Le secret le plus sombre de Carla Buckley

Bonjour à tous !

J’aime beaucoup la collection Noir des éditions Charleston, qui me pousse à sortir de ma zone de confort. Et c’est encore une fois réussi avec ce roman psychologique sombre et douloureux.

Jusqu’où iriez-vous pour protéger vos enfants ? Dans la famille Lattimore, Eve, la mère, est le socle. David, son mari, s’absente la semaine pour son travail et elle doit tout gérer : la crise d’adolescence de leur fille Melissa, et surtout la sécurité de leur fils Tyler, qui souffre d’une maladie rare, la maladie des « enfants de la lune » : la moindre exposition aux rayons du soleil peut lui être fatale. Pour éviter tout accident, leur maison, sous la vigilance d’Eve, est devenue une véritable forteresse. Entièrement dévouée à son fils, Eve ne se rend plus compte de rien. Que fait Tyler lorsque tout le monde dort ? Que lui cache sa fille qu’elle ne reconnaît plus ? Et que sait-elle vraiment de l’existence de David, à des milliers de kilomètres de là ? Quand un événement dramatique frappe Eve de plein fouet, elle prend une terrible décision : pour elle, sa famille passe avant tout. Mais pourra-t-elle vraiment la sauver ?

Je me suis lancée dans ce roman sans me souvenir de quoi il en retournait. J’y suis allée les yeux fermées, avec le seul souhait de sortir de ma panne de lecture. Et c’est réussi ! J’ai trouvé très intéressant que dés le départ, nous savons qui porte la culpabilité d’un terrible événement. Je n’ai pas envie de spoiler quoi que ce soit, je ne dirai donc rien du drame qui frappe Eve et sa communauté, ni de la terrible décision qu’elle va devoir prendre. Ce que je peux dire, par contre, c’est que le suspens est là malgré tout. Je savais comment le roman allait finir, la conclusion était inévitable. Et pourtant, la tension monte au fil des pages, et le développement est tellement important que les quelques chapitres de la fin ne sont plus si importants. Du coup, rien que pour cela, je suis conquise.

Il y a tout de même des longueurs qu’on ne peut ignorer. Je trouvais certains moments assez lents, et bien que je n’irai pas jusqu’à dire inutiles, ils ralentissent tout de même bien le rythme. J’ai aussi été perturbée par des choix chronologiques. Ce n’est pas récurrent, mais à un moment donné, j’ai tourné une page et me suis retrouvée propulsée plus loin. J’avais l’impression que le paragraphe précédent n’avait pas du tout été conclu. On ne change que de page, et le changement de paragraphe, de personnage ou de temporalité n’est pas visible. Je suis allée jusqu’à me demandé s’il ne manquait pas une page. C’est très perturbant, c’est dommage.

« Les arbres à feuilles caduques produisent une enzyme qui empêche ces dernières de s’alimenter et cause leur mort. Il n’a jamais entendu parler d’un seul arbre qui en soit dépourvu, mais peut-être en existe-t-il un, quelque part, qui n’a pas cet enzyme, et qui reste vert toute l’année. Les êtres humains comptent presque soixante mille enzymes différentes et il ne lui en manque qu’une seule. « 

Malgré ces deux défauts, j’ai eu l’impression d’être dans la tête de la coupable d’Amélia de Kimberley McCreight, et j’ai adoré cette sensation. On se demande souvent comment réagit le coupable, qui cache la vérité à tout le monde. C’est le point de vue que propose Le secret le plus sombre. En plus de cela, il y a un élément très important qui porte toute l’intrigue : la maladie incurable de Tyler. Elle est même le point d’ancrage de tout, elle régit la vie de la communauté (à raison !) et va finalement influencer chaque décision des personnages. J’en ai appris énormément sur le susceptible mode de vie des enfants atteint de cette pathologie, Elle est aussi ce qui m’a tenu en haleine, et m’a gardé curieuse de comment Tyler et sa famille allait pouvoir gérer des faits banales dans notre quotidien, inimaginables dans le leur. Bref, c’était intrigant et intéressant !

Ne laissez pas les quelques défauts de ce roman vous retenir de le lire. Il vaut bien mieux que cela, et il mérite votre attention. J’étais intriguée par les décisions d’Eve, intéressée et touchée par Tyler, compréhensive face à Melissa, et triste pour David. J’ai réussi à intégrer leur famille, et à vivre cette histoire avec eux. Merci aux éditions Charleston pour cet envoi !

Publicités

6 réflexions sur “Le secret le plus sombre de Carla Buckley

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #94 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #52 : Octobre 2018 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.