Les Indomptables de Dawn O’Porter

Bonjour à tous !

Lorsque j’ai découvert le résumé des Indomptables, je n’ai tout simplement pas pu résister, et j’ai bien fait de craquer puisque je l’ai dévoré. Un grand merci aux éditions Charleston pour cette lecture qui va longtemps me marquer.

Trois femmes, trois choix : un monde de jugement. Tara, Cam et Stella ne se connaissent pas. Pourtant, dans notre société qui définit des attentes précises pour les femmes, des liens invisibles se créent. L’ambitieuse Tara veut briser le plafond de verre dans un milieu professionnel dominé par les hommes ; la blogueuse féministe Cam assume complètement son choix de ne pas vouloir d’enfants ; la délicate Stella doit choisir entre avoir des enfants ou continuer à vivre. Quand un événement extraordinaire projette Tara à la une des journaux à scandale, leurs trois mondes se heurtent. Au fil des pages, elles apprennent à trouver leur propre voix. Parce qu’il est parfois important de ne pas suivre le troupeau…

Quelle lecture ! En voilà une découverte qui m’a beaucoup plu grâce à ses nombreuses thématiques portées par 3 voix. Tout d’abord, nous avons Tara, une maman célibataire documentariste qui va avoir un écart de conduite jugé par le monde entier. Enfin, un écart de conduite… d’après Internet. Parce qu’une femme qui ressent du désir et qui ne se justifie pas, c’est si terrible dans notre société. Je ne vais pas mentir, son acte me semblait bien stupide, mais en même temps, tout le monde fait des erreurs, surtout lorsqu’on se croit seul. Mère célibataire jugée par les tabloïds pour ses choix, qui évolue dans un monde professionnel sexiste malgré toutes ses compétences, elle avait déjà assez de sujets pour rendre le roman intéressant.

Une fille ? Mère célibataire ? Waouh. La presse va se déchaîner. Cam se demande en quoi son blog devrait être différent si elle avait des enfants. Devrait-elle arrêter d’écrire sur le sexe, parce que ça paraîtrait déplacé ?

Mais on rencontre aussi Cam, blogueuse lifestyle féministe qui aime vivre sa sexualité avec un homme plus jeune et qui ne veut pas d’enfants. Mais surtout, elle n’hésite absolument pas à parler de ces deux sujets, et sur le web, c’est difficile à avaler. Enfin, après une dizaine d’année à faire le job, elle est largement suivie et médiatisée, et elle a trouvé sa voix et son public. Mais nous vivons dans une société où accepter qu’une femme ne se définisse pas par son statut de mère, ou de bonne mère d’ailleurs, est difficile. La question qui revient toujours : Pourquoi ne veut-elle pas d’enfants ? Et si, en fait, ça ne regardait simplement personne d’autre qu’elle ? De manière générale, ce que soulève le personnage de Cam rejoint la thématique de Tara : une femme doit se justifier de tout ce qu’elle fait ou désir. Je me suis beaucoup reconnue dans Cam, et son histoire a énormément raisonné en moi sur la question du choix, et du jugement du choix. Je ne veux pas d’enfants, point numéro 1. Mais, et si un jour je change d’avis ? On me l’aura bien dit…. et on me regardera d’un air condescendant. Et si effectivement je n’en ai jamais, on pensera que je suis sois égoïste, soit carriériste, mais dans tous les cas, j’aurai raté ma vie. Merci société.

Tête de vache Vecteur gratuit

Et enfin, le personnage à contre-courant dans ce roman, c’est Stella. L’effet recherché, c’est qu’on a un peu de mal avec elle. Durant tout le roman on nous parle de jugement des femmes, mais on nous pousse bien dans nos retranchements, parce qu’il est si difficile d’être indulgente avec elle. Et pourtant, je souffrais pour cette jeune femme potentiellement malade, malheureuse dans son couple, qui est face, elle aussi, à un choix super difficile. Et si on vous disait que si vous ne faisiez pas un bébé dans l’année, vous ne pourriez plus jamais en avoir ? On parle d’une pression de dingue là. Une pression qui pousse à craquer… et à juger.

« C’est ainsi que le monde fonctionne : les mères doivent bien se tenir. »

Toutes les thématiques dans Les Indomptables sont sans conteste féministes, mais ce roman est surtout un univers qui aborde la problématique de la maternité sous toutes ses coutures. Je ne vais pas l’oublier de si tôt, tant il m’a marqué. Pour moi, c’était une très bonne lecture !

Et n’oubliez pas, en période de confinement, il reste la lecture numérique ou les livres audios, disponibles à tout instant sans avoir à mettre le nez dehors !

Roman disponible en numérique chez

CulturaFeedbooksFnacAmazon

D’autres romans aux éditions Charleston que j’ai aimé :

20 réflexions sur “Les Indomptables de Dawn O’Porter

  1. Pingback: Bilan #70 : Avril 2020 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.