Chair de poule : Prisonniers du miroir de R. L. Stine

Bonjour à tous !

Pour ce premier Chair de poule en ce mois d’Halloween, j’ai choisi celui qui m’a traumatisé des miroirs la nuit. Pendant des années, je ne pouvais pas regarder dedans dans une pièce sombre, j’étais persuadée que quelqu’un allait apparaître derrière moi ! Je voulais le relire, et je ne suis pas déçue.

Paul et ses amis découvrent dans son grenier un étrange miroir qui rend invisible. Une compétition acharnée commence. C’est à celui qui restera invisible le plus longtemps. Mais Paul est inquiet : à chaque essai, il est de plus en plus difficile de réapparaître. Comme si le miroir voulait garder ceux qui l’utilisent…

La collection Chair de Poule, ou plutôt la saga, est destinée à un public de pré-adolescents et adolescents. Les livres sont conseillés à partir de 10 ans, et celui-ci m’a profondément marqué. Je les empruntais à la bibliothèque, quand j’étais jeune adolescente, entre 10 et 12 ans. Prisonniers du miroir m’a traumatisé à cet âge là. J’ai eu de longues nuits d’angoisses, persuadée qu’un double maléfique allait sortir de mon miroir. Encore aujourd’hui, je ne suis pas tout à fait à l’aise avec cet objet la nuit. Et bien qu’il ne soit de loin plus aussi marquant une fois adulte, je comprends tout de même pourquoi il m’a fait cet effet.

J’étais une enfant du même caractère que Paul, en tout points. Il a été très facile de m’identifier à lui, donc. Surtout que fureter dans les greniers et les caves était une de mes occupations préférés à cet âge-là. J’espérais trouver quelque chose d’inédit, un trésor ! C’est la découverte que fait Paul avec ce miroir maléfique. J’ai apprécié le jeune homme donc, dont les décisions me semblaient rationnelles et surtout réaliste. Je me souviens de Souhaits dangereux et de Sam, dont je ne comprenais aucune décision. Là, pour le coup, c’est différent. C’est surement pour cela qu’il est si bien noté sur Livraddict.

« On ne bougeait plus. On attendait.
On attendait.
Jamais, je n’eus aussi peur. « 

Et puis, cette fin ! C’est surement le plus traumatisant de toute l’histoire, en réalité. Même adulte, j’ai écarquillée les yeux et je n’en revenais pas. Je ne m’en souvenais pas du tout, j’avoue. Mais la conclusion m’a complètement chamboulée ! Une petite surprise à laquelle je ne m’attendais pas et qui m’a relativement impressionnée je dois dire.

A mes yeux, Prisonniers du miroir est le meilleur Chair de Poule et le plus marquant de la saga. Longtemps, son contenu m’a travaillé, et en le relisant, je comprends bien pourquoi. A découvrir !

Ma chronique de Souhaits dangereux

Publicités

9 réflexions sur “Chair de poule : Prisonniers du miroir de R. L. Stine

  1. Faudrait que je pense à faire tester à mon loulou. Mais en ce moment, il est branché bd et j’ai du mal à lui faire reprendre un roman alors qu’il a dévoré tous les beast quest entre 6 et 7 ans ! Bon, au moins il lit, c’est déjà pas mal…

    • Mon frère ne jure que par les mangas, c’est hyper compliqué de lui faire lire un livre, mais je me dis pareil, au moins il lit. Et puis je pense qu’à partir du moment où ils ont le contact avec l’objet libre, peu importe le genre, ça les poussera peut être à découvrir les romans plus tard. J’ai une amie qui s’y est mise à 23 ans et qui depuis ne lache plus ! Rien n’est perdu 😊😊

  2. Pingback: Chair de poule : La malédiction de la momie de R. L. Stine | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #94 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.