Dieu me déteste de Hollis Seamon

Bonjour a tous !

En attendant a la gare de Strasbourg, j’ai eu très envie d’aller faire un tour au relay de la gare. Après tout, je ne voulais pas que mon IMM de cette semaine soit vide, donc autant m’acheter un roman. Soit, je suis de mauvaise foi, et en plus, le roman n’était pas top. Je m’explique dans un instant.

New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s’envoyer en l’air, tomber amoureux… La différence, c’est que Richard sait qu’il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l’humour. Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.

dieu me deteste hollis seamon
Je ne peux pas dire que l’histoire soit nulle. Elle est bien présente, puisque ce sont les soucis d’un adolescent en quête d’amour d’ordre conjugal et d’intimité. Le cancer est un sujet intéressant, surtout que le cadre est essentiellement les soins palliatifs. Bref, ce n’est pas facile comme histoire et c’est intéressant. Mais il m’a manqué quelque chose.

Houston, Texas, ou vit Richard.

Déjà, il y les deux adolescents principaux, Richard  et sa petite amie, Sylvia. C’est peut être méchant a dire ainsi, mais le fait qu’ils aient le cancer ne les rend pas plus attachants. Je ne sais pas si c’est voulu, puisque du coup, je les ai perçu comme des gens sains, mais même de cette façon, je n’ai pas réussi a m’attacher a eux.

Citation Dieu me déteste

Je pense que c’est dû a l’écriture, pour laquelle je me sentais un peu… Vieille. A nouveau. Etant donné qu’on est dans les pensées de Richard, et que je l’ai perçu comme un personnage confus, cela s’est reflété sur son récit. Et puis je trouvais qu’il manquait de sentiments, ce qui n’est pas de la faute du personnage mais de l’écriture. Par conséquent, je n’ai pas été émue une seule fois, et même si je souriais parfois un peu bêtement, je ne peux pas dire qu’il y ait eu un moment ou je souriais sincèrement de joie. C’est un peu dommage.


L’auteure, Hollis Seamon.

Au final, c’est une déception pour moi. Je suis contente de ne pas avoir choisi ce roman comme nouveauté du mois, puisque cela aurait été ma première vraie déception. Je m’attendais a des sentiments, de l’émotion, voir a un coup de Coeur, et finalement je l’ai refermée un peu dépitée je dois dire. Dommage.

18 réflexions sur “Dieu me déteste de Hollis Seamon

  1. Pingback: IMM #55 : 17 au 23 Août 2015 | Sorbet-Kiwi

  2. Alala, pourquoi donc choisir une histoire d’amour ? Un polar et tout rentre dans l’ordre 😉 Est-ce que tu connais Guy des Cars ? Il paraît qu’il a écrit beaucoup de romans de gare, donc tu peux essayer cet auteur, s’il est toujours en librairie. Je n’ai lu que 2 ou 3 bouquins de lui, la plume n’est pas trop mal (après j’étais pas fan de l’histoire en elle-même, mais peut-être que tu sauras apprécier ?).

  3. Pingback: Bilan #14 : Août 2015 | Sorbet-Kiwi

    • Je dois dire que maintenant, après 6 mois, je ne me souviens même plus vraiment de ce que j’ai ressenti pendant la lecture, je ne pourrais que dire que je l’ai lu dans le train, et qu’il m’avait déçu parce que j’en attendais beaucoup trop :S

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.