La chambre aux papillons de Lucinda Riley

Bonjour à tous !

Lorsque Lucinda Riley sort un nouveau livre en France, je suis toujours ultra impatiente. Mais ensuite, je me le garde bien au chaud pour le « bon moment ». Vous savez, celui qui est idéal pour me plonger dans un gros livre que je ne lâcherai pas pendant 3 jours. Et je fais toujours bien, puisque c’est hautement addictif ! Merci aux éditions Charleston pour cet envoi.

Dans la campagne du Suffolk, Admiral House trône. C’est la maison de famille de Posy Montague. A près de 70 ans, cette dernière se prépare à se séparer de cette demeure qui a abrité ses plus grandes joies et ses plus grandes peines, laissant doucement derrière elle les grandes passions de la vie. Mais la réapparition soudaine d’un amour de jeunesse et des secrets qui y sont liés à jamais, va tout bouleverser.

Comment vous parler avec justesse d’un roman aussi complexe et complet ? Cela n’a vraiment rien d’évident. Les personnages sont si travaillés, si attachants ! Avant toute chose, nous devons parler des femmes de ce roman, au centre du récit. Posy peut d’abord sembler un peu parfaite, mais lorsque nous plongeons dans ses souvenirs, ses erreurs, ses peines, ses désillusions nous apparaissent et ne la rendent que plus attachante encore. Elle va devoir soutenir Amy, qui m’a tellement touché. Son mari, Sam, est le fils de Posy, et rien n’est surprenant dans l’histoire de cet homme, ce qui ne rend son récit que plus percutant, parce qu’il semble si réel… Les deux femmes vont également retrouver Evie, et sa fille Clemmie, et leur destin va se croiser de façon douloureuse mais émouvante. Enfin, Tammy va rejoindre ce groupe hétéroclite, et elle se frayera un chemin vers nos coeurs comme le leurs.

Il y a un personnage important à découvrir également : Admiral House. Cette maison vit, au gré de la moisissure qui pousse le long de ses murs, et du coeur de souvenirs qui y bat au rythme régulier des entrées et sorties par la porte principale. Posy va partir à la découverte de tout ce qu’elle recelle, notamment dans la petite Folie au fond de son jardin que j’imaginais si bien. Les plantes et les fleurs que fait pousser Posy dans le parc sont comme tant de bijoux que porte le manoir. Et j’adore quand l’autrice place un lieu dans notre coeur qui nous donne tant envie de le visiter. Dans le FAQ à propos ce roman sur le site de Lucinda Riley, on apprend que c’est un mélange de tous les manoirs qu’elle aime… cela ne donne que plus envie encore d’y mettre les pieds, bien qu’Admiral House n’existe pas !

« J’aimais cette période de l’année où l’été commençait à céder la place à l’automne, puis à son long hiver. Le brouillard enveloppait le sommet des arbres telles d’immenses toiles d’araignées , l’air sentait le bois et la terre humide. Maman trouvait le climat anglais déprimant. Ce devait être très ennuyeux de ne pas être témoin du cycle de la nature, de ne pas voir ces mains magiques et invisibles transformer le vert émeraude des feuilles de bouleau en un bronze doré et chatoyant. »

Dans La chambre aux papillons, l’autrice nous propose une fresque historique et familiale sous forme d’enquête personnelle. Elle aborde tant de sujets avec un dynamisme incroyable, et on ne sent pas les plus de 500 pages passer. J’ai lu quasiment toute la deuxième moitié d’un coup ! L’écriture de l’autrice fonctionne avec moi, elle sait me charmer avec ses mots et m’emporter dans son récit comme presque aucun.e autre écrivain.e. Je continue ma découverte de sa bibliographie, avec 0 déceptions au compteur. Quel talent !

La chambre aux papillons est un coup de coeur pour moi, comme d’habitude avec Lucinda Riley. Elle nous dépeint une fresque historique et familiale au coeur d’un magnifique manoir, qui trône comme le personnage principal au coeur de son récit. Absolument fabuleux !

Mes autres chroniques des romans de Lucinda Riley :

8 réflexions sur “La chambre aux papillons de Lucinda Riley

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.