L’amour au temps des éléphants d’Ariane Bois

Bonjour à tous !

Voici une parution que j’attendais avec énormément d’impatience, parce que j’aime beaucoup la plume d’Ariane Bois. Et L’amour au temps des éléphants m’a convaincu autant que ses autres romans que j’ai eu la chance de lire. Merci beaucoup aux éditions Belfond pour cette lecture.

Il n’y a pas d’hommes libres sans animaux libres. Ils ne se connaissent pas et pourtant, en cette journée caniculaire de septembre 1916 dans une petite ville du Sud des États-Unis, ils assistent parmi la foule au même effroyable spectacle : l’exécution par pendaison d’une éléphante de cirque, Mary, coupable d’avoir tué un homme. Cette vision bouleversera la vie d’Arabella, de Kid et de Jeremy. De l’Amérique qui entre en guerre au Paris tourbillonnant des années 1920, des champs de bataille de l’Est de la France aux cabarets de jazz, des pistes de cirque jusqu’au Kenya dissolu des colons anglais, ces trois êtres devenus inséparables vont se lancer sur la trace des éléphants au cours d’une prodigieuse expédition de sauvetage. Dans cette éblouissante saga, une jeunesse ivre d’amour et de nature livre son plus beau combat pour la liberté des animaux et celle des hommes.

Ariane Bois est une autrice que je suis avec beaucoup de plaisir. Sa plume est toujours incisive, ses thématiques bien choisies, et elle arrive à aborder énormément de sujets avec beaucoup de justesse en peu de mots. On sent la patte de journaliste qui creuse les différents éléments qu’elle traite, ce qui me sensibilise à chaque fois à ses causes. Dans L’amour en temps des éléphants, la défense de la cause de ces pachydermes, ainsi que l’analyse des américains expatriés suite à la guerre, sont au centre de l’histoire.

Nous rencontrons donc Arabella, une jeune femme au caractère bien trempé, qui grandit dans une famille très pieuse et s’en fiche royalement. Elle croise Jeremy, un journaliste de classe aisée, qui cherche à se défaire des obligations familiales sans se désolidarisé de ses proches pour autant. Et Kid, un adolescent afro-américain, chassé pour avoir bousculé une blanche dans les rues de sa ville. Et autour d’eux gravitent les éléphants, qui vont les rapprocher. Notamment Mary, pendue haut et court à une grue pour s’être défendue… Ces jeunes gens m’ont énormément touchés, par leurs histoires respectives mais aussi leur récit commun, du Tennessee à Paris, en passant par New-York et la Happy Valley au Kenya.

« Silencieuse, Arabella songe aux éléphants, à leur prééminence dans l’ordre des espèces. Ils foulaient la surface de la Terre bien avant les hommes. Pourquoi leur confisquer la beauté du monde ? Elle ne peut attendre qu’un jour l’humanité entende la voix du cœur. D’ailleurs, à voir le public de plus en plus nombreux se presser dans les cirques et les zoos, elle n’en prend pas le chemin. Son caractère entier ne s’accommode pas de ce statut quo. Comme toujours de son point de vue, il faut agir. »

Cette magnifique amitié à trois va trouver ses racines lors de l’execution de Mary, d’une certaine façon. Ce que j’aime chez l’autrice, c’est qu’elle nous offre un voyage dans le temps, mais son récit prend place sur plusieurs décennies, afin de faire le tour des questions qu’elle aborde. Elle arrive à susciter chez moi énormément d’émotions, j’ai régulièrement les larmes aux yeux d’indignation, comme pour l’execution de l’éléphante Mary par exemple. C’est toujours bouleversant de justesse.

L’amour au temps des éléphants est un beau roman sur la cause des pachydermes. L’écriture vive et les sujets documentés m’ont complètement transportés. Les émotions étaient au rendez-vous, je ne peux donc que vous conseiller ce récit !

Mes chroniques des autres romans d’Ariane Bois :

4 réflexions sur “L’amour au temps des éléphants d’Ariane Bois

    • C’est drôle, moi c’était l’inverse. Au début je me demandais vers où on allait, puis tout s’est emboîté et j’ai adoré ! J’aime tellement voir les différences de ressentis chez les divers lecteurs et lectrices, c’est ce qui rend la littérature si belle ❤️

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.