Diabolus in Musica de Céline Rosenheim

Bonjour à tous !

Ce week-end, lors des Imaginales d’Epinal, j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer Céline Rosenheim, une des auteurs publiée aux éditions du Chat Noir. C’est sur conseil d’Anne Laure, l’auteure des Herbes des la Lune, que je me suis dirigée vers ce livre et je ne le regrette pas. Commencé le samedi soir, je l’avais terminé le dimanche matin, puisqu’il est assez fin : 145 pages. Je vous en dis tout de suite plus, mais d’abord, le résumé :

Yann est un être solitaire pour qui seule la musique compte, ses projets Sjel et Totentanz représentent tout son univers. Si sa timidité et son esprit rêveur ont toujours suscité l’incompréhension et le rejet, le jeune homme sait aussi que ce caractère a forgé sa créativité. Aujourd’hui, alors que les ombres menacent, sa différence pourrait être un don encore plus précieux, bien au-delà de son talent musical, car Yann perçoit une présence qui plane autour de la scène black metal, une aura maléfique qui pourrait bien anéantir l’inspiration et la vie des musiciens.

diabolus in musica

Ce récit est raconté à la première personne du singulier, nous pouvons donc suivre le fil des pensées de Yann, le personnage principal. Marginal à cause de ses origines, puisque c’est un être un peu particulier. Il ressent les choses de façon très intense, ce qui va l’amener à devoir enquêter dans son entourage, uniquement composé de musiciens dans le Black Metal. Ce que j’ai trouvé intéressant au niveau de l’écriture, est qu’elle est si soignée que l’on a l’impression d’observer Yann plutôt que d’être dans sa tête. Même pour nous, il reste du début à la fin un personnage mystérieux et un peu étrange.

Citation Diabolus in Musica

Au delà du côté fantastique, j’avais d’avantage l’impression de lire un Thriller Paranormal. C’est d’ailleurs pour cela que le résumé m’avait attiré, ce côté Sire Cédric finalement. Cela m’a un peu fait penser au Jeu de l’ombre, que j’avais aussi beaucoup aimé. Mais attention, Diabolus in Musica n’en est pas moins un roman original et fantastique, puisque Yann a ce don. On y trouve aussi beaucoup plus de références à la musique en elle-même. Je pense que si l’on s’y connait bien en Black Metal, on peut peut-même apprécier encore plus le roman qu’un lecteur qui n’y connait rien à cet univers. C’est mon cas. Je me suis retrouvée plongée dans tout nouveau pour moi, et ce n’était vraiment pas pour me déplaire, puisque j’ai pu découvrir de nouvelles choses.

Je ne dirais pas que c’est un coup de cœur, pour cela je ne me sentais pas assez proche de Yann, ni de ses amis, mais j’aime être surprise et découvrir de nouveaux univers ainsi que de nouvelles créatures. J’ai aussi bien apprécié les références à la culture allemande. Enfin, je vais finir en disant que la couverture est magnifique, comme toutes celles des éditions du Chat Noir, et que l’auteure a une très belles plume. Ce roman se laisse lire d’une traite. Je ne peux donc que le conseiller aux amateurs du genre.

week end a mille

1 mois 1 consigne

Publicités

7 réflexions sur “Diabolus in Musica de Céline Rosenheim

  1. Pingback: Challenge : 1 mois/1 consigne | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Challenge : Week-end a 1000 #4 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #11 : Mai 2015 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Les Imaginales : le Bilan | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: IMM #43 : 25 au 31 Mai 2015 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Tea Book Tag | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: Hiver Noir de Céline Rosenheim | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.