Un dernier vin chaud et puis s’en va – Clap de fin pour Sorbet-Kiwi : blog

Bonjour à tous !

C’est étrange de se dire que c’est une dernière fois que je vous adresse ces mots de bienvenue sur mon blog. Mais… je crois qu’il était temps. Aujourd’hui, mon petit blog fête sa huitième bougie, et symboliquement, il me tenait à cœur de le maintenir en vie encore jusque là, notamment avec la période de Noël que j’y ai toujours chérie. Mais nous y voilà. Le jour est arrivé où je vous fait mes adieux sur WordPress.

Evidemment, l’aventure littéraire ne s’arrête pas là pour moi ! Je suis toujours très active sur Instagram, qui est chronophage d’ailleurs, mais pas autant qu’un blog. Forcément, puisque je commence à être accro aux réels. Mais je m’y retrouve d’avantage. J’y prends un vrai plaisir de partage. Cela me permet de booster ma créativité, d’être plus spontanée, plus diverse aussi dans mes sujets de réflexion. Et surtout, j’y préfère les échanges.

Alors voilà, il me tenait tout de même à cœur de tous vous remercier pour ces 8 fabuleuses années. Grâce à ce blog, que j’ai commencé sur un coup de tête alors que je m’ennuyais en cours, sans savoir où je mettais les pieds, j’ai pu rencontrer des personnes magnifiques, j’ai fait des découvertes littéraires incroyables, j’ai appris à prendre confiance en moi, à me fier à mon jugement, à accepter mes goûts et comprendre qu’il y en a heureusement pour tous. Ce blog m’a vu grandir, évoluer, devenir adulte. J’ai pu y affirmer tout ce que j’aime, particulièrement Noël et Halloween ! Mais rester par sentimentalisme n’est pas une bonne raison de s’accrocher. Pas pour moi, en tous cas. Après déjà 2 ans de va et vient, je me décide : il est temps de finir mon vin chaud, de tourner les talons et de me diriger vers d’autres lumières scintillantes et d’autres horizons.

Merci pour tout ❤

Du bruit dans la nuit de Linwood Barclay

Bonjour à tous !

Avec Ibidouu, le nouveau Linwood Barclay est notre rendez-vous annuel incontournable chez Belfond. Merci à la maison d’édition de nous permettre de continuer cette tradition qu’on adore et qui ne cesse de nous surprendre.

Paul Davis n’est que l’ombre de lui-même : huit mois plus tôt, ce professeur de littérature à l’existence sans relief a vu un assassin transporter des cadavres de femmes dans le coffre de sa voiture. Depuis, Paul subit les assauts d’un violent syndrome de stress post-traumatique.
Comment se libérer de cette nuit d’horreur ? Pour l’aider, son épouse l’encourage à coucher sur le papier les pensées qui le rongent et lui offre, pour ce faire, une vieille machine à écrire. Mais bientôt, aux images cauchemardesques de ses nuits viennent s’ajouter des bruits étranges, le tac tac tac frénétique des touches d’un clavier. Et plus inquiétants encore sont les messages cryptiques, tapés par la machine, que Paul découvre au petit matin.
Somnambulisme ? Machination ? Démence ? A moins que les victimes du tueur ne s’adressent à lui pour réclamer vengeance ? Avec le soutien d’Anna White, sa charmante psychiatre, Paul s’enfonce dans les méandres d’une enquête aux soubresauts meurtriers…

Lire la suite