Hantée de Christina Lauren

Bonsoir à tous !

Le roman que je vous présente ce soir est encore un coup de cœur de ce mois de décembre, et cela me réjouit, puisque c’est mon premier service presse des éditions Hugo Roman – New Way. Je les remercie sincèrement de cet envoi qui vient de remplir ma soirée.

Delilah Blue n’a d’yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l’air de sortir tout droit de l’univers sombre et – il faut l’avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu’à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d’emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s’agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu’il était petit… Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n’est pas humain…À quel prix gagnera-t-elle le droit d’aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?

hantée christina lauren

D’office, j’ai été attirée par cette couverture énigmatique, qui met très bien en scène passion et danger. En effet, la relation entre Gavin et Delilah est très rapidement mise en place, et leur amour dévorant l’un pour l’autre n’a plus de secrets pour nous. On ressent bien ces effets des premiers mois d’amour, de la découverte du corps du sexe opposé à l’adolescence, mais aussi le désir d’une femme pour un homme et vice versa. De ce point de vue là, la couverture correspond totalement à l’histoire.

Mais elle correspond d’autant plus à l’histoire par les branches menaçantes qui semblent prêtes à écorcher le visage de la femme, et les corbeaux qui tournent autour de l’homme. Je ne m’attendais pas à une histoire aussi sombre ! Alors qu’au début, je pensais lire un roman un peu psycho-fantastique, dans le sens où la maison protège Gavin d’une erreur de jeunesse, je me suis rendue compte que… non. L’histoire va bien au delà. Elle est sombre, prenante, palpitante et effrayante.

Citation Hantée Christina Lauren

D’un autre côté, par moment, elle nous semble totalement innocente, et Delilah et Gavin paraissent être des adolescents comme les autres. Je trouvais le rythme totalement adapté, nous faisant passer de chapitre en chapitre des pensées de l’un à l’autre. Ainsi, nous savons ce que chacun ressent, et nous pouvons bien nous y identifier et comprendre les réactions de chacun. Puis la fin, comme on s’y attend au fil de la lecture, nous emporte dans un tourbillon qui accélère vraiment le rythme cardiaque.

Pour moi, ce roman est un Shining pour la jeunesse, sombre, envoûtant, au point de ne plus pouvoir le lâcher. J’étais complètement accro, emportée dans les deux aspects de l’histoire, que ce soit la romance ou le côté fantastique, qui est assez angoissant. Je ne sais pas si je vais réussir à bien dormir cette nuit, même s’il est loin d’un thriller paranormal pour adultes. Mais c’est ce qui est agréable aussi de temps en temps, se faire juste assez peur pour frissonner, sans se traumatiser.

hugo et cie

a vos pal logo

 

Publicités

16 réflexions sur “Hantée de Christina Lauren

  1. Pingback: Challenge : A vos PAL #25 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Hantée de Christina Lauren | musnadjia423wordpress

  3. Pingback: Bilan #18 : Décembre 2015 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: IMM #67 : 7 au 13 Décembre 2015 | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Dating You Hating You de Christina Lauren | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s