Hercule Poirot, T.17 : Le miroir du mort d’Agatha Christie

Bonjour à tous !

Pas d’IMM aujourd’hui, puisque les réceptions se font rares, et ce n’est pas plus mal. A la place, voici mon avis sur ce recueil de 4 nouvelles du célèbre détective Hercule Poirot ! Comme d’habitude, un grand merci aux éditions du Masque pour cet envoi.

Chacun sait qu’Hercule Poirot est le plus grand détective de tous les temps. Un homme se suicide quelques heures après lui avoir demandé assistance ? Allons donc ! Ce serait trop facile, et le petit belge sait bien que personne ne fait appel à lui sans raison… Pour lui, rien de plus facile que de déjouer les jeux de glaces, voir au-delà du miroir et faire faillir la réalité des apparences. Le Miroir du mort, Feux d’artifice, L’invraisemblable vol : des nouvelles où le génie de la déduction d’Hercule Poirot s’en donne à cœur joie.

Je dois avouer qu’en temps normal, je ne suis pas trop fan de nouvelles. Mais là, il s’agit d’Agatha Christie, j’avais donc envie de donner sa chance à cette grande autrice dans le format court. Et quel régal, je n’ai aucun regret ! La première nouvelle, Feux d’artifices, nous emmène enquêter sur un suicide, ou est-ce un homicide ? Cette histoire m’a vraiment surprise, j’étais très étonnée de l’issue, et l’autrice à encore une fois le chic de retourner la situation entièrement ! Je crois que c’est celle que j’ai préféré des 4.

Vecteur des accessoires de stand de mariage pour hommes

Poirot se voit ensuite mêlé à une affaire bien moins sordide, puisqu’il doit enquêter sur un vol aux conséquences politiques terribles dans L’invraisemblable vol. Pour le coup, j’ai assez rapidement deviné qui était coupable, mais ce n’est pas ce qui est joli dans l’histoire. Il y a une sorte de morale (politique, soit) à la fin, qui m’a bien plu. En passant, notre détective dévoile quelques secrets bien gardés, comme toujours, qui font un peu sourire dans la moustache, en toute discrétion. Comme d’habitude, on côtoie la bourgeoisie qu’Agatha Christie taquine un petit peu.

« Parce qu’un crime est un crime, dit Poirot d’un ton sévère. Le crime peut sembler des fois justifié, mais c’est tout de même un crime. « 

Le recueil tient son titre de l’avant-dernière nouvelle, Le miroir du mort. Elle est plus épaisse que les autres, étant donné qu’elle fait la taille des 2 premières réunies, mais elle à la taille parfaite pour se lire rapidement et pourtant aller assez droit au but. J’irai jusqu’à dire qu’elle est touchante. Enfin, il y a la toute petite mais distrayante nouvelle intitulée Trio à Rhodes. Ce que j’ai aimé dans cette histoire est également la moralité de la fin, qui prétend qu’un crime aura lieu s’il doit avoir lieu, même le meilleur détective de Grande-Bretagne ne pourra pas le prévenir, même s’il sait le prédire. Jalousies, bourgeoisie et plage de sable fin, une petite nouvelle qui fait voyager en ces temps difficile, mais ne donne pas forcément envie d’aller faire un tour à Rhodes !

Vecteur des accessoires de stand de mariage pour hommes

Je suis plutôt surprise, mais très positivement, puisque Agatha Christie mène ses enquêtes courtes à merveilles ! J’ai vraiment adoré ce format, et j’espère en trouver d’autres dans ce genre là. C’est court mais efficace, avec des petites moralités sympathiques à la fin. Une chouette découverte !

Image associée

Et n’oubliez pas, en période de confinement, il reste la lecture numérique ou les livres audios, disponibles à tout instant sans avoir à mettre le nez dehors !

Roman disponible en numérique chez

CulturaFeedbooksFnacAmazon

Mes autres chroniques des romans d’Agatha Christie :

18 réflexions sur “Hercule Poirot, T.17 : Le miroir du mort d’Agatha Christie

    • Je ne peux que te recommander sa plume, ce n’est pas une autrice de polars incontournables pour rien 😀 (Surtout les Dix petits nègres, mon premier et indétrônable ❤ )
      Bonne soirée ! 🙂

  1. Ça fait longtemps que je n’ai pas relu d’Agatha Christie ! il fût une époque où j’en lisais ps mal… peut-être qu’un jour cela me reprendra.
    Bonne journée, bises

  2. Pingback: Enfances perdues de Mechtild Borrmann | Sorbet-Kiwi

  3. Agatha Christie est une valeur sûre 😉 Et grâce aux étagères supplémentaires que mon Papa a bien voulu monter, maintenant ses livres ne sont plus relégués sous mon lit ❤

  4. Pingback: Hercule Poirot, T.26 : Le flux et le reflux d’Agatha Christie | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Bilan #70 : Avril 2020 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Hercule Poirot, T.1 : La Mystérieuse Affaire de Styles d’Agatha Christie | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: N ou M d’Agatha Christie | Sorbet-Kiwi

  8. Pingback: Hercule Poirot T.36 : Témoin à charge d’Agatha Christie | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.