Dakota Song d’Ariane Bois

Bonjour à tous !

Dernièrement, j’ai lu des livres très importants, mais loin d’être légers, c’est certain. Du coup, c’était une pause bienvenue que cette lecture commune avec l’amie Nolwenn, alias Ibidouu ! Quoi qu’Ariane Bois sait aussi aborder de sacrées thématiques, mais là j’ai passé un excellent moment au Dakota. Merci aux éditions Charleston pour cette lecture !

New York, 1970. Shawn Pepperdine, jeune de Harlem, assiste, horrifié, au meurtre de son meilleur ami. Pour échapper aux assassins, il trouve refuge dans les sous-sols du Dakota, l’immeuble le plus mythique de Manhattan.
Au coeur d’une ville en pleine ébullition, le Dakota reste, lui, immuable : un club très fermé, un château médiéval sur Central Park, un havre de paix des  » rich and famous « . S’y côtoient Lauren Bacall, Leonard Bernstein et Rudolf Noureev. Ici, Polanski tournera les images du film Rosemary’s Baby.
Devenu le premier portier noir du Dakota, Shawn côtoie ses résidents : Nigel, Abigail, Nathan, Cherie, Becky, Andrew, Tyler et les autres.
Quand la plus grande star du monde, John Lennon, emménage à son tour, l’immeuble et sa communauté s’enflamment…

J’adore la plume d’Ariane Bois. Je vous le disais déjà dans mes chroniques de L’amour au temps des éléphants, de l’Île aux enfants et de Sans oublier, et je me répète encore ici. J’adore sa plume ! Dakota Song est un peu plus épais que les autres, mais se lit avec une facilité incroyable. Je n’ai pas senti passer les 400 pages que j’ai partagé avec les résidents de cet immeuble mythique New-Yorkais. D’ailleurs, je ne le connaissais même pas, et j’ai à présent l’impression d’y avoir vécu 10 ans, maintenant que je l’ai terminé !

Et c’est ce qui fait cette particularité. On en ressort comme si on connaissait tout le monde, comme si on avait participé à l’Assemblée Générale des propriétaires. Comme si on avait été assis à côté de Lauren Bacall et de John Lennon, Yoko Ono et leur fils Sean… En réalité, on ne voit pas beaucoup les stars qui y ont vécu. On les croise à travers les personnages fictifs que l’on suit, mais ils ne sont pas pour autant au coeur du récit. C’est New-York, les new-yorkais, l’ambiance des seventies et le Dakota qui sont au centre de l’intrigue, et j’ai vraiment aimé ce mélange très cosmopolite.

« – The show must go on ! La nuit ne tombe jamais sur le Dakota. »

Chaque personnage que nous présente l’autrice à un peu sa particularité. On suit un écrivain, un psychologue, une éditrice, un agent artistique, une femme mariée à un négociant, une héritière, un enfant/ado et le portier ! Forcément, vous me connaissez un peu maintenant, ce sont ces deux derniers qui m’ont le plus touchés. A travers leurs différents points de vue, on aborde de nombreuses thématiques, d’ailleurs, que ce soit le racisme, le harcèlement, les abus sexuels, la culpabilité du survivant, la criminalité, le fanatisme, la faillite de la ville… Ariane Bois aborde toujours tous ces sujets avec sensibilité, mais ceux qui m’ont le plus touché et interpellé sont certainement la lutte des classes et les drogues, très répendues ces années-là dans la Grosse Pomme.

A travers son panel de personnage, les thématiques qu’elle aborde et la sensibilité de sa plume, Ariane Bois a encore une fois su me convaincre ! J’ai adoré découvrir le NYC des années 70 à travers le prisme du mythique Dakota Building, et il est à présent sur ma liste des choses à voir quand j’aurai la chance d’y aller ! Oui oui, laissez-moi rêver de voyages, j’en ai besoin. Merci à Nolwenn pour cette chouette lecture commune !

Mes chroniques des autres romans d’Ariane Bois :

9 réflexions sur “Dakota Song d’Ariane Bois

  1. Pingback: Le gardien de nos frères d’Ariane Bois | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.