Origami Blues de Sarah Clain

Bonjour à tous !

Je vous parle enfin du roman lauréat du Prix du livre romantique 2021 ! J’ai dévoré cette histoire, et j’en remercie les éditions Charleston. Quelle belle découverte !

Florence tient une boutique spécialisée dans l’art de l’origami. Entourée de grues, de dragons et autres merveilles de papier coloré, elle est heureuse dans ce paradis qu’elle s’est créé. Elle a façonné sa vie comme on crée un origami, avec un soin impeccable, jusqu’à être satisfaite du résultat. Mais un origami cache de nombreux plis, et l’apparence parfaite de la vie de Florence n’est qu’une illusion, qui ne demande qu’à se briser. Un étudiant qui entre dans sa boutique, une sœur qui part s’installer à l’étranger, un bel homme qui croise sa route – et voilà que petit à petit, tous les secrets de Florence se déplient. Parfois, la seule façon d’avancer est de tout remettre à plat…

Le Prix du Livre Romantique est à mes yeux une valeur sûre. Je sais que je vais passer un excellent moment, et que je vais en apprendre d’avantage sur une thématique que je ne connaissais pas encore. Que ce soit celle du thé dans La cueilleuse de thé, le côté rural de Majorque dans La vallée des oranges, les conditions de vie durant la révolution russe dans Le bruit des pages… Et ici, nous suivons une personnage qui a un métier carrément hors du commun : elle est plieuse d’origami et possède sa propre boutique parisienne complètement dédiée à cet art. J’aime quand les personnages me surprennent, et là c’était vraiment le cas.

Florence est un peu spéciale, mais je ne dis pas ça dans un sens négatif. Elle est calme, douce, beaucoup dans la retenue. Elle est réfléchit, solitaire aussi, ne se laisse pas compter fleurette et peut-être même un peu méfiante ? En même temps, avec une famille comme la sienne… J’ai vraiment aimé sa position, justement, dans l’équilibre familial, je m’y suis beaucoup retrouvée. Et son histoire, dont je ne peux rien dévoiler, m’a beaucoup touché.

« Un origami défait est une feuille avec une histoire. Ces feuilles sont comme moi, avec leurs vergetures qui me cisaillent comme autant de coups de canif sur l’existence. »

Le roman est court, peut-être un tout petit peu trop pour que ce soit un coup de cœur, mais le nombre de pages n’enlève en rien la profondeur de son histoire. J’ai trouvé la plume douce, poétique même. Les secrets se dévoilent comme si on dépliait un origami, et une jolie leçon de vie s’en dégage. Peut-être qui est : tout vient à point à qui sait attendre ? En tous cas, chaque personnage a son rôle à jouer dans le récit de Flo, chacun y trouve sa place, et je dois admettre que j’ai eu de jolies surprises au cours de l’intrigue.

Origami Blues est une belle histoire, toute en douceur et en jolis secrets. La plume est fluide, un peu en retenue ce qui lui confère un côté très poétique. Une magnifique découverte, et un roman que je relirai certainement un jour. Il mérite totalement son prix !

Mes chroniques des autres vainqueurs du Prix du livre romantique :

14 réflexions sur “Origami Blues de Sarah Clain

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.