O’Manuscrit : Intégrale de Lars Muhl

Bonjour à tous !

Je ne sais pas vous, mais pour ma part, je profite du fait d’être à la maison pour sortir les pavés de ma PAL. Transporter 800p. dans son sac à main n’est pas une mince affaire, donc c’était le moment où jamais de me lancer dans O’Manuscrit, que les éditions Flammarion ont eu la gentillesse de m’envoyer. Merci à eux !

O’Manuscrit rassemble les trois volumes de l’auteur danois Lars Muhl, Le Chercheur, La Rencontre et L’Union. Dans ce roman initiatique, l’auteur emmène le lecteur dans un voyage à la découverte de soi. Son récit mêlant faits personnels et fiction est une ode au voyage ainsi qu’à la découverte de la spiritualité. Il partage sa quête initiatique depuis sa rencontre avec le Voyant dans les Pyrénées françaises ; le fruit de ses visions centrées sur Marie-Madeleine ; pour dévoiler enfin sa découverte du Graal, un état d’esprit et de cœur où l’ego et le corps sont des outils au service de notre âme.

Ce sacrément gros ouvrage peut sembler très écrasant de prime abord. Après tout, il faut plus de 700 pages en grand format, ce n’est pas rien. Mais ce le genre de livre à l’apparence trompeuse. Bon, je ne dirai pas qu’il est facile à lire, ce serait mentir. Mais il est bien construit, la structure de la trilogie permet de s’initier petit à petit aux idées de l’auteur. Dans le 1er tome, Le Chercheur, nous partons surtout à la rencontre de Lars Muhl. C’est un être humain qui semble écrasé par le poids de sa vie, et qui va petit à petit s’ouvrir à l’idée que peut-être son état physique est lié à son état mental. Il nous emmène découvrir le Sud de la France et ses montagnes mystérieuses, et surtout nous apprenons avec lui à écouter la spiritualité, tel un grand ensemble.

Le Chercheur

Alors que la première partie se focalise sur l’ouverture d’esprit de l’auteur, dans laquelle le Voyant nous permet à nous aussi de remettre en question notre façon de voir le monde, La Rencontre est déjà bien plus complexe. Il est structuré différemment, avec la quête de savoir de l’auteur sur l’Universel, qui est autobiographique, et d’autre part la biographie romancée de Marie-Madeleine. Et étonnamment, c’est la fiction qui m’a le plus apportée en terme de réflexion, puisqu’il met en valeur l’importance de cette femme aux côtés du prophète Jésus. J’étais hyper intriguée et j’attendais avec impatience d’y revenir. L’équilibre masculin-féminin est longuement abordé dans ce deuxième tome, et je crois que c’est ce qui m’a le plus accroché.

La Rencontre

Enfin, le troisième tome, L’Union, est aussi singulier que les deux précédents. Encore une fois, Lars Muhl alterne entre fiction et autobiographie, et là c’est l’inverse qui s’est produit. J’ai préféré sa quête du Graal mais surtout son baroudage sur les routes des Pyrénées à découvrir de sages humains qui se caractérisent par leur ouverture d’esprit et leur acceptation des autres, ainsi que des grottes et des églises. La partie fictive se concentre sur la séparation puis la réunification des êtres humains, pas seulement physiquement mais spirituellement. J’ai eu du mal à comprendre ce qui se déroulait sous mes yeux dans cette partie là, et je ne suis pas encore tout à fait prête à comprendre ce qu’il essayait de me faire entendre, j’en ai peur.

L'Union

Cette trilogie assez complexe est pourtant très intéressante. Mais pour un public non-initié à la spiritualité, il n’est pas toujours évident de suivre les ressentis de Lars Muhl. Les parties fictives aident néanmoins à mieux saisir ses propos. Dans l’ensemble j’ai assez bien aimé, et je suis contente de l’avoir lu à un moment où j’étais disponible émotionnellement.

Résultat de recherche d'images pour "logo flammarion"

Et n’oubliez pas, en période de confinement, il reste la lecture numérique ou les livres audios, disponibles à tout instant sans avoir à mettre le nez dehors !

Roman disponible en numérique chez

CulturaFeedbooksFnacAmazon

Mes autres chroniques de livres parus chez Flammarion :

13 réflexions sur “O’Manuscrit : Intégrale de Lars Muhl

    • Yes, il fait découvrir plein de choses mine de rien, malgré son côté ésotérique ! 🙂 Les 3 tomes existent aussi au format poche d’ailleurs, donc on peut tout à fait diviser sa lecture en 3 🙂

  1. Je suis tout à fait le public non initié à toute cette thématique de la spiritualité. Honnêtement, le nombre de pages me fait trèèès peur.
    Malheureusement, je ne vais pas me lancer dans cette lecture

  2. Pingback: Bilan #70 : Avril 2020 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.