Ne me quitte pas de Mary Torjussen

Bonjour à tous !

La couverture de Ne me quitte pas, ainsi que son résumé, m’ont vraiment fait de l’œil au moment de sa sortie en poche. Et j’étais vraiment à fond, jusqu’à la fin… décevante à mes yeux. Je remercie les éditions Milady pour cet envoi !

Un jour, vous partez travailler. Un jour comme les autres, jusqu’à ce que vous rentriez chez vous, le soir, dans une maison vide. L’homme qui partageait votre vie depuis quatre ans est parti, et il a tout emporté. Pire, il a effacé la moindre trace de son existence, jusque dans votre téléphone portable et sur les réseaux sociaux. À son bureau, personne ne l’a vu depuis plusieurs semaines. Mille questions se posent alors : votre relation était-elle aussi idyllique que vous le pensiez ? Où a-t-il pu partir et surtout, pourquoi ? La seule chose qui compte désormais : le retrouver afin d’obtenir des réponses.
Cette histoire pourrait être la vôtre. L’histoire d’Hannah, cadre supérieure aussi talentueuse qu’ambitieuse à qui tout réussit jusqu’à ce que Matt, l’homme qu’elle aime, disparaisse sans explications. Commence alors une traque pour le retrouver, qui tourne rapidement à l’obsession jusqu’à mettre en péril sa carrière. Alors qu’elle semble sombrer peu à peu dans la folie, notant chaque détail de ses recherches sur des Post-it qui envahissent son appartement, Hannah comprend peu à peu qu’elle est elle-même suivie, traquée. Matt serait-il de retour ?

En découvrant ce roman, je m’attendais à réussir à m’identifier à Hannah, vu ce que le résumé prétendait. J’ai eu beaucoup de compassion pour elle d’abord, j’étais super choquée de ce qu’elle doit traverser ! Et je pense que durant le premier quart, je l’appréciais. Ensuite, je pense que cela se divise en deux catégories de personnes : soit on comprend, soit on ne comprend pas. J’ai beaucoup de mal avec les gens qui se laissent aller, et pour le coup, c’est ce qu’elle fait. Elle est triste, elle est désespérée, je le respecte. Mais elle devient obsessionnelle, et c’est un trait de caractère avec lequel j’ai énormément de mal, ce qui explique pourquoi je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Elle m’exaspérait. Et vous me connaissez, j’ai besoin d’un personnage qui me transporte. Je comprenais son entourage en réalité, même si je n’aimais pas sa meilleure amie malgré tout.

Rose rouge passion Vecteur gratuit

Et pourtant, c’est vraiment étrange, mais j’étais complètement accro à ma lecture ! J’ai quand même dévoré les 404p. en moins de 24h ! Pour moi, c’est super rare, donc ça souligne à quel point l’écriture est addictive. Mary Torjussen a un talent pour l’écriture, c’est indéniable. En plus de cela, elle sait vraiment créer la surprise, puisque je ne m’attendais tellement pas à la chute de l’histoire ! Wow, elle aborde un sujet qui m’a vraiment prise au dépourvu et qui est hyper important au niveau sociétal. Donc je suis contente de l’avoir découvert pour cette raison. J’aime les histoires qui me fascinent et me surprennent !

« Je sais qu’une victime est souvent éclaboussée par le crime commis contre elle, mais je n’aurais pas cru me retrouver dans la position où je ne pouvais pas parler de la disparition de mon petit ami sans paraître étrange aux yeux de mes voisins. »

Une chose hyper importante, qui va définir tout ce qu’on pense du roman, c’est la fin. Et encore une fois, soit on l’aime, soit on ne l’aime pas. Pour ma part, j’ai été déçue par la conclusion, je l’ai trouvé facile. C’était le moment qu’on veut surprenant et qui tombe un peu comme un soufflet duquel on aurait ouvert le four trop tôt, pour moi. Cela dit, tout le roman menait vers cette issue, donc je ne devrais pas m’étonner. Cela dit, j’ai vraiment aimé le côté domestic thriller de l’histoire, l’ambiance glauque et effrayante de ce que vit Hannah, et à sa place, je peux vous assurer que je serai aller à l’hôtel plutôt que de rentrer chez moi !

Rose rouge passion Vecteur gratuit

Ne me quitte pas, soit on adore, soit on n’aime pas, mais il est compliqué de trouver un juste milieu je pense. Même si j’ai été accro grâce au style et que la thématique m’a surprise, ni Hannah ni la fin ne m’ont convaincues. Je suis triste, j’avais vraiment envie d’apprécier ce roman dans sa totalité.

16 réflexions sur “Ne me quitte pas de Mary Torjussen

  1. Pingback: Bilan #64 : Octobre 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.