La maison des oubliés de Peter James

Bonjour à tous !

Comment vous proposer un mois Halloween sans vous parler de romans consacrés aux fantômes ? Impossible ! Et cette année, c’est au tour du grand Peter James d’être à l’honneur.

Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure.
Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison.
Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là… à n’importe quel prix.

Non mais regardez-moi cette couverture ! Dés que je l’ai vu chez France Loisirs, je savais que j’allais l’acheter. Un manoir, un ciel gris, des « oubliés », le contenu est une évidence, et ne trompe d’ailleurs pas du tout. Dés le premier chapitre, nous savons où nous mettons les pieds ! C’est une maison hantée bien comme il faut, et ces esprits là sont tout, sauf sympas. J’ai commencé le livre la nuit, et après quelques chapitres à peine, je l’ai reposé sans pouvoir continuer parce qu’il me filait la frousse ! C’était décidé, je ne le reprendrai en main qu’en plein jour.

Et j’ai bien fait. A chaque chapitre les esprits font leur apparition, et une fois Ollie et sa famille installée, l’ambiance angoissante va crescendo. De plus en plus intense,j’ai eu vraiment peur pour cette famille et je me demandais jusqu’où l’auteur allait nous emmener. Je dois admettre qu’avoir des actions paranormales à chaque chapitre, sachant qu’ils sont assez courts, me donnait l’impression que c’était un brin too much. J’aurai aimé un tout petit peu plus de parcimonie. Si le dosage avait été mieux géré, je pense que ce roman aurait été un vrai coup de cœur.

« Personne ne quitte votre maison. Ils restent tous. »

Honnêtement, j’ai eu l’impression de me retrouver à Hill House par moments, tant les situations semblaient similaires. Heureusement, la fin ne l’est pas. Certaines choses sont assez prévisibles lorsqu’on s’intéresse au genre, et on retrouve quelques idées souvent reprises dans des films d’horreurs paranormaux, mais cela n’empêche pas d’apprécier l’histoire du tout ! D’ailleurs, j’imaginais la maison différemment que celles que j’avais déjà pu découvrir à l’écran, l’écriture de l’auteur est donc suffisamment visuelle pour qu’on créé un univers à part entier à partir de cette histoire dans notre esprit.

La maison des oubliés est le genre de romans qu’il faut absolument se garder pour le mois d’octobre… si on souhaite faire des insomnies ! Même s’il manque un peu d’originalité et qu’il en fait un peu trop, j’étais complètement plongée dans le récit qui me faisait froid dans le dos.

D’autres romans sur le sujet du paranormal à découvrir :

25 réflexions sur “La maison des oubliés de Peter James

  1. Pingback: Bilan #76 : Octobre 2020 | Sorbet-Kiwi

  2. J’ai adoré ce roman, je l’avais lu en anglais il y a quelques années… Et je suis d’accord avec toi, ça évoque pas mal Hill House (enfin j’ai découvert dans l’autre sens personnellement ^^). Un incontournable d’Halloween à mon avis 🙂 Moi je l’avais lu en été, mais j’étais en pleine campagne écossaise…

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.