine façon, mais je ne pense pas qu’elle pourrait être mon amie. C’est un peu étrange comme sensation. Elle aurait mérité un ou deux défauts, quoi ! Les personnages secondaires sont aussi un peu dans cette dynamique là. Ils sont originaux, mais on ne fait que nous donner l’illusion qu’ils ont des défauts, sauf les vampires… et encore ! Donc en gros, dans le monde de Nora Jacobs, toutes les créatures surnaturelles sont très bien, et les humains sont des ordures.

« J’ignore pourquoi je possède de tels pouvoirs et comment je les ai acquis ; cependant, vu qu’ils m’ont sauvée presque toute ma vie, je ne m’en plains pas non plus. La solitude vaut mieux que la mort. « 

Finalement, ce point de vue est intéressant. On a tendance à diaboliser tout ce qu’on ne connait pas, en tant qu’êtres humains. Peut-être parce qu’on a cette certitude d’être la race la plus intelligente sur Terre. Du coup, ils sont un peu diabolisés ici. En fait, il me manquait un peu de demi-mesure. Que tout ne soit pas noir ou blanc. La construction des personnages aurait mérité d’être plus fine et plus subtile. J’aurai voulu être menée par le bout du nez, aussi. Il me semble que c’est une trilogie donc je suis dans l’espoir que tout cela soit développé dans la suite. Parce que mine de rien, j’étais accro ! Le rythme m’a tenu en haleine, j’ai lu le roman en un claquement de doigts, parce que l’écriture est fluide, et l’histoire a ce brin de mystère. On ne sait pas tout à la fin de Démasquée, de nombreuses questions restent ouvertes… On a donc envie d’en savoir plus ! Surtout que l’accent n’est pas mis sur la romance, et ça, c’est vachement cool !

Mystérieux château médiéval avec des tours de pierre aux flèches Vecteur gratuit

Démasquée nous propose un premier tome qui place la base de l’histoire, avec tout le cadre et pas mal de personnages. Malgré ses quelques points faibles, j’ai apprécié rencontrer Nora et les gens qui l’entourent, et j’espère que tout cela sera affiné par la suite. La lecture du tome 2 est prévue pour bientôt !

Vous allez aimer ce roman si vous avez apprécié :

11 réflexions sur “Nora Jacobs, T.1 : Démasquée de Jackie May

    • Ah ben tu vois, moi j’ai pas un avis uniforme sur Noss Head, j’ai apprécié certains tomes et d’autres m’ont soulés au possible mdr ! J’ai ressenti exactement la même chose lors de cette lecture d’ailleurs, certaines choses j’aime bien, mais j’ai du mal avec certains aspects de l’héroïne ^^

      • Ah oui, c’est pas forcément uniforme non plus chez moi mais dans la globalité, j’ai adoré.
        C’est plutôt le triangle amoureux qui m’a ennuyée ainsi que le personnage de Leith sur les tomes 3 et 4 mdr

  1. Pingback: Bilan #67 : Janvier 2020 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.