Vango, T.1 : Entre Ciel et Terre de Timothée de Fombelle

Bonjour à tous !

Il me semble que c’est Coeur d’encre 595 qui m’avait parlé de Timothée de Fombelle comme étant un auteur formidable de romans jeunesses. Et je ne peux que lui donner raison après avoir découvert le premier tome de Vango, qui m’a surtout donné envie de me jetter sur la suite !

Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s’engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l’accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l’Ecosse, tandis qu’enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Un héros inoubliable et romantique, une aventure haletante, envoûtante, empreinte d’humour et de poésie.

vango de fombelle

Vango est un jeune homme qui nous fait voyager dans son histoire. Que ce soit en hauteur, depuis un Zeppelin, à la verticale, accroché sur les bords de falaises, sur des bateaux, à terre, du hauts de collines ou de cathédrales, il nous permet de voir le monde différemment. Vango est un jeune homme hors du commun, auquel je me suis attachée très rapidement. Alors qu’il a vingt ans au présent, je me l’imaginais un peu peu plus jeune, peut-être parce que nous voyageons aussi dans le temps, à ses côtés. Il nous tend la main, et nous embarquons dans une course poursuite haletante avec ce garçon étrange, sérieux et drôle à la fois, mignon comme tout, que tout le monde semble aimé, mais que personne ne connaît.

C’est là, la clé de l’histoire. Qui est Vango ? Il ne peut pas répondre à cette question lui-même, se sentant traqué, épié, prêt à être assassiné, ou tout du moins piégé. On l’accuse d’avoir tué un homme, son plus proche ami, le prêtre Jean. C’est à en perdre la tête ! Il doit fuir, voyant l’étau se resserrer, n’étant pas en mesure d’expliquer ni la fuite, ni l’acte. Sauf que nous sommes à Paris en 1934. L’Europe est un drôle de continent en ce moment. Hitler vient d’arriver au pouvoir. Le temps passe, et nous suivons toujours Vango dans sa fuite qui s’est transformée en quête d’identité. De Paris en Italie, jusqu’à Friedrichshafen, New-York, et dans les Highlands, c’est un tour du Monde que nous propose l’auteur.

citation-vango-entre-ciel-et-terre

Ce roman jeunesse m’a absolument conquise parce qu’il est un condensé de plein de bonnes choses. D’une part, les héros sont supers mignons, très attachants, ainsi que justes. J’ai autant aimé Vango qu’Ethel ou La Taupe par exemple. Mais l’histoire de ce jeune homme, c’est aussi une initiation douce à l’histoire. Situant l’histoire à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale, les adolescents peuvent découvrir Hitler, Mussolini, Staline… La Résistance également. Ainsi que des touches de la Première Guerre Mondiale aussi, à travers le discours d’un moine. C’est une initiation aux religions, chrétiennes et juives. Mais c’est surtout, avec tout cela, une grande aventure dans laquelle on se retrouve embarquée et qu’on vit avec beaucoup de plaisir, mais aussi énormément de curiosité.

Alors que je commençais cette histoire sans aucune attente, j’en ressors pleine de curiosité. Vango est l’acteur d’une histoire folle, la sienne, qu’il cherche autant que nous et que tout le monde à resituer dans la grande Histoire du monde. Accompagné de protagonistes aussi délirants les uns que les autres, il m’a positivement surprise, et j’attends avec beaucoup d’impatience de pouvoir découvrir la suite.

Challenge Sors mois ces incontournables

Publicités

10 réflexions sur “Vango, T.1 : Entre Ciel et Terre de Timothée de Fombelle

  1. Haha, j’ai toujours raison voyons ^^ Mais plus sérieusement, je n’ai pas lu Vango de mon côté, mais Toby Lolness, qui est une véritable merveille à lire 🙂 Je suis contente que l’auteur te plaise, je suis encore plus motivée à lire Vango maintenant !

  2. Pingback: IMM #6 – 1er au 7 septembre 2014 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #10 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Livre Paris : mes envies | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Bilan #33 : Mars 2017 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Le Livre sur la place : mes envies | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s