La malédiction des Dragensblöt T.3 d’Anne Robillard

Bonjour à tous !

Le tome 3 de la saga d’Anne Robillard est enfin paru en France, et je n’ai pas hésité longtemps avant de me lancer dans cette chouette lecture. Un grand merci aux éditions Michel Lafon pour cette découverte !

Ayant des raisons de croire que leur geôlière, Sortiarie, se doute de la présence de Samuel au château, Esther, Isabel et Andrew cherchent des endroits où ils pourraient le cacher. Cependant, la sorcière a plus d’un tour dans son sac et fait une offre qui pourrait s’avérer très difficile à refuser pour l’un de ses prisonniers. Sur quelles portes tombera-t-il cette fois ?

Nous avançons avec Samuel dans sa quête d’Ulrik. Chaque semaine, il ouvre la porte d’un de ses ancêtres, et espère tomber sur le tout premier maudit de la famille. Je commence a vraiment les apprécier, et chaque tome apporte ses fantômes que j’aime un peu plus. Samuel me touche toujours autant, évidemment, bien que je le trouve encore niais, surtout lorsqu’il retourne en Atlantide. Mais je crois bien avoir découvert son âme sœur par contre ! Je m’attache aussi de plus en plus à Ulrik, Esther et Isabel, mais la petite nouvelle que j’ai envie de voir d’avantage, c’est la petite Rose.

Cette fois-ci, j’ai trouvé la plume un peu légère. Evidemment, je suis toujours aussi happée par le récit, tant l’univers me fascine ! La question ne se pose pas. Mais j’aurai voulu plus de profondeur dans sa façon d’aborder certains points, que je trouve courts. Et surtout, peut-être une écriture un peu plus travaillée, moins scolaire. Elle me parait parfois un peu adolescente. Evidemment, c’est super pour le jeune publique, et je n’hésiterai pas à les prêter à des lecteurs moins chevronnés. Il en faut pour tous.

« Si tous les élèves pouvaient faire des sauts dans le passé, ils s’intéresseraient davantage à leurs cours d’histoire« 

Au niveau de l’histoire, au delà de la quête de Sam dans le passé, j’ai aussi apprécié ces incursions dans le présent. Nous suivons toujours le détective privé qui cherche l’artiste disparu, mais également Emily, sa fille, qui souhaite retrouver son papa plus que tout. Et en l’occurrence, le danger commence à guetter, avec Sortiarie qui sort de l’ombre et n’a pas de bonnes intentions pour le coup. Cela me donne vraiment envie de connaître la suite ! Encore deux tomes et nous sommes au bout, déjà !

Je suis toujours aussi fan de l’ambiance et du dynamisme de cette quête extraordinaire. Nous avions déjà un soupçon d’enquête dans le tome 2, mais ici, la vraie traque commence ce qui donne encore plus de rythme à l’histoire ! Malgré l’écriture un peu trop légère, je suis toujours aussi captivée par cette saga.

Mes autres chroniques de la saga :

14 réflexions sur “La malédiction des Dragensblöt T.3 d’Anne Robillard

  1. Je ne suis pas très fan de la plume de cette auteure. J’avoue avoir abandonnée une série d’elle, Les ailes d’Alexiane il me semble. Mais je suis contente de voir que tu te régales toujours autant !

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.