Les livres d’Emmett Farmer de Bridget Collins

Bonjours à tous !

Aujourd’hui sort aux éditions JC Lattès Les livres d’Emmett Farmer, un roman original et touchant. Un grand merci à l’éditeur pour cet envoi.

Le jeune Emmett Farmer travaille sur les terres familiales quand une lettre le convoque pour commencer son apprentissage. Il va devenir enlivreur, un art qui inspire la peur, la méfiance, et suscite bien des superstitions.
Sous l’œil attentif de Seredith, son maître, Emmett apprend peu à peu à confectionner de magnifiques ouvrages destinés à préserver un trésor unique : les souvenirs. Le passé, désormais
enlivré, sera conservé à l’abri des regards dans un caveau, afin que tout soit oublié. Même les secrets les plus terribles.
Un jour, Emmett fait une découverte troublante : l’un de ces livres porte son nom.

Venez, on retourne dans l’Angleterre de l’ère industrielle, et on change un peu la donne. On va faire comme si les mythes étaient réalité, et que les livres, tous les livres, recelaient des secrets. J’ai adoré cette idée ! Les vrais livres seraient les souvenirs des gens… ceux qu’ils n’arrivaient plus ou ne voulaient plus garder pour eux. Qu’ils préféraient oublier. Sincèrement, cette idée m’a tout de suite attirée, elle fait forcément vibrer la corde sensible des littéraires ! Impossible de passer à côté et j’ai bien fait. Tout d’abord, j’ai eu l’impression de plonger tête la première dans L’apprenti épouvanteur. Il faut dire que j’aime bien cette saga, mais elle est très jeunesse. Et c’est là, la différence avec celle d’Emmett. L’histoire peut être lue par des adolescents, mais pas par des lecteurs débutants. Et puis finalement, les enlivreurs ne sont pas des sorciers, pas du tout, bien que leur profession soit entourée d’une aura mystérieuse. L’ambiance du roman m’a vraiment plu, j’ai aimé m’y plonger et j’étais comme transportée dans une réalité alternative !

Étagères avec des livres Vecteur gratuit

Il faut dire que l’histoire est captivante. Quand je ne pouvais pas lire, j’étais carrément entrain de spéculer ce qui était arrivé à Emmett, quel est son lien avec Lucian, que lui cache Seredith… J’avais envie que l’histoire et l’univers me délivrent tous leurs secrets ! Au delà de l’aspect original, il y a aussi une belle histoire d’amour, que je n’attendais pas du tout et qui m’a pourtant transporté. Elle est belle, elle est touchante, elle m’a faite vibrer. La famille est aussi très importante, très centrale à l’intrigue, peu importe de quel personnage on parle. Et l’enlivrement est un bon prétexte pour aborder ce sujet, puisqu’on serait prêt à faire beaucoup pour protéger les siens, quitte à oublier pour ne jamais parler, non ?

« – Un livre se doit d’être beau. Même si personne ne l’ouvre. Peu importe. C’est une question d’honneur, de respect pour les gens… comme les sépultures d’antan. »

Parce qu’en fait, cette idée d’effacer les souvenirs en les consolidant par écrit, c’est très dangereux et soulève de nombreux questionnements éthiques. Je trouvais le personnage de Seredith très intéressante lorsqu’elle introduit la problématique, mais c’est encore plus développé plus loin dans l’histoire. Accepter d’être enlivrer ne revient pas à consentir pour autant. On peut dire « oui » de bien des manières, et toutes ne sont pas bonnes à prendre. Et qu’arrive-t-il aux souvenirs une fois sur papiers ? Certains en font les frais, puisqu’il y a tout un trafic, comme toujours lorsque l’humain flair le filon et peut pervertir une idée intéressante… Sans aller trop en profondeur pour ne pas perdre son lecteur, Bridget Collins aborde pourtant de nombreuses questions de morales dans son récit, il ne tient plus qu’à celui qui lit ces pages de creuser.

Étagères avec des livres Vecteur gratuit

Les livres d’Emmett Farmer est vraiment une perle. J’ai adoré l’histoire d’Emmett, que ce soit celle de sa famille, de sa profession ou celle de ses sentiments. Bridget Collins nous propose un univers original mais super intéressant ! A découvrir de toute urgence. En librairies dés aujourd’hui.

Éditions Jean-Claude Lattès — Wikipédia

Vous allez aimer ce roman si vous avez apprécié : 

14 réflexions sur “Les livres d’Emmett Farmer de Bridget Collins

  1. Pingback: C’est [mercredi], que lisez-vous ? #147 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #64 : Octobre 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.