Tragic Circus de Cécile Guillot et Mathieu Guibé

Bonjour à tous !

Avant toute chose, un grand merci aux éditions du Chat Noir ainsi qu’à Babelio pour ce roman reçu dans le cadre de la masse critique Babelio. Alors que je suis plus dans une phase contemporaine actuellement, je fais toujours confiance à cette maison d’édition pour me convaincre de ne pas lâcher le genre fantastique, et encore une fois, la mayonnaise a prise !

« Mesdames et Messieurs ! Jouvenceaux et jouvencelles ! Petits et grands ! Approchez, approchez ! Venez assister à un spectacle unique en son genre. Notre cirque vous ouvre ses portes et dévoile ses mystères. » À chaque prestation, les monstres de foire enchantent les spectateurs : l’enfant funambule, le dompteur de fauves et la charmeuse de serpents, clowns et jongleurs, sans oublier l’effroyable homme sans visage… Mais que se passe-t-il au cirque Andreani une fois le rideau retombé ? Quels sombres tourments agitent les âmes et enflamment les cœurs ? À moins qu’il n’y ait à l’œuvre une magie pernicieuse… Cela, Catalina, la nouvelle diseuse de bonne aventure, va tenter de le découvrir, mais même les Tarots ne sauraient la prémunir contre l’indéfectible fatalité…

Tragic Circus est un roman fantastique des plus surprenants, je trouve. Je ne suis pas pro du genre, mais le déroulement de l’histoire à su m’étonner a plus d’une reprise. Déjà, je l’ai trouvé… poétique ! Ce que je n’attendais pas du tout de ce bouquin. Je m’attendais a du gore, du loufoque peut-être, mais pas à une beauté de ce genre. Ce n’est pas tant l’écriture, bien que ce soit très bien écrit, dynamique, mais carrément abordable. C’est plus le scénario qui se déroule, doucement, sûrement, mais encore une fois, particulier. C’est surtout l’histoire de Pierre qui m’a donné cette impression de poésie, à cause de l’amour qu’il partage avec sa femme, et son amour pour la musique. Catalina tombe d’avantage dans l’étrange, quasi immédiatement, et c’est envoûtant !

Comme toujours, les éditions du Chat Noir ne font pas les choses à moitié. Etant donné que le récit alterne entre Pierre, violoniste, et Catalina, diseuse de bonne aventure dans un cirque, les entrées en chapitres sont adaptées. Au dessus du chiffre déclarant le chapitre, il y a soit un violon, soit un cirque. Je trouve ce petit détail génial ! Sans nommer directement le personnage, nous savons grâce a ce petit signal a qui nous avons affaire, même si le récit, à la troisième personne, est très claire également. C’est justement ce manque de nécessité qui rend la présence de ce détail d’autant plus chouette ! C’est plus esthétique qu’utile, et vraiment appréciable. Mais de manière générale je ne peux que vous encourager a découvrir les éditions du Chat Noir qui proposent un travail de qualité.

J’ai été très intriguée tout au long de ma lecture, par ce qu’allait être la chute. Je me demandais vraiment vers quoi je me dirigeais, et si j’avais des soupçons, rien ne me préparait à ce que j’allais découvrir. D’un coup, le roman prend une toute autre tournure et nous embarque dans une tornade d’événements. On se demande jusqu’où les auteurs sont prêts à nous emmener, et ils semblent incapables de s’arrêter. Wow ! En fait, cela a eu comme conséquence que je suis ressortie presque épuisée de ma lecture, et un peu abasourdie. Croyez-moi, c’est positif comme remarque, mais c’était inattendu. Le rythme change radicalement, et on ne sent plus le temps défiler !

Si vous êtes adeptes du genre fantastique, vous pouvez entrer sans crainte dans la roulotte de Catalina et vous laissez bercer au rythme du violon de Pierre… mais a vos risques et périls. Le rythme et le dynamisme vont vous emmener plus loin que ce que vous vous imaginez, vous trompant avant de repousser vos limites. Un choix judicieux, mais dont vous ne ressortirez pas indemnes.

Livres contre critiques

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Tragic Circus de Cécile Guillot et Mathieu Guibé

  1. Pingback: Les Imaginales 2017 : le Bilan | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: IMM #123 : 24 au 30 Avril 2017 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #35 : Mai 2017 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s