Dîner Secret de Raphael Montes

Bonsoir à tous !

Grâce aux éditions du Masque, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir ce roman hors du commun qu’est Dîner Secret. Je savais plus ou moins à quoi m’attendre, mais je n’étais clairement pas préparée. L’est-on jamais pour ce genre de lecture ?

Un groupe de quatre jeunes hommes quitte Pingo d’Água, petite ville de l’État du Paraná, pour poursuivre leurs études à Rio de Janeiro. Partageant un appartement à Copacabana, ils font de leur mieux pour réaliser leurs rêves de grande ville.
Dante, le narrateur, travaille comme vendeur dans une librairie et étudie la gestion d’entreprise. Leitão, hacker d’un naturel jovial, est censé poursuivre un cursus d’expert en informatique, mais préfère consacrer son temps aux jeux vidéo et à s’empiffrer de nourriture. Miguel, le « garçon sérieux » du groupe, est interne en médecine. Et Hugo, un aspirant grand chef à la vanité sans limites.
En proie à des difficultés pour payer leur loyer et trouver un emploi digne de ce nom dans un pays en pleine crise économique, les quatre amis ont une idée pour gagner enfin de l’argent : servir des dîners secrets à une clientèle avide d’aventures gastronomiques insolites.
Mais ce qui commence comme une allègre plaisanterie prend rapidement des proportions inimaginables, et voilà le quatuor engagé sur un chemin angoissant de perfidie, de paranoïa et d’ambition, tandis que leur entreprise révèle en chacun d’eux une perversité qu’ils n’avaient jamais soupçonnée.

Je vais tout de suite annoncer la thématique de ce roman, comme un sparadrap que l’on arrache rapidement pour que la douleur passe : le cannibalisme. Voilà voilà. J’étais très curieuse de savoir comment le sujet allait être abordé, puisqu’il est tout de même très délicat ! En réalité, je n’étais pas surprise du déroulement. J’ai accepté la logique malgré moi, et même si certains points étaient assez tirés par les cheveux et n’arriveraient pas dans la vraie vie, je l’ai accepté comme une fiction probable tout de même. Et j’étais vraiment très surprise de la fin, qui m’a complètement chamboulée ! J’adore quand on réussit à me surprendre et lever le rideau sur quelque chose d’un peu fou qui se tramait sous mon nez depuis le début.

En réalité, je pensé que Raphaël Montes doit être vegan. Ou pas, mais cela semblerait plus que logique. Il nous livre une satire de la société qui à un arrière-goût très amer pour tous les consommateurs de viande. Nous savons tous parfaitement comment sont traités les animaux dans les abattoirs, comment ils sont élevés pour être tués, et de quelle façon ils sont préparés. La côte de porc, le foie gras, les côtes d’agneau dans nos assiettes que nous savourons quasiment au quotidien (ou à raison d’une fois de temps en temps pour ma part) n’ont pas vraiment de secrets pour nous. Mais peu importe le rythme de consommation, la réalité reste la même. Et la question qui revient souvent dans Dîner secret est simple : pourquoi torturer des animaux mais pas des humains ? Qu’est-ce qui nous confère un passe-droit ? Je ne parle pas ici de légalité, bien que le sujet soit abordé plus d’une fois, mais de morale. Et je ne dis pas non plus qu’il faut manger des humains, je précise ! Je ne vais pas donner mon avis sur cela, ce n’est pas le sujet, mais j’ai trouvé cette question existentielle.

« Les humains abattent des bœufs, des porcs, et des moutons, et tordent le cou aux volailles. Pourquoi? Parce qu’ils en ont le pouvoir. Et pour le conquérir, ils se montrent incroyablement malins et calculateurs. Beaucoup plus que les bêtes, croyez-moi. « 

Dîner secret est plutôt dynamique mine de rien, mais je crois que c’est le côté voyeuriste et dégoutant qui m’a happé. Parce que ce n’est certainement pas un roman pour les âmes sensibles. J’avoue que lorsque je l’ai lu a 7h du matin, avant mon petit déjeuner, j’ai du le refermer. L’idée et les questions moralement crades abordées ne m’ont pas réussies ce jour là. Il faut avoir l’estomac bien accroché, puisqu’il entre vraiment dans les détails des meurtres, et des repas même… C’était dur, mais je n’arrivais pas à m’arrêter. Je comprends en quoi il a fait polémique, c’est très dur ! Et j’ai apprécié découvrir un auteur brésilien également, puisque c’était une première pour moi.

Avec Dîner secret, Raphaël Montes nous livre une satire contemporaine plus que glauque, et qui pose des questions légitimes bien que moralement inacceptables. Cela dit, il m’a énormément fait réfléchir à la morale imposée par la société et j’étais complètement happée par l’histoire, aussi dégoutante soit-elle.

Image associée

logo challenge tour du monde

5 réflexions sur “Dîner Secret de Raphael Montes

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #97 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: L’exil d’Ovide de Salim Bachi | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #53 : Novembre 2018 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.