Te Retrouver de Keren David

Bonjour à tous !

J’enchaîne avec une seconde lecture bouleversante de chez Hugo New Way, avec ce roman jeunesse incroyablement fort et poignant sur des thèmes vraiment difficiles qui sont l’adoption, le placement d’enfants, la violence conjugale et la jalousie fraternelle.

Avant d’être adoptée par une famille aisée londonienne, Cass était une Jones. Mais tous ses souvenirs se sont envolés lorsque, à deux ans, elle a pris le nom de Montgomery, grande lignée de politiques anglais. Sa vie est bien tranquille, Will Hugues mis à part. Pourquoi le beau gosse du lycée s’intéressait à elle alors que sa cour est aussi grande que celle du prince Harry ? Mais le petit monde de Cass s’effondre le jour où son père se retrouve au coeur d’un scandale conjugal, et que sa famille vole en éclats. C’est ce jour même que choisit Aidan, son frère biologique, pour réapparaître sur Facebook. Aidan Jones, 18 ans, est passé de foyers en foyers après avoir fui un père abusif et une mère indifférente. Il survit grâce à de petits boulots dans le quartier de Camden et partage un studio avec sa copine Holly, une jeune fille un peu plus âgée que lui, et le fils de celle-ci. Cass et Aidan doivent apprendre à se connaître et apprivoiser leurs différences. Mais les liens du sang sont-ils plus solides que ceux qui vous ont construits ?

Te retrouver Keren David

J’attendais beaucoup de ce roman, dont je vous parlais déjà dans Ces livres de ma Wish-List Jeunesse. Je pensais que cela impliquerait d’avantage le développement des relations entre Cass et Aidan, mais finalement, Te Retrouver va encore beaucoup plus loin que cela. Te Retrouver, Se Retrouver, la place dans la famille est fortement questionnée dans ce roman et m’a beaucoup touchée. En effet, la famille est au centre de l’histoire. Mais qu’est-ce que la famille ? D’un coté, on à celle, adoptive, de Cass, avec ses parents, Susie et Oliver, ainsi que son petit frère Ben, qui est leur enfant biologique. Cass a toujours remplie les exigences de ses parents : Bien se tenir, ne jamais faire de scandale pour ne jamais faire d’ombre à son père, politicien, avoir d’excellentes notes pour intégrer Oxford. Sauf que cette existence, en apparence parfaite, va voler en éclats. Et on ne peut vraiment pas attendre d’une jeune fille de 16 ans de ne pas faire sa crise d’ado quand son univers se retrouve sens dessus-dessous. Cela met aussi en avant les causes de ce bouleversement total : le manque de scrupule des médias à détruire toute une famille.

Et puis il y a Aidan, qui n’a jamais eu de vraie famille alors qu’il ne demandait que cela. Les fardeaux que doit porter ce gamin sont à briser le cœur, parce qu’il se souvient de sa petite-sœur, de sa famille adoptive et il subi l’interdiction de l’approcher depuis toujours. Mais on ne peut pas empêcher deux adolescents de se retrouver si c’est ce qu’ils veulent vraiment. Il n’empêche que, vu leurs situations, on est droit de se demander s’ils savent eux-même ce qu’ils cherchent, au delà de ce qu’ils veulent. Surtout que de nombreux secrets et mensonges enveloppent leurs existences.

Citation Te Retrouver

J’ai aimé tous les personnages, qui font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont, et même l’argent ne peut pas sauver les apparences ni arranger les problèmes. L’aspect profondément psychologique de ce roman m’a bouleversé. Finalement, j’en attendais moins que ce que m’a donné l’auteure ! Will, qui apporte l’aspect romance, mais aussi de construction de soi, au roman, donne une certaine légèreté à une histoire qui pourrait sinon tomber dans le pathos ou dans la lourdeur. J’ai trouvé que l’auteure dosait justement ces petits passages qui distraient Cass de son quotidien peu glorieux.

Cette lecture m’a chamboulé autant que Cass je crois bien, parce que des aspects de la vie que je n’ai pu rencontrer que de loin m’ont explosés à la figure. Observer les conflits intérieurs de ces deux adolescents rend cette lecture incroyable. A lire absolument selon moi.

hugo et cie

Publicités

6 réflexions sur “Te Retrouver de Keren David

  1. Pingback: IMM #83 : 16 au 22 Mai 2016 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #24 : Juin 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s