IMM #2020-17 : 14 au 20 septembre 2020

Bonjour à tous et bienvenue pour l’IMM de cette semaine !

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et repris par le site Lire ou Mourir. Il s’agit de vous présenter toutes les acquisitions de la semaine passée, qui prennent place dans notre PAL.

Que de belles réceptions cette semaine de la part des éditions Michel Lafon, des édition Charleston ainsi que de la copine Juliette du blog Cœur d’encre 595.

Les sorcières de Pendle – Stacey Halls

Lancashire, Pendle, 1612. À 17 ans, Fleetwood Shuttleworth est enceinte pour la quatrième fois. Mais après trois fausses couches, la maîtresse du domaine de Gawthorpe Hall n’a toujours pas donné d’héritier à son mari. Lorsqu’elle croise le chemin d’Alice Gray, une jeune sage-femme qui connaît parfaitement les plantes médicinales, Fleetwood voit en elle son dernier espoir. Mais quand s’ouvre un immense procès pour sorcellerie à Pendle, tous les regards se tournent vers Alice, accusée comme tant d’autres femmes érudites, solitaires ou gênantes. Alors que le ventre de Fleetwood continue de s’arrondir, la jeune fille n’a plus qu’une obsession pour sauver sa vie et celle de son bébé : innocenter Alice. Le temps presse et trois vies sont en jeu. Être une femme est le plus grand risque qui soit.

Illusions fatales – Rachel Abbott

Sir Hugo Fletcher, philanthrope à l’aura très médiatique, est retrouvé mort, nu et attaché sur son lit. Chargé de l’enquête, Tom Douglas rencontre sa veuve, Lady Laura Fletcher. Fragile et craintive, elle n’a plus rien de la jeune mariée resplendissante, photographiée par la presse il y a dix ans. Intrigué, Tom se rapproche d’elle et découvre que l’image publique d’Hugo Fletcher cachait bien des aspects de sa personnalité…

Dans les jardins du Malabar – Anita Nair

1659. Le Zamorin, tout puissant souverain de Malabar, au sud ouest de l’Inde sur la côte de Kerala, donne une grande fête connue sous le nom de Mamangam. Venu assister aux célébrations, Idris, marchand itinérant somalien, est fasciné par cette démonstration de puissance et de richesses. Etranger dans ces contrées, il engendre lui-même avec son œil d’or, tout autant d’émerveillement et d’incrédulité. Par un étrange coup du sort, Idris fait alors la connaissance de Kandavar, son fils né d’une mystérieuse nuit d’amour dans cette même contrée neuf ans plus tôt. Mais l’enfant n’a qu’une idée en tête : devenir un guerrier Chaver dont la destinée, fixée par la tradition ancestrale, est d’assassiner le Zamorin. Pour le sauver d’une mort certaine, Idris l’emmène avec lui dans un voyage qui les conduira à Ceylan, Toothukudi, jusqu’aux mines de diamants du royaume de Golconde. Ce long périple sera-t-il l’occasion pour Idris d’amasser une immense fortune ? Sera-t-il capable de renoncer à une passion naissante pour s’en retourner dans la province de son fils, vers un futur incertain ?

Il est à toi ce beau pays – Jennifer Richard

Roman total par son ampleur, son ambition et sa puissance d’évocation, Il est à toi ce beau pays est la fresque tragique et monumentale de la colonisation de l’Afrique. Livrée aux appétits d’une Europe sans scrupules, elle est le théâtre d’un crime qui marque au fer rouge le XXe siècle. Sur trois continents, chefs d’Etat, entrepreneurs avides, explorateurs intrépides et missionnaires idéalistes agissent sous prétexte de civilisation.
Au fil d’un récit où se croisent héros inconnus et figures historiques, dont Léopold II, le « saigneur » du Congo, le pasteur George Washington Williams, l’aventurier David Livingstone, Joseph Conrad, Henry Morton Stanley ou encore Pierre Savorgnan de Brazza, Jennifer Richard nous donne le grand livre noir de l’Occident colonialiste. Et restitue, de la ruée vers les terres d’Afrique à l’instauration de la ségrégation aux États-Unis, le terrible destin d’une humanité oubliée.

Les 47 Rônins – Jirô Osaragi

Par dégoût pour le luxe frivole et le relâchement des mœurs de l’époque Genroku (1688-1704), Hotta Hayato devient un assassin et un pyromane. Il se met sous la protection du célèbre bandit Jinjurô, avec lequel il est engagé comme espion par le clan Uesugi. C’est alors que survient la sanglante affaire connue sous le nom de « l’assassinat de la galerie des pins ». Leur patron les assigne alors à la protection de sa famille et à l’élimination du chef du fief ennemi Oishi. Après avoir rempli leur mission, Jinjurô s’exile à Luzon, tandis que Hayato choisit le suicide avec O-sen, une femme appartenant au même groupe d’espions.

 Et vous ? Qu’avez-vous acheté ou reçu cette semaine ?

31 réflexions sur “IMM #2020-17 : 14 au 20 septembre 2020

  1. J’ai investi pour quelques petits cadeaux de moi à moi ❤ Notamment les derniers tomes de Bride Stories et Isabella Bird, ainsi que Journaux Troublés de Marco Mazzoni 😍
    J'ai hâte de savoir ton avis sur ces livres :3

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.