Kamikaze Kaito Jeanne Vol.1 a 3 d’Arina Tanemura

Bonjour à tous !

Dans le cadre du challenge Week-End a 1000 #3, j’avais décidé de lire surtout des mangas, afin de pouvoir vous présenter ces trois premiers volumes de la série Kamikaze Kaito Jeanne. Ils entrent aussi dans le challenge Manga-Show, d’ailleurs. Je regardais surtout l’anime étant enfant, et je l’adorais. Du coup, quand j’ai appris la publication francaise du manga, je n’ai pas longtemps hésité.

Le secret de Maron : elle est la réincarnation de Jeanne d’Arc et grâce à l’aide de l’ange Fin, elle peut se transformer pour combattre les démons ! Sa passionnante carrière de justicière est menée sans encombre jusqu’à l’arrivée d’un rival répondant au nom de Sindbad. La jeune fille ne tardera pas à découvrir le revers de la médaille…

La première chose qui m’a frappé, ce sont les dessins. Ils sont très « manga ». Les filles ont de grands yeux bien ronds et brillants, de belles boucles dans les cheveux et des petites jupes de lycéennes. Enfin vous voyez le genre. Maron a l’air très mignonne, le stéréotype de la fille populaire en somme.

D’ailleurs, elle est très populaire, ce qui est très important dans sa relation amicale avec Miyako. Elles sont plutôt comme deux soeurs que comme deux meilleures amies, vu qu’elles ont grandies ensemble. On s’attache assez aux deux, et lorsqu’on apprend les raisons de Miyako de poursuivre Jeanne, c’est très attendrissant, mais on se demande comment elle va réagir lorsqu’elle apprendra que c’est Maron. Cela inquiète aussi la jeune femme.

Les moments d’actions, lorsque Jeanne part à la chasse aux démons, sont très courts et plutôt répétitifs. On voit l’évolution des démons en terme de force, mais finalement, c’est toujours la même chose. On se rend rapidement compte que ce qui importe vraiment, c’est la romance, bien qu’elle soit un peu liée à l’action, mais elle prend vraiment le dessus.

Au final, ce n’est pas un shojo très surprenant, c’est un peu un Negima pour filles. Mais cela ne m’empêche pas d’apprécié, c’est une lecture assez légère. A chaque fois que Maron se transfrome en Jeanne, j’ai la musique de l’anime en tête, et je crois que c’est un peu par esprit de collection que je vais les acheter. La série est terminée en 7 tomes au Japon, ce n’est donc pas la mer à boire. Ma chronique du volume 4 devrait être publiée la semaine prochaine.

[NOTE : Nous commémorons aujourd’hui, 11 mars 2015, la catastrophe nucléaire et les nombreux décès du Tsunami d’il y a 4 ans. Une pensée pour toutes les victimes et leurs familles, ainsi que les habitants de la zone evacuée, qui n’ont toujours pas pu retourner à leur domicile, et qui n’y retourneront très certainement jamais.]

Logomangamercredi

week end a mille

manga show

 

Publicités

6 réflexions sur “Kamikaze Kaito Jeanne Vol.1 a 3 d’Arina Tanemura

  1. Pingback: Kamikaze Kaito Jeanne T.4 d’Arina Tanemura | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #9 : Mars 2015 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Kamikaze Kaito Jeanne T.5 d’Arina Tanemura | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Kamikaze Kaito Jeanne T.6 d’Arina Tanemura | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Kamikaze Kaito Jeanne T.7 (Fin) d’Arina Tanemura | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: IMM #15 : 10 au 16 novembre | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.