Le gardien de nos frères d’Ariane Bois

Bonjour à tous !

Je découvre doucement mais sûrement tous les livres d’Ariane Bois, et ce premier roman m’a décontenancé. Je vais vous expliquer pourquoi, mais je tiens d’abord à remercier les éditions Charleston pour cette lecture.

Rien ne prédestinait Simon et Léna à se rencontrer. Lui appartient à la bourgeoisie juive parisienne, patriote, laïque et assimilée ; il a été maquisard et blessé au combat. Elle est issue d’un milieu de petits commerçants polonais et a réussi à survivre au Ghetto de Varsovie. En 1945, la guerre leur a tout pris. Chacun de leur côté, ils vont accepter une mission très particulière : rechercher des enfants juifs cachés par leurs parents dans des familles, des orphelinats ou des couvents, quand il s’avère que ceux-ci ne rentreront pas des camps. Simon parce que son petit frère Elie a disparu dans des conditions mystérieuses ; Léna car elle espère ainsi redonner du sens à sa vie. Et cela va les entraîner bien au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer. C’est l’histoire de deux jeunes révoltés qui, dans une France exsangue, vont se reconstruire grâce à la force de l’amour. De Paris à Toulouse, d’Israël à New-York, un roman d’aventure porté par le souffle de l’Histoire.

Ceci est ma cinquième lecture d’un roman d’Ariane Bois, que j’ai lu en lecture commune avec Ibidouu. Pour sa part, elle a abandonné après un certain temps, mais j’ai décidé de m’accrocher. Avec le recul, puisque je l’ai lu il y a tout de même quelques semaines déjà, je me dis que ce n’est que rarement une bonne idée de lire le premier roman d’un.e auteurice après avoir lu ceux publiés après. En réalité, un.e écrivain.e apprend certainement à chaque histoire, sa plume devient plus fluide et son style se précise. Et ce que j’ai à lui reprocher est finalement cela : de l’inconstance, parce que j’ai l’habitude de tellement mieux de sa part.

Pourtant, le roman est très enrichissant et on apprend énormément de choses ! Ce premier ouvrage va nous faire traverser rapidement la Seconde Guerre Mondiale, et nous plongeons surtout dans les années qui s’en suivent. Nous partons à la quête d’enfants juifs cachés en France afin de leurs sauver la vie. Je n’avais jamais pensé à cet aspect de l’Histoire, les conséquences de la barbarie nazi sur des enfants qui n’ont rien demandé, et parfois rien compris à ce qui se passait. Une fois que le récit atteint ce point, et c’est tout de même assez tardif, j’étais vraiment impliquée et j’avais envie de savoir.

« Sauver des enfants pendant la guerre ne donnait le droit à personne de se les approprier ensuite. »

Mon soucis était plutôt du côté de l’écriture, finalement. Ariane Bois aborde tellement de points qu’on a du mal à s’attacher à Simon. Ces sujets sont importants historiquement parlant, comprenez-moi bien, mais on a l’impression qu’elle avait envie de parler de tous ce qui s’est passé pendant la guerre coûte que coûte, alors qu’il y a là matière à écrire 10 romans, à mon avis. Il y a tant de faits et d’anecdotes que Simon manquait de substance. Ce n’est qu’une fois le récit avec Lena et Elie commencé que l’on donne forme à ces personnages, et ça me semblait dommage. Je tiens tout de même à souligner la dualité entre Simon et Lena au sujet d’Israël qui m’a beaucoup fait réfléchir. Et c’est ce que je retiens de ce roman : il m’a fait réfléchir.

Voici le roman d’Ariane Bois que j’ai le moins apprécié parce qu’il me semblait très descriptif, ce qui m’empêchait d’entrer pleinement dans le sujet. Cela dit, j’ai énormément appris sur les conséquences de la Seconde Guerre Mondiale sur les orphelins juifs et sur la création d’Israël. C’est donc une belle et enrichissante lecture malgré ses défauts.

Mes chroniques des autres romans d’Ariane Bois :

16 réflexions sur “Le gardien de nos frères d’Ariane Bois

  1. Je suis toujours mitigée avec cette autrice, autant ses romans ont l’air sympas et intéressants, autant quelque chose me bloque toujours et je ne me lance pas ahah. Ton bémol d’ailleurs me fait freiner un peu parce que je pense que j’aurais du mal

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.