Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées de Latie Gétigney

Bonjour à tous !

Grâce aux éditions Diva Romance, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir le dernier roman qui a remporté le Prix de la Meilleure Romance. Un grand merci à eux ! Et je dois dire que j’ai passé un chouette moment.

Londres, janvier 1797. « Cher Monsieur Clenneth… » C’est ainsi que commencent les lettres que Miss Amy Rosebury écrit au gentleman entraperçu dans une librairie de Covent Garden par un bel après-midi d’hiver. Des lettres dans lesquelles elle ouvre son cœur d’autant plus librement qu’elle ne les lui enverra jamais et que leurs chemins ont peu de chances de se croiser à nouveau. Du moins, c’est ce qu’elle pense… Mais la gentry anglaise est un bien petit monde. Entre malentendus, convenances et faux-semblants, un roman d’amour et d’aventure, comme une rencontre entre Orgueil et préjugés et Autant en emporte le vent.

En ouvrant ce roman, je m’attendais à une petite romance sympathique, légère et drôle, mais sans trop de rebondissements. Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées était bien fun, et sans aucune lourdeur, mais je suis tombée des nues en me rendant compte à quel point il y avait de l’action ! Amy va vivre une année trépidante ! Du coup, cela implique un dynamisme qui rend la lecture fluide, ce que j’ai beaucoup apprécié. Ajoutez à cela une écriture sans prétention, hyper agréable, et vous avez une romance digne de ce nom qui mérite clairement son prix.

Cela dit, et cela fait peut-être partie du genre un peu, j’ai trouvé Amy bien trop parfaite. Elle est instruite, a de l’humour, de la patience et du caractère à la fois, elle est tout ce qu’on aimerait être, en plus de vivre au XVIIIème siècle. Honnêtement, elle a une vie idéale, et ce n’était pas super crédible. C’est peut-être un peu le jeu ? Je ne sais pas, mais si elle avait pu avoir un seul défaut, j’aurai réussi à m’attacher encore plus à elle, je pense. Mais elle m’a tout de même fait passer un excellent moment, bien sûr. J’admets tout de même que je comprenais un peu la jalousie de Catherine, sa sœur, qui se sent très mal aimée. Du coup, un petit instant de remise en question de l’héroïne n’aurait pas fait de mal au récit, à mon sens. Finalement, elle va se retrouver avec la palme de la meilleure sœur qui sait tout pardonner.

« Elle sentit naître au fond de son cœur un redoutable sentiment qu’elle avait choisi de faire taire jusqu’alors… un sentiment capable d’une terrible opiniâtreté. L’espoir. « 

Qu’en est-il du gentleman de l’histoire ? Un amour ! J’ai adoré Henry, qui m’a beaucoup fait sourire. Sous ses airs de noble anglais un peu prétentieux, il cache un cœur en or. Mais surtout, il est très aventurier, finalement, même si c’est à ses dépens ! C’est surement lui qui m’a le plus charmé, avec le couple Bridgestone. Et mine de rien, l’autrice nous propose même du suspens avec une quête ainsi qu’une menace qui pèse lourdement sur les protagonistes et va influer sur leur vie.

Même si Amy était un peu trop une Mary-Sue à mon goût, j’ai tout de même passé un excellent moment de détente avec cette histoire riche en rebondissements. Un Prix de la meilleure romance amplement mérité, que je conseille pour un après-midi cocooning dans la baignoire.

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "three wizard tournament cup"

3 réflexions sur “Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées de Latie Gétigney

  1. Pingback: Bilan #52 : Octobre 2018 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.