Le Prix des Lectrices Charleston 2021 : 6 romans à ajouter à la wish-list de Noël !

Bonjour à tous !

Il y a quelques mois déjà, les lectrices Charleston ont été sollicités pour élire le Prix des Lectrices Charleston 2021 ! Et je me suis dis que juste avant Noël, alors que vous êtes certainement entrain de faire le plein de cadeaux, j’allais vous donner quelques idées à mettre sous le sapin. Alors, quels sont les romans que j’ai lu dans cette sélection, qu’en ai-je pensé, et quel est le roman vainqueur du prix ? Je vous dis tout par ici !

Je ne participe pas à des prix littéraire en général, sauf s’il s’agit simplement de voter pour des romans que j’ai déjà découvert. Mais en l’occurence, comme je suis une lectrice assez assidue des éditions Charleston, je me réjouis toujours de pouvoir découvrir ses titres prometteurs. Et pour le coup, je n’en avais lu aucun ! C’est assez rare, en général, j’en ai déjà lu un ou deux. Mais pour le coup, vraiment, je me suis lancée dans ces lectures l’esprit libéré de tout a-priori en me disant que j’allais certainement passer un excellent moment avec chacun d’entre eux.

Le grand vainqueur : Rendez-vous au café du bonheur de Lucy Diamond

Résumé : Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l’âme, contrairement à ses soeurs aînées. Elle s’est d’abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès. Lassée de ces échecs, elle s’est construit une vie raisonnable : entre un travail qu’elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux. Mais quand sa tante préférée décède dans un accident de voiture, lui léguant le petit café qu’elle tient sur le port de Carrawen Bay, Evie n’hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour vivre pleinement cette aventure…

Bien que je n’ai pas personnellement voté pour ce roman, je comprends pourquoi mes camarades l’ont fait ! En effet, Lucy Diamond est une collègue de Jenny Colgan et Annie Darling, une autrice de romans feel-good, dont les personnages envoient tout valser pour débuter une nouvelle vie. Évidemment, le parcours est semé d’embûches, mais vous savez que vous allez bien rire, et que le café au bord de la mer est toujours finalement plein de joie et de bonheur. Ce qui démarque celui-ci des autres, me demandez-vous ? Eh bien, je dirai l’humour anglais, parfaitement dosé. Il est cynique comme je l’aime et donne envie de mordre dans un scone pour cacher le sourire constant qu’on a sur les lèvres. Bref, Rendez-vous au café du bonheur est un très chouette roman feel-good, avec ce qu’il faut de personnages chouettes, ce qu’il faut de personnages agaçants, une bonne dose bien gérée d’humour anglais, et juste ce qu’il faut pour avoir envie de manger des scones et de boire du thé. Et j’ajoute que le tome 2, qui se passe à Noël, vient de paraître ! Pas tout à fait convaincu.e ? On passe au prochain alors !

Ma chronique complète

Mon choix personnel : Le vol des libellules de Leila Meacham

Résumé : En pleine Seconde Guerre mondiale, cinq jeunes Américains idéalistes reçoivent une mystérieuse lettre du gouvernement leur demandant s’ils sont prêts à se battre pour leur pays. A priori, ils n’ont rien en commun : un Texan d’origine allemande, un fils de bonne famille gâté, un pêcheur, une styliste et une championne d’escrime. Pourtant, ils ont été choisis pour participer à une mission d’espionnage de grande envergure et sont envoyés à Paris sous le nom de code « Libellule ». Déterminés à combattre le fléau nazi, ils savent que le moindre faux pas peut leur être fatal. Partis à cinq, ils ne reviendront qu’à quatre… Mais faut-il croire aux apparences ? Cinquante ans plus tard, quelqu’un cherche à savoir ce qui s’est réellement passé au cœur de l’hiver 1944 à Paris. Commence alors une quête incroyable qui risque de bousculer des vérités qui dorment…

On est vraiment passé pas loin du coup de coeur pour ce roman historique de Leila Meacham qui prend place durant la Seconde Guerre Mondiale. Avec beaucoup de justesse, mais surtout un dynamisme qui rend impossible de lâcher ce roman, l’autrice nous offre une histoire d’espionnage prenante et passionnante. Bien qu’il soit peut-être un peu bienpensant et autocentré sur les exploits américains, j’ai tout de même vraiment été plongée dans ce récit captivant. J’ai trouvé le rôle de chaque personnage important, mais c’est surtout l’humanité de chacun qui m’a touché. J’étais surprise du point de vue qu’a donné l’autrice aux méchants de l’histoire, par contre. Je n’y ai pas trouvé tout à fait autant de danger qu’il y aurait probablement eu dans la vraie vie, mais tout était assez justement dosé. Nous avons tendance à oublier que les militaires et les espions en l’occurrence sont aussi des êtres humains avec des sentiments, avec de l’empathie, avec de l’affection pour d’autres êtres humains. J’ai aimé qu’elle mette l’accent sur cette facette de l’Homme, même si on y croise aussi de belles ordures, évidemment. Bref, une très belle découverte que je recommande chaudement !

Et ceux qui ne démeritent absolument pas

J’ai vraiment beaucoup aimé On s’est aimés comme on se quitte de Charlie Wat. Un roman feel-good qui met en avant un road-trip ? En général, j’achète ! Avec une fin un peu surprenante, et des situations cocasses et drôles, ce roman a su me charmer de bout en bout. Je l’ai lu très rapidement parce que j’étais vraiment prise dans l’histoire et qu’il m’a permis de me balader en France avec nos trois gaillards. J’ai vraiment beaucoup apprécié ! – Ma chronique complète

Le choix des apparences de Martine Delomme est un chouette roman si vous avez envie de partir vous reconstruire en Bretagne en même temps que Camille. J’ai beaucoup aimé cette histoire, même si j’aurai préféré une autre fin. Mais je le conseille tout de même, notamment parce que je me suis beaucoup attachée à l’héroine. En plus, elle vous emmène dans la baie de Douarnenez, croyez-moi, ça vaut le coup ! – Ma chronique complète

Linea Nigra de Sophie Adriansen a également été une belle découverte pour moi. C’est un roman fluide et prenant que j’ai vraiment apprécié de lire. Le contenu est bien varié, le discours parfois un peu sec mais en même temps, quand il faut dire les choses, il faut les dire clairement et sans retenue, et c’est exactement ce que fait l’autrice. Je l’ai juste trouvé un brin trop long, par contre. C’est d’ailleurs le même reproche que je fais à La belle de Jerusalem, mais je ne l’ai pas terminé par contre. L’abandon est rare chez moi mais l’histoire tardait vraiment trop a démarrer et j’étais un peu perdue. Je n’ai donc pas partagé mon avis sur celui-ci. – Ma chronique complète de Linea Nigra

Avez-vous lus ces romans ? Ou avez-vous craqué pour l’un d’entre eux ? Je parie qu’il reste une petite place sur votre wish-list pour Noël !

5 réflexions sur “Le Prix des Lectrices Charleston 2021 : 6 romans à ajouter à la wish-list de Noël !

  1. Pingback: Noël au café du bonheur de Lucy Diamond | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.