Kamikaze Kaito Jeanne T.4 d’Arina Tanemura

Bonjour à tous !

Je suis très contente d’avoir entre les mains la suite de Kamikaze Kaito Jeanne, cela me permet d’avancer dans ma petite collection. Les tomes sortent par intervalle de 2 mois, ce qui ne prolonge pas trop l’attente et permet de se concentrer sur d’autres séries.

Sous l’identité de Jeanne la cambrioleuse céleste, Maron Kusakabe utilise ses pouvoirs divins pour capturer les démons qui se cachent dans des tableaux. Mais lorsque Jeanne sauve le frère aîné de Miyako, un inconnu est témoin de sa transformation et découvre son identité… Pire, elle le retrouve quelques jours plus tard au lycée, et de plus, nommé comme professeur principal de sa classe !

Kamikaze Kaito Jeanne T.4

Jeanne est l’envoyée de Dieu afin de capturer les démons, et elle prend vie par le biais de Maron. Il est intéressant de lire la théorie de Tanemura sur Dieu. Selon Finn, l’ange de Jeanne, il ne peut faire que trois choses pour les humains, mais je vous laisse découvrir par vous-même lesquelles. Mais en aucun cas il ne peut sauver une vie humaine ou influencer les choix des humains, puisqu’ils vivent leur propre vie, c’est pour cela qu’il les a créer avec une intelligenc propre.

On en apprend également plus sur la mission de Simbad, et sur la facon dont lui et Jeanne peuvent apparaitre ou disparaitre à travers Maron et Chiaki. C’est un tome un peu plus technique disons.

https://i2.wp.com/i22.mangareader.net/kamikaze-kaitou-jeanne/18/kamikaze-kaitou-jeanne-1969451.jpg

On introduit également des nouveaux personnages, dont un qui a une haute importance. Noin est un envoyé du Diable, et il permet dans ce tome l’affrontement entre Jeanne et Simbad bien qu’ils soient amoureux l’un de l’autre. Pour une la première fois, la limite entre le bien et le mal est clairement définie et visible. On peut même dire que Noin est le mal incarné.

Des 4 tomes celui-ci est celui que je préfère pour l’instant, parce qu’il y a beaucoup d’action et qu’on a enfin un peu laissé de côté les rivalités pour Chiaki. Le côté romance est pourtant encore très présent, mais d’avantage d’un point de vue de protéction de l’être aimé. les notions de bien et de mal sont développées, et le courage et la réfléxion aux conséquences de ses actes sont très présents. Dommage que ce ne soit qu’au 4e tome que le dynamisme apparait vraiment.

Chronique des tomes 1 à 3.

Logomangavendredi

manga show

Publicités

7 réflexions sur “Kamikaze Kaito Jeanne T.4 d’Arina Tanemura

  1. Pingback: Bilan #9 : Mars 2015 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Challenge : Manga Show | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Kamikaze Kaito Jeanne T.5 d’Arina Tanemura | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Kamikaze Kaito Jeanne T.6 d’Arina Tanemura | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Kamikaze Kaito Jeanne T.7 (Fin) d’Arina Tanemura | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: IMM #32 : 9 au 15 mars 2015 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.