Bazar littéraire #13 : Bad Romance…

Bonjour à tous !

Je reviens pour un Bazar Littéraire spécial romance ! Après tout, nous sommes en février, le mois de la Saint Valentin. Pour le coup, je vais vous présenter plutôt des romans à ne pas lire que l’inverse, et c’est bien dommage.

Flocons d’amour – John Green, Lauren Myracle, Maureen Johnson

Résumé : Un noël très enneigé, un train immobilisé par la tempête, et une  » Maison de la gaufre  » comme unique refuge… Entre rencontres amicales et amoureuses, rires et larmes, des adolescents découvrent et dévoilent leurs sentiments.

Mon avis : Ce roman se coupe en trois parties, chacune étant écrite par un.e auteur.ice. Et pour ma part, cela a commencé très positivement, puisque j’ai adoré l’histoire de Maureen Johnson, qui ouvre le bal. J’étais vraiment impliquée dans cette histoire, qui aborde des thématiques adolescentes avec justesse. C’est d’ailleurs le public visé. Ensuite venait l’histoire de John Green, où l’on retrouve l’aventure qu’il aime tant mettre en avant, mais aussi le manque de crédibilité qui va toujours avec. Mais c’est divertissant ! Et enfin, j’ai eu beaucoup de mal avec la protagoniste principale de Lauren Myracle, par contre. Elle m’a hautement agacé, bien qu’elle se remette en question, mais cela ne m’a pas suffit. Dommage. La conclusion était sympa cela dit !

Invincible – Stuart Reardon et Jane Harvey-Berrick

Résumé : Nick Renshaw est la pépite du rugby britannique. Malheureusement, il se blesse grièvement et sa carrière est menacée. Commence alors pour lui une descente aux enfers. Il se sent abandonné et trahi par ses proches, mais il veut se battre pour reprendre sa place. Le Dr Anna Scott est la seule personne qui peut aider Nick, elle a ses propres méthodes mais aussi ses lourds secrets. Quand le passé de Nick revient les hanter tous les deux, l’énigmatique docteur est plus vulnérable qu’elle n’y paraît. Brisée et trahie, la lutte pour survivre semble intolérable. Quant à Nick, retrouvera-t-il le chemin des terrains ? Qui cédera, qui se relèvera… qui restera invaincu ?

Mon avis : Bon, je vais être sévère. Simplement parce que j’ai arrêté au milieu. Pour moi, ce n’est pas possible de véhiculer le message comme le font les auteur.ices. Impensable de cautionner l’histoire d’un homme qui devient fou en se rendant compte qu’il se fait tromper et tente de tuer son meilleur ami, et au passage, sans le faire exprès bien entendu (sarcasme !), il casse le nez de son ex-petite amie. « Mais c’est un homme bien, vous savez ». Il a toujours travaillé, n’a jamais fait de vagues, et puis elle, c’est une garce, elle l’a bien mérité. Sérieusement ? Non, ce n’est vraiment pas possible pour moi. On ne justifie pas la violence. JAMAIS.

International Guy, tome 6 : Montréal – Audrey Carlan

Résumé : Retrouvons nos trois héros à Montréal. L’équipe est appelée à infiltrer une entreprise de cybertechnologie. La P.D.G., Alexis Stanton, est fatiguée de voir les idées top-secret de son entreprise finir entre les mains de son concurrent. Elle sait qu’il y a une taupe chez elle, mais jusqu’à présent, elle n’a pas été en mesure de l’identifier. Parker, après avoir découvert que l’amour de sa vie était infidèle, cherche à noyer son chagrin et, en même temps, il a besoin de toute l’équipe d’International Guy pour l’aider à trouver le coupable des fuites. Et s’il a une aventure avec la belle patronne sexy, peut-être se remettra-t-il plus vite de sa blessure. Du moins, c’est ce qu’il pense…

Mon avis : Alors qu’Invincible me questionnait fortement sur la banalisation de la violence quand on l’a justifie, c’est le manque de consentement qui m’a fait réagir dans International Guy. Au delà du fait que j’ai bien aimé en apprendre plus sur Wendy, j’ai trouvé Parker assez imbuvable. Et en plus de cela, Alexis est une femme fatale qui s’en fiche du consentement des autres, et ça, vraiment, c’est encore un grand NON. Bref, je crois que je deviens plus difficile, mais vu les sujets, je ne vais certainement pas m’en excuser. La saga International Guy s’arrête là pour moi.

**

Et voilà, on arrive au bout de ce bazar littéraire ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ces lectures, ou pas du tout, au contraire ? Dites-moi tout en commentaire !

9 réflexions sur “Bazar littéraire #13 : Bad Romance…

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.