The Driven T.6 : Sweet Ache de K. Bromberg

Bonjour à tous !

Qu’une série ne me déçoive pas après 6 tomes, c’est tout de même incroyable. Impossible de se lasser de ces histoires torrides mais profondes à la fois. K. Bromberg nous livre encore une fois une belle histoire d’amour. Merci à Hugo New Romance pour l’envoi de cette suite !

Depuis toujours, Hawkin Play, rockeur rebelle au grand coeur, passe derrière son frère jumeau pour réparer ses erreurs. Cette fois, les abus de Hunter, qui mettent le groupe en péril, risquent de coûter à Hawkin un séjour derrière les barreaux. Pour s’attirer les bonnes grâces du juge, Hawke accepte de tenir conférence à la fac locale. Un poste qui inspire aux copains du boysband, un pari : séduire Quilan, l’assistante sexy du professeur. Seulement la fière Quinlan n’est pas une fille facile, et met tout en oeuvre pour échapper aux griffes du rockeur. Alors que le pari est presque gagné pour Hawke, son frère jumeau Hunter, vient s’en mêler, prêt à tout pour lui mettre des bâtons dans les roues.

Alors que les quatrième et cinquième tomes de la saga étaient plus profonds, mais également plus sombres, K. Bromberg reprend le cap de ses premières publications. Nous rencontrons ainsi Quinlan, la sœur de Colton, bien que celle-ci fasse quelques apparitions par ci par là dans les premiers. Mais nous ne la connaissons pas vraiment, là, l’auteure se prend le temps d’approfondir son caractère et je l’ai beaucoup apprécié. Surtout parce qu’elle est très fleur bleue mais refuse absolument de l’admettre. C’est le genre de personnalités que j’adore. Peut-être parce que je suis un peu pareille, j’adore me raconter que je suis une femme forte, indépendante, sûre de moi, mais en plus de cela, j’attends la demande en mariage et je pleure devant les films Barbie (sans blague !). L’un n’empêche pas l’autre, mais on a tendance a s’imaginer qu’on sera moins crédible si on l’admet. Ce que j’ai aussi apprécié, c’est le dosage plus juste du drame dans l’histoire. Nous avons tous nos squelettes dans nos placards, mais certains plus lourdement que d’autres. Et le fait que Quinlan ne soit pas traumatisée par quoi que ce soit a part quelques ruptures douloureuses, ça m’a fait du bien.

Parce qu’en face, ou plutôt, à coté d’elle, il y a Hawkin Et l’auteure ne l’épargne pas, du début à la fin ! Mais j’y ai cru, à chaque seconde de son histoire. Grâce a lui, nous plongeons dans différentes thématiques lourdes : le suicide, l’addiction, la dégénérescence mentale, ainsi que la célébrité ou la jalousie. Comme toujours, je les ai trouvé très bien abordés, je vais bientôt radoter. On change de cadre pourtant, on quitte le milieu de la course pour allé voir du coté de la musique, tout en proposant de temps en temps des petits clins d’œil au milieu de Colton, que nous croisons d’ailleurs avec Rylee ! C’est assez étrange de les voir d’un autre point de vue, bien que ce ne soit pas du tout développé.

Dans ce sixième tome, je trouve que nous revenons beaucoup plus dans le genre érotique. On sent que K. Bromberg s’est faite plaisir et s’est lâchée pour le coup ! C’est sacrément torride, de quoi générer des fantasmes. La musique, qui est le business de Hawkin, permet de belles scènes hot, et des allusions toutes plus sexy les unes que les autres. Et c’est un autre point sur lequel l’auteure a énormément évolué depuis le début, c’est que ces allusions sont de moins en moins lourdes, et là elles se glissent parfaitement dans le cadre ! Franchement, je n’en ai trouvé aucune qui m’interpelle comme étant un cliché !

Encore une fois, l’auteure m’a embarqué dans son histoire, qui est captivante et forte ! Je l’ai trouvé excellente, mais je dois dire que j’ai tellement apprécié le coté sombre des deux précédents que cette nouvelle façon, un peu plus légère, d’aborder les problèmes, m’a un tout petit peu moins convaincue. Mais franchement, je crois que plus rien ne pourra m’empêcher de vous dire de foncer sur cette saga géniale ! Le prochain tome sortira dans une semaine et nous parlera donc de Tanner, le frère de Rylee, et j’avoue que je ne sais pas du tout à quoi m’attendre, mais j’ai hâte !

driven tome 1 k. bromberg

Chronique du T.1

driven 2 fueled k. bromberg

Chronique du T.2

Driven T.3 Crashed de K. Bromberg

Chronique du T.3

Driven 3.5 Raced K Bromberg

Chronique du T.3.5

Chronique du T.4

Chronique du T.5

hugo et cie

Publicités

8 réflexions sur “The Driven T.6 : Sweet Ache de K. Bromberg

  1. Pingback: Challenge : A vos PAL #58 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #24 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: The Driven T.7 : Hard Beat de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: IMM #125 : 8 au 14 Mai 2017 | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Bilan #36 : Juin 2017 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: The Driven T.8 : Down Shift de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s