Et si on parlait de films… fantastiques ? – Halloween Special

Bonjour à tous !

J’avais beaucoup aimé vous faire une catégorie de films fantastiques l’année dernière, puisque cela me permettait de découvrir des œuvres vers lesquelles je ne me tourne pas de moi-même. Et puis cela me permet d’alterner avec les films paranormaux qui me font froid dans le dos. Voici donc ma sélection de l’année !

Résumé : Light Turner est un étudiant en droit, surdoué. Il souhaite parcourir le chemin de la justice comme son père, James Turner. Il finit par tomber sur un mystérieux livre qui lui confère la possibilité de tuer n’importe qui, De la manière qu’il souhaite, avec seulement pour info acquis, le nom et prénom de la personne ainsi que son visage.

La bande annonce

Avis : Je précise peut-être d’emblée que j’ai lu le manga il y a déjà 10 ans, et que je ne m’en souviens donc pas plus que cela, mise à part l’idée d’origine et, étonnamment, les noms des personnages. On a ici une version américanisé de Death Note, qui tient assez bien la route si on fait complètement abstraction de l’oeuvre d’origine. Que se serait-il passé si ce bouquin était tombé entre les mains d’un adolescent américain ? Franchement, pour une adaptation de 2h, je l’ai trouvé relativement cohérente. Les jeux d’acteurs ne sont pas mauvais, puisqu’on retrouve Nat Wolff (La face cachée de Margo, Nos étoiles contraires, Happy New-Year…) et même si je n’ai pas trop apprécié Margaret Qualley. Cela dit, Ryuk ne m’a pas convaincu, ils auraient pu faire des efforts sur son personnage, dont je me souviens super bien étant donné qu’il est très marquant et il méritait plus de considération que cela. Mais globalement c’est une bonne surprise puisque je m’attendais à un gros navet !

Résumé : Des équipes de défunts revenus à la vie et armés d’un arsenal high-tech doivent coopérer pour vaincre une armée de monstres à Tokyo et Osaka.

La bande annonce

Avis : J’ai déjà vu un film Gantz il y a très longtemps, donc lorsque j’ai vu celui-ci sur Netflix, je me suis dis que ça pouvait être intéressant. En plus, je ne vous ai pas parlé de films d’animation jusqu’ici et j’avais envie de remédier à cela. Si je suis honnête, j’ai beaucoup apprécié ! Bon, je n’aime pas trop la position des femmes dans l’animation japonaise, l’une est mannequin, l’autre est mère de famille à 23 ans et tombe amoureuse en 2 minutes, les deux sont relativement faibles, mais au moins elles se parlent entre elles, vous allez me dire. Sinon, j’ai apprécié le côté animation, j’ai aimé l’univers qui fait très jeu vidéo, et je me suis attachée au personnage principal en 1 minute (c’est un peu moins long, mais je ne suis pas tombée amoureuse de lui, moi !). Alors que je n’apprécie pas trop les films d’action parce que je les trouve souvent froid, celui-ci a tout de même su me toucher et m’emporter dans son univers. Je suis contente de cette découverte !

La bande-annonce

Résumé : Dans un monde contemporain alternatif, humains, orcs, elfes et fées coexistent depuis le début des temps. Défiant les genres, Bright est un film d’action qui suit deux policiers issus de milieux différents, Ward et Jakoby. Confrontés aux ténèbres lors d’une patrouille nocturne de routine, ils voient leur avenir et leur monde se métamorphoser à jamais.

Avis : En général, quand je vois le mot « orc », je pars en courant. Oui, c’est de la discrimination, comme dans Bright. Mais ma copinaute Julia du blog Vampilou fait son cinema a écrit un chouette article dessus qui m’a donné envie de le découvrir tout de même. J’aime bien sortir de ma zone de confort de temps en temps, et j’ai bien fait, parce qu’il est franchement sympa ! Ce film fait clairement partie de la catégorie fantastique, puisque nous rencontrons des orcs, des elfes, des fées à Los Angeles. Mais c’est surtout de l’urban fantasy, sous forme de thriller et de film d’action. Et le mélange détonne ! Je suis souvent sceptique face aux films Netflix (surtout leurs fins…) mais pour le coup, j’ai vraiment apprécié. En réalité, le scénario m’a parlé, avec cette satire des USA actuelles et la hiérarchie sociale en place. A aucun moment je ne me suis ennuyée, et j’étais franchement contente de retrouver Will Smith ainsi que Noomi Rapace. Bref, une belle découverte pour moi qui ne suis pourtant pas fan du genre.

En avez-vous vu certains ? Êtes-vous d’accord avec moi ou pensez-vous carrément l’inverse ? Dites-moi tout en commentaires !

12 réflexions sur “Et si on parlait de films… fantastiques ? – Halloween Special

  1. Pingback: Bilan #76 : Octobre 2020 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.