Et si on parlait de films… horrifiquement drôles ? – Halloween Special

Bonjour à tous !

J’aime beaucoup rire à Halloween. En vrai, je trouve que c’est un moment convivial, qu’on passe à se marrer. Alors pourquoi ne pas se lancer dans une parodie ou une comédie ? Allez, venez, on va bien rigoler !

Résumé : Seuls survivants d’une apocalypse de zombies, Colombus et Tallahassee, deux hommes que tout oppose, sillonnent les routes et affrontent les zombies qui grouillent aux quatre coins du pays. Au cours de leur périple, ils rencontrent deux autres survivantes, Wichita et Little Rock, et entreprennent tous ensemble de rejoindre un parc d’attraction sur la cote ouest des États-Unis.

Avis : Je ne vous avais pas encore parlé de Bienvenue à Zombieland parce que je n’avais pas encore de blog au moment de sa sortie. Mais qu’est-ce que j’aime ce film ! La sortie du deuxième opus est un bon moment pour se replonger avec plaisir dans le premier, et de rire un bon coup. Déjà, le casting ! Jesse Eisenberg (The Social Network, Insaisissables), Emma Stone (La La Land, Easy A), Woody Harrelson (Hunger Games), Abigail Breslin (Happy New Year, La stratégie Ender), bref, c’est chaud ! Et puis on en parle de la petite apparition du très cher Bill Murray ? Polala, j’aime tellement ce film, il me fait rire, j’adore le scénario, j’adore le casting, j’aime les effets visuels… Je kiffe ! C’est une des parodies de zombies à voir absolument, il déchire tout dans le genre !

Résumé : Gary vient d’épouser la femme de ses rêves, Samantha. Il découvre que le fils de cette dernière, âgé de 6 ans, pourrait être l’Antichrist.

Avis : J’aime beaucoup les films décalés, quand ce n’est pas trop exagéré. Donc en fait, je n’aime pas les films décalés ahah ! Pour le coup, Little Evil est une parodie, on va donc y trouver des références de films d’horreurs. Ce qui m’a plu, c’est que ce n’est pas si central que ça. L’histoire de Little Evil elle-même est drôle, et j’ai énormément ris. Les clins d’œils à Shining y ont évidemment contribué. Le casting est aussi vraiment sympa, j’ai apprécié Evangeline Lilly, qu’on connait en tant que la Guêpe des Marvels, du Hobbit ou de Lost. Je ne connaissais pas Adam Scott ni Bridget Everett, mais leur jeu d’acteur m’a convaincu. L’enfant qui interprète Lucas, un peu moins, mais ce n’est pas gênant. Franchement, ça se laisse regarder, j’ai bien ris, à ne surtout pas prendre au premier degré !

Résumé : Une équipe de volley féminine est prise pour cible par des mâles bêta, émules contemporains du Comte Zaroff. Trop sûrs d’eux et de leur connaissance du terrain forestier, les chasseurs ne se doutent pas une seule seconde que le rapport de force peut s’inverser… si tant est que les sportives fassent preuve d’esprit d’équipe.

Avis : Un film franco-belge court ? Allez, je me suis dit que je prends le risque. Mon mec a déclaré à la fin que c’était 1h17 de sa vie qu’il n’allait jamais récupérer, et je le trouve vachement dur ! En vrai, j’ai passé tout mon temps a glousser…. Alors, peut-être que je ne suis pas difficile ? J’ai  un humour un peu merdique, c’est vrai. Mais en réalité, Girls with Balls, c’est un énième film avec le schema classique de personnes consanguines handicapées qui habitent dans la forêt et qui chassent des gens tombés en panne. On en a vu des dizaines comme ça, dont au moins 7 Détours mortels ! C’est a prendre au 100ème degré, c’est trash, c’est plein de sang, c’est vachement con, et pourtant, j’ai bien aimé. Alors, c’est peut-être dû au fait qu’on suit un groupe de nanas toutes plus différentes les unes que les autres, que Artus et Orelsan ne se prennent pas du tout au sérieux, que ça sent la parodie à plein nez, et qu’il y a Tiphaine Daviot dedans, qu’on a déjà vu dans Marianne récemment, mais avec moi, la recette à prise. Voilà, ce sera mon film honteux à sortir quand on me posera la question (si je m’en souviens, cela dit, on va pas se mentir, il n’est pas non plus mémorable !)

En avez-vous vu certains ? Êtes-vous d’accord avec moi ou pensez-vous carrément l’inverse ? Dites-moi tout en commentaires !

15 réflexions sur “Et si on parlait de films… horrifiquement drôles ? – Halloween Special

    • C’est vraiment pas développé ça en fait. Genre il arrive à faire tomber une torche une fois quoi ^^ c’est plus centré sur le papa et on dirait juste que c’est un gamin un peu fou ahah

  1. Pingback: Bilan #64 : Octobre 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.