Et si on parlait de films… fantastiquement monstrueux ? – Halloween Special

Bonjour à tous !

Tout le monde n’apprécie pas les thrillers ou les films paranormaux, et encore moins les parodies. Et puis souvent, les déguisements d’Halloween tournent autour des sorcières, des vampires ou des loups-garous. Donc je me suis dis que j’allais faire une catégorie spéciale monstres, pour tous ceux qui kiffent les grosses bêtes qui mordent, ou simplement le côté fantastique de cette fête !

Résumé : En 1799, dans une bourgade de La Nouvelle-Angleterre, plusieurs cadavres sont successivement retrouvés décapitées. Les têtes ont disparu. Terrifiés, les habitants sont persuadés que ces meurtres sont commis par un étrange et furieux cavalier, dont la rumeur prétend qu’il est lui-même sans tête. Les autorités new-yorkaises envoient alors leur plus fin limier pour éclaircir ce mystère. Ichabod Crane ne croit ni aux légendes, ni aux vengeances post-mortem. Mais, a peine arrive, il succombe au charme étrange et vénéneux de la belle Katrina Van Tassel.

Avis : Je commence par un classique du genre ! Je vais commencer par dire que je n’aime pas trop Tim Burton, en général (ne me frappez pas, pitié !). Mais parfois, ça passe. C’est par exemple le cas pour Sweeney Todd, un film que j’adore. Et la mayonnaise a prise pour Sleepy Hollow également. Je dois avoir un truc avec les films qui commencent en S, allez savoir. En tous cas, j’ai aimé le jeu d’acteur de Johnny Depp, qui n’en faisait pas des caisses, et Christina Ricci tient hyper bien la cadence. Pour un film de 1999, les effets spéciaux sont plutôt bien faits, mais surtout, l’ambiance est vraiment sympa. J’ai aimé le côté très sombre et sanglant, même si parfois c’est un peu crado. En même temps, on est prévenu, ça s’appelle La légende du cavalier sans tête, fallait bien un peu de décapitation. Je m’attendais juste pas à un carnage pareil. Bref, j’ai passé un très bon moment !

Résumé : De terrifiantes créatures ont envahi la Terre, chassant leurs proies humaines au bruit. Pour leur échapper, les Andrews se réfugient dans un lieu isolé, mais découvrent un culte sinistre qui cherche à exploiter les sens suraiguisés de leur fille Ally, sourde depuis ses 13 ans.

Avis : Après une belle surprise, je viens vous donner un avis plus mitigé. Il y a plusieurs choses que j’ai apprécié dans The Silence, notamment les acteurs. J’aime beaucoup Kiernan Shipka et Miranda Otto, que j’ai découvert dans Les nouvelles aventures de Sabrina. Elles sont accompagnées de Stanley Tucci, que la plupart connaissent de Hunger Games (vous savez, le présentateur TV !). Et même tous les personnages secondaires m’ont convaincus. Je les ai tous trouvé attachants, et à ce niveau-là, j’étais convaincue du scénario. L’idée de base aussi est originale, c’est sûr. Mais les trop nombreuses incohérences m’ont vraiment refroidies, et à chaque fois, elles m’empêchaient de vraiment profiter du film. Les créatures sont plutôt bien faites je trouve, mais il y a trop de petites choses qui me faisaient froncer les sourcils (comme le fait qu’elles supportent le soleil et la chaleur mais craignent le froid alors qu’elles sortent d’années de captivités dans une grotte plongée dans le noir, froide et humide….). Dommage, il y avait du potentiel !

Résumé : Lawrence Talbot est un aristocrate torturé que la disparition de son frère force à revenir au domaine familial. Contraint de se rapprocher à nouveau de son père, Talbot se lance à la recherche de son frère… et se découvre une terrible destinée. L’enfance de Lawrence Talbot prit fin à la mort de sa mère. Ayant quitté le paisible hameau de Blackmoor, il a passé plusieurs décennies à essayer d’oublier. Mais, sous les suppliques de la fiancée de son frère, Gwen Conliffe, il revient à Blackmoor pour l’aider à retrouver l’homme qu’elle aime. Il y apprend qu’une créature brutale et assoiffée de sang s’affère à décimer les villageois et que Aberline, un inspecteur soupçonneux de Scotland Yard, est là pour mener l’enquête.

Avis : Décidément, c’est un dégradé d’avis. Je dois dire que je n’ai pas vraiment apprécié Wolfman, malheureusement. Pourtant, il avait un casting fait pour me plaire ! Entre Anthony Hopkins, Emily Blunt et Hugo Weaving, j’avais de quoi me réjouir, et c’est d’ailleurs pour eux que j’ai choisi de regarder ce film. Leur jeu d’acteur vaut le coup, comme toujours, et c’est plus ou moins ce qui sauve l’ensemble. Je regrette vraiment le manque de surprise du scénario, j’ai vu venir à des kilomètres ce qui allait se passer, qui était fautif et comment se profilait l’issue. Je n’ai pas non plus apprécié les effets spéciaux, ni le trop-plein de gore qu’on nous balance au visage. Et enfin, je le trouvais particulièrement long, mais probablement parce que c’était prévisible comme pas permis. Allez, un point positif, c’est la beauté du village de Castle Comb, qui m’a vraiment donné envie d’aller y faire un tour un jour !

En avez-vous vu certains ? Êtes-vous d’accord avec moi ou pensez-vous carrément l’inverse ? Dites-moi tout en commentaires !

10 réflexions sur “Et si on parlait de films… fantastiquement monstrueux ? – Halloween Special

  1. Sleepy Hollow, j’étais trop jeune à l’époque où mes parents l’ont regardé et comme ce n’est pas mon genre de film, je l’ai jamais vu en entier. The Silence, pas encore vu mais pourquoi pas même si ton avis mitigé me refroidit un peu. Par contre le dernier je n’ai pas l’impression de le connaitre

  2. Pingback: Bilan #64 : Octobre 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.