L’honneur de Preston de Mia Sheridan

Bonjour à tous !

J’ai eu l’opportunité de recevoir ce roman de la part des éditions Hugo New Romance, que je remercie pour cette lecture. Malheureusement, je l’ai abandonné en cours de route.

Toute sa vie durant, Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer. Elle a grandi dans une cabane dans Central Valley en Californie, mais a découvert la liberté, dans la ferme Sawyer vosine et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis. Preston est amoureux de Annalia depuis son enfance. Il a réussi à le lui cacher jusqu’ à ce que leurs mondes – comme leurs corps– sont entrés en collision par une chaude nuit d’été. Une nuit qui va bouleverser leur vie pour toujours. Après avoir disparu corps et âme pendant six mois Annalia est de retour en ville. Si Preston a échappé à son désespoir amoureux, son sens de l’honneur et sa fierté parviendront-t-ils à le retenir à nouveau, lorsque, l’objet de son désir de toujours, est de retour. Comment fait-on pour dépasser les blessures du passé ? Réparer L’irréparable ?

Mia Sheridan et moi avons une relation littéraire un peu compliquée. Le fait que j’ai eu horreur de Leo, que mon avis était mitigé pour Leo’s Chance et que j’ai eu un coup de cœur pour Archer’s Voice le prouve bien. Cela dit, j’ai entendu énormément de bien de L’honneur de Preston, qui a été une excellente lecture pour de nombreuses blogueuses, j’en attendais donc beaucoup. Il semblerait pourtant que je fasse partie des exceptions, et cela m’attriste de le dire. Et je comprends enfin pourquoi : il y a trop de détails qui ralentissent ma lecture. Trop de débats intérieurs des personnages qui sonnent faux, et que j’ai envie de sauter tant je les trouve niais. Bref, je trouve qu’elle en fait trop. J’ai vraiment eu du mal à avancer et j’ai traîné à la lecture pendant presque une semaine, au point d’abandonner. Pourtant, ce n’est vraiment pas mon genre, je suis du genre à me forcer jusqu’au bout, mais après une semaine, j’arrête.

Du coup, ma chronique de peut simplement pas être complète ni objective (ce qui est déjà difficile en lecture). Je m’arrête donc tout de suite là, mais pour que vous puissiez découvrir des avis tout de même, je vais vous mettre les conclusions de deux blogueuses dont j’apprécie les chroniques. Je m’excuse encore auprès de l’éditeur, qui sait que ce n’est pas dans mes habitudes d’abandonner, mais il semble évident que je ne fais pas partie du public de Mia Sheridan, malheureusement. J’aurai vraiment aimé apprécier ma lecture, cela dit !

Image associée

L’avis de BettieRoseBooks : Coup de cœur pour ce roman ! L’histoire de Preston et Annalia est touchante, bouleversante et notre cœur se brise à plusieurs reprises, s’accompagnant de larmes intenses. Des personnages authentiques et terriblement attachants, des épreuves, mais surtout de l’amour. La communication s’avère être la clé de tout et nos deux âmes sœurs vont devoir en apprendre les rudiments tout en prenant confiance en eux. Apprendre à s’aimer soi-même permet de mieux aimer l’autre.

L’avis d’Alice Neverland : L’honneur de Preston est une merveilleuse histoire poignante et bouleversante. Une fois encore Mia Sheridan démontre tout l’art avec lequel elle sait manier les mots, et je suis restée accrochée à mon roman du début à la fin. Lia m’aura vraiment marquée, j’ai été retournée par ce petit bout de jeune femme qui a tant à traverser à la fois. Mais, surtout, qui accepte qu’elle n’est pas parfaite et qu’elle ne peut revenir en arrière. Ce roman est une formidable histoire sur l’acceptation de soi, sur la dépression, le deuil, et plein d’autres thèmes aussi puissants. Mais c’est aussi une histoire admirable, tout simplement.

New(s) Romance avec Mia Sheridan qui parle de son roman L’honneur de Preston

Ma chronique de Leo

Ma chronique de Leo’s Chance

Ma chronique de Archer’s Voice

Publicités

9 réflexions sur “L’honneur de Preston de Mia Sheridan

  1. C’est une auteure que je connais de nom, titres et réputation mais que je n’ai pas encore pris le temps de découvrir. Je me souviens de tes avis sur Leo et Archer’s Voice. C’est d’ailleurs ce dernier qui me tente .

  2. Pingback: IMM #147 : 6 au 12 novembre 2017 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #42 : Décembre 2017 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Nintendo Book Tag | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.