Love is in the snow d’Alfreda Enwy

Bonjour à tous !

Sur un air d‘Exo, je viens vous parler du dernier roman d’Alfreda Enwy paru chez &H. Un grand merci à Harlequin ainsi qu’à Netgalley pour cette chouette découverte enneigée parfaite pour ce pré-noël communément accepté !

Quel est le comble pour une autrice de romance à succès ? Se faire larguer par celui qu’elle pensait être le héros de sa propre vie. Si Juliette n’était pas atteinte depuis par le syndrome de la page blanche, elle en rirait : sa vie ressemble vraiment à une mauvaise blague. Heureusement, sa meilleure amie lui a réservé des vacances dans un sublime chalet à la montagne pour l’aider à retrouver l’inspiration. Mais, alors qu’elle se pensait seule au milieu des forêts enneigées et des lacs gelés, Juliette fait la connaissance de Sawyer, un jeune père célibataire qui incarne parfaitement le fantasme du bûcheron et habite à deux pas de chez elle. Quand le hasard les fait se croiser à plusieurs reprises, Juliette comprend que ce séjour s’annonce plus agité que prévu. Car Sawyer lui redonne certes l’envie d’écrire… mais aussi de briser la promesse qu’elle s’est faite après sa rupture : rester loin des hommes.

Avec ce roman, je découvre la plume d’Alfreda Enwy, qui a une fan-base bien développée et déjà une belle bibliographie, et c’est ce qui m’a poussé à me lancer. J’avais envie d’une romance New Adult, puisque je n’en ai plus lu depuis longtemps, et j’ai été servie. J’adore les romans à double-voix entre l’héroïne et le personnage masculin, et il faut dire que j’ai énormément apprécié Juliette et Sawyer. Ils sont tous les deux… simples et humains, en fait. J’ai carrément réussi à m’identifier à eux et à m’attacher à eux. Réussir à rendre magique la rencontre entre une écrivaine parisienne et un menuisier savoyard, c’est assez fort je dois dire !

On a droit a une rencontre plus ou moins fortuite, mais à des personnages honnêtes, qui essayent simplement de vivre leur vie normalement, sans trop de problèmes au quotidien. Je trouve que ça change du sportif ou du richissime homme d’affaire et de la fille qui distribue de la soupe aux SDF. Oui je joue sur les clichés, mais j’en avais lus pas mal dans le genre avant de faire une pause. Donc forcément, on ajoute à cela une pincée de magie de noël, avec des marchés d’artisans, du chocolat chaud, des petits biscuits, des ateliers créatifs, et une bonne grosse dose de neige montagnarde, j’étais comblée !

« Il y a des instants simples parfois, anodins, qui nous font prendre conscience de choses aussi importantes qu’évidentes. »

Et puis, au delà de Juliette et Sawyer, il y a tous les personnages secondaires que j’ai adoré. On survole un peu les personnages de Dana et des parents Eden, mais par contre, Zelda est ma petite chouchoute de cette histoire. La fille de Sawyer est hyper travaillée, et je l’ai trouvé crédible de bout en bout ! Quelle tendresse, quel caractère aussi… Je me suis attachée à elle comme à personne dans cette histoire. Même si je dois admettre que j’ai adoré Millie aussi, et donc forcément, lorsque j’ai appris chez Kimysmile qu’un spin-off lui était dédié, et qu’il allait me permettre d’en apprendre plus sur Ugo, je n’étais que joie !

Love is in the snow m’a vraiment plu, j’étais très positivement surprise et je comprends entièrement l’engouement autour de la plume de cette autrice. Elle nous emmène avec aisance dans son univers plein de douceur, de tendresse et de chouettes personnages, avec juste ce qu’il faut pour épicer le tout. Je recommande !

Petit plus : une chouette découverte de titres de noël de K-Pop (si je ne me trompe pas) à la fin, et ils ont rejoint ma playlist annuelle !

Autres romans Harper Collins & Harlequin de Noël que j’ai aimé :

19 réflexions sur “Love is in the snow d’Alfreda Enwy

  1. Pingback: Romance sous la neige de Sarah Morgan | Sorbet-Kiwi

  2. Ca a l’air sympathique, après avec juste le résumé j’aurais peut-être trouvé ça trop « cliché téléfilm de Noël » mais ton avis donne impression que ce n’est pas le cas donc pourquoi pas :p

  3. Pingback: Une famille pour Noël de Annie O’Neil et Alison Roberts | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Bilan #77 : Novembre 2020 | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Cher Père Noël, je voudrais un mec de Caro M. Leene | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.