Les Ribkins, héros de père en fils de Ladee Hubbard

Bonjour à tous !

En ce moment on se sent enfermé, on a besoin de sortir, on partirait bien en voyages… Mais comme on ne peut pas, j’ai décidé de monter à bord de l’antiquité de Johnny Ribkins pour un road-trip avec sa nièce Éloïse, et j’ai passé un bon moment avec ce duo. Merci aux éditions Belfond pour ce voyage.

À 72 ans, Johnny Ribkins aspire à une retraite tranquille. Mais le voici sommé de rembourser ses dettes à un usurier pressant. Une semaine pour trouver 100 000 dollars ! Pas le choix, Johnny va devoir faire le tour de toutes ses cachettes pour déterrer billets et bijoux mis à l’abri des années auparavant.
Comme si la mission n’était pas assez délicate, sa route croise bientôt celle de Meredith, une nièce dont il ignorait l’existence. Et cette adolescente un peu perdue et particulièrement butée veut tout savoir de sa famille.
Qui sont les Ribkins ? Escrocs ou héros ? Gangsters à la petite semaine ? Militants politiques acharnés ? Un peu tout à la fois ? Au cours de ce road trip effréné à travers la Floride, le vieil homme et la jeune fille vont nouer une amitié inattendue qui pourrait bien éclairer d’un jour nouveau l’histoire de cette famille extraordinaire.

Je ne sais pas vous, mais pour ma part, j’adore les romans qui m’embarquent en road-trip. J’ai l’impression d’y être, ça m’aère l’esprit et en général, ce sont les liens entre les personnages qui y sont travaillés. C’est un peu comme un huis-clos finalement, mais dans de la carrosserie. C’est assez drôle parce que j’écris cette chronique devant Fast and Furious 7 (qui m’ennuie à mourir, sinon je ne taperai pas ces mots en ce moments). Oui, on s’en fiche, je vous le dis quand même. Bref, Johnny nous embarque à la recherche des petits trésors qu’il a enterré un peu partout derrière des maisons, dans des parkings, sur des plages, et il se retrouve avec sa nièce dans ses bagages en même temps, ce qui va lui permettre de vraiment créer du lien avec elle, et j’ai trouvé ça adorable.

Voiture sur la plage vacances d'été Vecteur gratuit

En cherchant ses petites boites enterrées un peu partout avec Éloïse, Johnny va lui permettre de rencontrer sa famille, les Ribkins. Tous ont un talent, quelque chose d’un peu particulier, propre à chaque personnage. Toute la problématique autour de ce mystère, dont je ne parle pas d’avantage pour ne rien spoiler, va permettre une jolie morale à la fin, qui m’a fait du bien. Ce mélange est surprenant, parce que c’est un roman contemporain mais il y a une touche d’autre chose, je ne sais pas comment le définir.

« Tout ce qui est beau dans ce monde est étrange, renchérit la Mailloche. Si tu y réfléchis un peu, tu vas voir que je dis la vérité. Tu ne peux pas passer ta vie à veiller à ce que ta vraie personnalité n’effraie pas les gens. Parce que c’est magnifique ce que tu es. Ce n’est pas à toi d’essayer de compenser le manque de perspective des autres. Ce sera déjà beaucoup si tu parviens à être fidèle à ta vision du monde. « 

Ce qui rend ce roman vraiment intéressant, c’est le point de vue qu’il aborde. Johnny et Éloïse viennent d’une famille afro-américaine, et en l’emmenant, il va lui raconter son histoire. Celle d’un jeune homme qui a fait de son mieux pour aider d’autres personnes en tant que cartographe. Celle d’une personne âgée qui s’est retrouvée criminelle, et qui pose la question de la fin qui justifie les moyens. La seule chose que j’ai a reprocher à ce roman, c’est que je ne savais pas toujours où Johnny voulait nous emmener, et j’ai parfois trouver l’histoire confuse. Mais cela correspond bien à la couverture, non ?

Voiture sur la plage vacances d'été Vecteur gratuit

Johnny Ribkins m’a parfois un peu perdu en chemin, mais globalement j’ai beaucoup aimé son histoire de battant pour les droits civiques des personnes afro-américaines, et de son lien qu’il créé avec sa nièce. J’ai passé un très bon moment durant ce petit voyage en voiture.

Belfond

Et n’oubliez pas, en période de confinement, il reste la lecture numérique ou les livres audios, disponibles à tout instant sans avoir à mettre le nez dehors !

Roman disponible en numérique chez

CulturaFeedbooksFnacAmazon

D’autres romans Belfond que j’ai aimé :

17 réflexions sur “Les Ribkins, héros de père en fils de Ladee Hubbard

    • Ahah t’inquiète, je comprends, j’ai d’ailleurs mis mois à le sortir de ma PAL parce que j’attendais le bon moment pour le découvrir 🙂 Merci à toi de lire mes chroniques ❤

  1. Pingback: Bilan #70 : Avril 2020 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.