Nightingale, T.2 : Les sœurs du Nightingale de Donna Douglas

Bonjour à tous !

Il y a un mois, j’avais eu la chance de pouvoir découvrir le premier tome de cette saga, avant de lire celui-ci. J’avais déjà beaucoup aimé le premier, mais j’ai encore préféré ce second qui est bien plus facile à appréhender une fois que l’on connait les personnages. Encore une chouette lecture en tant que lectrice Charleston !

Londres, 1936. Pour les élèves infirmières à l’hôpital Nightingale, les sœurs des services sont sans cœur. Pourtant, malgré ce que pensent les étudiantes, même elles ont leurs propres angoisses… Violet est la nouvelle sœur de nuit. Volontairement distante, elle semble dissimuler un sombre secret. Alors que le mystère s’épaissit, sœur Wren est déterminée à découvrir la vérité. Dora respire un peu mieux depuis le départ d’Alf, son beau-père. Mais son attirance pour Nick, son voisin qui l’a repoussée, la bouleverse énormément. Une nouvelle rencontre fait naître la possibilité de lui redonner le sourire. Peut-elle se remettre si aisément de son amour perdu ? Millie est aussi déchirée entre les deux hommes de sa vie. Mais une amitié inattendue avec une patiente âgée lui fait prendre conscience qu’entre son cœur et son devoir, il faudra peut-être choisir. Alors que la nation est en deuil du roi George V, il semble que jamais plus rien ne sera comme avant pour les femmes du Nightingale…

Ce second tome des sœurs du Nightingale ne fait que 100 pages de moins que le premier, et pourtant il ne m’inquiétait de loin pas autant que son prédécesseur. Vu comme j’étais ressortie enchantée de ma lecture précédente, j’avais hâte de me plonger dans celui-ci, et je l’ai dévoré en un dimanche après-midi quasiment. Maintenant que l’on connait tous les protagonistes sauf la petite nouvelle, la lecture est bien plus fluide et agréable, puisqu’on ne doit plus démêler les conversations et les chapitres pour se souvenir qui parle de quoi. Le cadre a déjà été mis en place durant le récit de la première année, cette seconde n’a de loin plus autant de choses à nous faire découvrir. Sauf pour Sœur Violet Tanner, puisque nous avons toute une vie à découvrir là, et elle n’est pas de tout repos, puisqu’elle mène une vraie bataille.

Les autres infirmières sont toujours bien présentes, surtout Millie et Dora pour le coup. Nous ne voyons pas trop Helen dans ce tome malheureusement, comme si son seul objectif de vie avait été d’échapper à sa mère et qu’à présent tout allait bien pour elle. J’aurai aimé que sa psychologie soit plus approfondie encore. Sa soudaine indépendance aurait du l’affecter plus que cela à mon sens, mais c’est un sentiment personnel. Il est évidemment envisageable qu’elle aime sa vie comme elle est. Ou que sont destin soit d’avantage développé dans un tome prochain ? Dora est celle dont le destin n’a cessé de me surprendre, c’est fou comme je me suis attachée à elle ! Mais Millie également. Alors que j’étais persuadée qu’elle allait se tourner vers une personne en particulier, elle m’a totalement prise de court et je suis si heureuse pour elle ! Enfin bon, vous remarquerez que je considère presque ces personnages comme étant réels.

Je trouve que cette saga ferait une parfaite série télévisée si je suis honnête. Des infirmières durant les années 30, qui font leur petit bout de chemin, chacune avec une histoire très développée. Evidemment, certaines plus que d’autres, mais c’est normal. Cela me semblerait juste parfait, et je peux dire que je la regarderais avec passion ! Après tout, les séries médicales sont appréciées. Surtout vu les nombreux sujets abordés, certains dramatiques ! Alors que le viol était une thématique principale dans le premier, ici ce sont les avortements illégaux qui sont centraux. Quel sujet terrible… Et puis, dans un hôpital, il y a plus qu’un thème à aborder, nous trouvons donc aussi du suicide (assisté ?), des mariages forcés, la classe sociale encore très présente en cette Angleterre des années 30, mais également le nazisme qui est en pleine montée et qui va affecter les infirmières par leur entourage masculin. Le dynamisme et la diversité sont donc toujours encore bien au rendez-vous.

Encore une fois, j’ai pris un énorme plaisir à ma lecture, avec ces destins de femmes intrigants, surprenants également cette fois-ci ! J’ai d’ailleurs encore préféré celui-ci au premier, puisque j’étais déjà réellement attachées à toutes ces jeunes femmes. Je suis presque déçue de ne pas avoir la suite sous la main et de devoir attendre qu’elle sorte chez Charleston ! J’ai très hâte, mais il semblerait que je doive attendre un an… Tristesse !

Publicités

4 réflexions sur “Nightingale, T.2 : Les sœurs du Nightingale de Donna Douglas

  1. Pingback: IMM #134 : 7 au 13 Août 2017 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #38 : Août 2017 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s