Magik T.1 : Double Jeu de H. V. Gavriel

Bonjour à tous !

Ce mois-ci, je fais baisser ma PAL papier, parce qu’elle en a désespérément besoin avant que je déménage. Cartons différents, toussa toussa. J’ai donc pris en main ce roman qui me faisait un peu peur de part sa taille, et que d’inquiétudes pour rien ! Un grand merci aux éditions Milady pour cet envoi.

San Diego, 2020. Humains, Magiks et Modifiés cohabitent dans une paix relative, cherchant à oublier les blessures du passé. Richard rêvait de servir son pays mais lorsque ses dons Magik ont été révélés, ses espoirs ont pris fin. Sa jumelle Kathleen, bien qu’humaine, peine aussi à trouver sa place dans ce monde qu’elle étudie sans toujours le comprendre. À vingt-neuf ans, les jumeaux sont prêts à changer de vie pour intégrer l’AFPM, l’agence fédérale de police mutante. Leur première enquête sur la mort mystérieuse d’un voyant et d’une sorcière risque de les mener loin de leurs certitudes, et de les toucher d’une manière qu’ils n’auraient pu imaginer.

Alors que le résumé m’intriguait fortement, j’ai toujours un peu peur de ces mondes imaginaires, parce que même dans ceux-ci, j’ai besoin de cohérance et de logique. Eh bien, j’y ai trouvé les deux ! A travers son univers fantastique, H. V. Gavriel nous propose là une uchronie intéressante. J’ai beaucoup aimé son point de départ : une troisième guerre mondiale sute à la guerre froide à base de bombes de poisons, qui auraient modifiés génétiquement les humains. Pourquoi pas ? On modifie bien les plantes et donc leur ADN ! Vraiment, j’ai été complètement embarquée dans son univers.

A travers ce monde, l’autrice a la possibilité d’aborder de nombreux sujets, et notamment le racisme. On y voit un vrai parallèle entre notre monde et le sien. J’ai trouvé que c’était très intéressant. Sa narration est aussi assez peu commune. Nous suivons Kit, un Magik homosexuel, mais aussi sa soeur Kat, qui, elle, est une humaine hétérosexuelle. Cette double-narration propose donc une réelle diversité dans le récit, d’autant que les jumeaux sont comme le jour et la nuit en terme de caractères, également. La où Kit est solaire, Kat est plus sombre. Nous avons donc des moments très joyeux comme des moments plus calmes.

« Nos faiblesses nous façonnent autant sinon plus que nos forces, elles font de nous qui nous sommes. Vous ne pouvez pas vous contenter de les ignorer ou de les craindre comme des tares à planquer sous le tapis. Vous devez les accepter. Les vaincre si vous le pouvez, les apprivoiser dans le cas contraire. »

Au niveau de l’enquête, puisque nous sommes, après tout, dans une agence fédérale de police mutante, nous en suivons plusieurs à la fois. Toutes permettent d’explorer les différents dons des Magiks, et donc de vraiment s’imprégner de ce monde fantastique. Nous ne sommes donc pas forcément dans du réalisme, mais le tout reste très cohérant. Il me faut cela pour que je puisse accrocher, de toute façon, puisque je manque trop d’imagination pour qu’on m’embarque dans quelque chose de farfelu. Si je devais absolument faire un reproche au récit, ce serait quelques longueurs, par moments, mais franchement, je les ai trouvé rares. Cela dit, je ne sais pas ce qui a fait que je n’ai pas eu de coup de coeur pour autant. J’aurai peut-être aimé des chapitres plus courts, pour qu’ils soient plus dynamiques, mais c’est vraiment une impression et une préférence personnelle.

Avec Magik et son univers vraiment prenant, H. V. Gavriel m’a embarqué dans son récit qui ne manque aucunement de cohérance. Les jumeaux se complètent vraiment bien, et pour ma part, j’ai vraiment apprécié le côté solaire de Kit autant que le caractère plus calme de Kat. Cet équilibre m’a plu, au point de précommander la suite à l’instant en ebook, puisqu’elle sort le 17 février ! C’est ma bonne nouvelle du jour.

Couverture du tome 2, à paraître le 17 février :

« Les jumeaux Rutledge sont encore en train de gérer les retombées de la précédente enquête lorsqu’une explosion vient ébranler leur vie. Qui s’en prend à leurs amis ? Des mutants séparatistes ? Des activistes humains ? De fausses pistes en chausse-trappes, les voilà contraints de s’enfoncer dans les souterrains de la ville, à la recherche de la vérité. Dans ces endroits sombres et inquiétants, dans ce monde de pierre où vivent des fugitifs, des mutants sauvages, des noctys… et des monstres, comme celui qui hante encore leurs cauchemars. Parfois, poursuivre ses ennemis semble plus facile que d’affronter ses souvenirs, mais quand la mort rôde, il faut faire face. Kit et Kat retrouveront-ils le chemin de la surface, ou resteront-ils prisonniers des profondeurs ?« 

7 réflexions sur “Magik T.1 : Double Jeu de H. V. Gavriel

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.