Le pacte du silence de Martine Delomme

Bonjour à tous !

Vous aussi vous avez du mal à vous concentrer par cette chaleur ? Personnellement, je cale les mouvements de mon corps sur ceux du ventilateur. Heureusement qu’il y a des romans passionnants comme celui-ci pour nous faire oublier la chaleur l’espace de quelques pages ! Merci aux éditions Charleston pour cette belle lecture.

En pleine fête réunissant famille, amis et partenaires commerciaux de la très prestigieuse manufacture de porcelaine Astier, une indiscrétion révèle le secret que gardait jalousement Élisabeth depuis vingt-quatre ans : son ex-mari François n’a pas simplement disparu comme elle l’a toujours prétendu, il a été jeté en prison… Pour cette quinquagénaire dynamique à l’autorité incontestée, le choc est de taille. Elle, qui a su reprendre en quelques années les rênes des affaires familiales et leur faire négocier le virage de la modernité avec succès, tout en élevant seule son fils Louis, doit affronter un nouveau défi. Car, quand arrive l’heure des révélations, elle est contrainte de promettre à Louis de retrouver la trace de son père. Quel crime François a-t-il commis ? Pourquoi n’a-t-il jamais cherché à revoir les siens ? Alors qu’Élisabeth tente d’apporter des réponses à son fils, elle va découvrir les manipulations et les mensonges dont elle n’a jamais cessé d’être la proie pendant toutes ces années.

Je crois bien que c’est la première fois que je lis un roman aux allures de thriller chez Charleston. Mais quelle enquête passionnante ! Elizabeth, une femme forte, parfois un peu trop autoritaire, qui va devoir apprendre a se remettre en question malgré les succès tant professionnels que personnels de sa vie, se retrouve face à l’ultimatum de son fils : retrouver son père ou ne jamais se voir pardonner le mensonge raconté depuis 24 ans. C’est par ce biais qu’elle va rencontrer un détective privé afin de l’aider a retrouver François. De fil en aiguille on en apprend plus sur cette histoire, mais il y a toujours une surprise là où on ne l’attend pas.

Les éléments étonnants sont nombreux, surtout que des indices sont dispersés, mais peuvent bien nous mener sur de fausses pistes. Presque tous sont impliqués, et je me suis retrouvée a faire de nombreuses hypothèses, qui se sont révélées fausses, évidemment ! Si cela n’avait pas été le cas j’aurai été bien déçue d’ailleurs. Sauf que la dernière révélation m’aurait renversé de ma chaise si je n’avais pas été couchée ! Enfin bref, à la fin, on rejoint Elizabeth et on se méfie de tous. Même de ceux qui ne le méritent pas.

Forcément, cette recherche va changer la vie d’Elizabeth. Je l’ai trouvé assez austère au début, mais je me suis attachée à elle, je lui trouvais des cotés très doux, sous sa carapace. Elle est l’incarnation des femmes qui réussissent quitte à ne pas avoir de vie privée, qui ne s’autorisent rien pour ne surtout pas montrer de sentiments, ce défaut très féminin, n’est-ce pas ? Elle ne permet aucun écart pour mener l’entreprise d’une main ferme mais juste, en gardant un contact proche avec ses collaborateurs. Elle semble donc parfaite, de l’extérieur. C’est d’ailleurs ce qui va pousser Sophie, sa belle-fille, a se méfier d’elle comme de la peste, parce qu’elle n’a pas cette ambition professionnelle. Parfois, il suffit d’apprendre a connaître la personne en face de soi pour tenter de la comprendre un minimum. Et Sophie est également un personnage très complexe, que j’ai trouvé très bien développée. Juste assez pour un personnage secondaire. Finalement, qui est plus capricieux entre Sophie ou Louis, le fils d’Elizabeth ? Lisez-le pour qu’on puisse débattre là-dessus !

J’ai donc été très surprise par ce roman, qui pourrait entrer dans la catégorie thriller tant l’enquête est passionnante. J’ai totalement adhéré aux personnages, et j’ai vraiment apprécié le cadre de la manufacture de porcelaine, ainsi que les messages transmis sur la femme et l’humanité de manière générale.

Publicités

4 réflexions sur “Le pacte du silence de Martine Delomme

  1. Pingback: IMM #129 : 12 au 18 Juin 2017 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #36 : Juin 2017 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s