La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley

Bonjour à tous !

Lauréat du prix des lectrices 2019, j’ai eu envie de découvrir le premier roman de Colleen Oakley paru en France, dans son format poche. Et je regrette de ne pas l’avoir lu plus tôt tant j’ai passé un excellent moment ! Je trouve qu’il mérite son prix ! Un grand merci aux éditions Milady pour cet envoi.

Jubilee Jenkins est allergique au contact humain et se cloître chez elle. Pourtant, à la mort de sa mère, elle doit affronter le monde et se réfugie à la bibliothèque municipale, où elle trouve un travail. Elle y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s’installer en ville avec son fils adoptif. Bien qu’Eric ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme.

Ce roman a été un bol de fraîcheur pour moi, durant la semaine dernière ! Et je dois dire que je ne m’y attendais pas du tout, simplement parce qu’on ne m’en avait pas que dit du bien. Pour ma part, je suis passée a un cheveux du coup de coeur ! Mais… ces personnages quoi. Je les aime d’amour, ils font tout le roman et ont fait battre mon petit coeur de lectrice. Déjà, Jubilee, une jeune femme d’environ mon âge, donc entre 25 et 30 ans, qui vit cloitrée chez elle depuis 9 ans à lire des romans. Elle est adorable ! J’ai été vraiment touchée par son caractère, sa gentillesse, et surtout sa vulnérabilité. J’adore les personnages un peu fragiles, qui apprennent à s’accepter avec le temps et un entourage affectueux. Forcément, elle fait la paire avec Eric qui est fraichement divorcé, avec une ex-femme hautaine, une fille qui ne lui parle plus… parce qu’il a fait une grosse erreur. Et pourtant il assume d’avoir fait une bourde tout comme il assume de souffrir. Et il va tout faire pour reconquérir son coeur d’adolescente. Tout comme il va se donner beaucoup de mal pour Jubilee, qui le lui rend bien.

Gruppe von büchern und wimpel Kostenlosen Vektoren

Bref, j’ai adoré les personnages principaux ! Mais j’ai aussi eu un faible pour Aja, un amour de garçon qui nécessite une attention particulière, et qui va vraiment former un joli duo avec Jubilee également. Ou encore pour Madison, la fille populaire au lycée qui n’a plus d’amies une fois adulte, divorcée avec 3 enfants, qui ne sait plus trop comment gérer les interactions sociales. J’ai aimé la chute, qui me semblait assez réaliste, de leur amitié. Bref, j’ai été emportée par les histoires des personnages qui s’imbriquent de façon très touchante.

« Le timing, l’amour n’en a rien à cirer. »

Malgré tout, il y a eu quelques détails qui ont empêchés ce roman d’être un coup de coeur. Même si j’ai adoré les personnages, certaines facilités, bien qu’expliquées, m’ont un peu dérangés tout de même. Jubilee trouve du travail dés le premier jour alors qu’elle n’a jamais travaillé de sa vie, par exemple. Et puis surtout, la fin… J’aurai vraiment aimé qu’elle soit différente. Je l’ai trouvé trop facile, trop mièvre et trop peu réaliste. Sachant que j’ai dévoré le bouquin, que je l’ai adoré, j’ai trouvé ça vraiment trop dommage pour l’histoire.

Gruppe von büchern und wimpel Kostenlosen Vektoren

En tous cas, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Jubilee et Eric et leur entourage, et je suis triste de les quitter ! J’ai beaucoup aimé cette lecture malgré quelques facilités dans le dénouement. Pour ma part, je le recommande !

Publicités

21 réflexions sur “La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley

  1. Je viens de le terminer et j’ai adoré ! Comme toi, je ne suis pas passée loin du coup de cœur (mais sans pouvoir m’expliquer pourquoi, par contre…) Ma chronique sera en ligne mercredi prochain. 🙂

  2. J’ai déjà vu ce titre passer sans plus m’y attarder mais ton avis me rend curieuse, ne serait-ce que pour partager cette expérience avec les personnes 😀

  3. J’avais été séduite également !
    Pourtant, j’ai donné ma voix sans hésitation pour Lucky Boy que j’avais adoré ! Il sort le mois prochain en poche sous le titre, Le fils du vent, je te le recommande chaleureusement !
    J’avais adoré aussi Le Putain d’énorme livre du bonheur…
    Il y a vraiment des petites pépites chez Milady =)
    http://petiteslectures.com/lucky-boy-shanthi-sekaran/
    http://petiteslectures.com/le-putain-denorme-livre-u-bonheur-qui-va-tout-dechirer-anneliese-mackintosh/

    • Oh chouette! Peut être que j’aurai l’occasion de le découvrir 😊
      Il faut que je lise encore Le putain d’énorme livre du bonheur, il attend sagement dans ma PAL ^^
      Oui carrément, j’adore cette maison d’édition. ❤️

  4. Ce n’est pas mon genre de lecture, habituellement, mais ton avis donne sérieusement envie de s’y pencher. Tu as exprimé beaucoup d’émotions dans ta chronique. J’en avais déjà entendu parler, de ce titre, mais première chronique que je lis dessus. Merci pour ce retour ! 🙂 En effet, les fins faciles, c’est dommage… Mais ne garde que le positif en mémoire pour ne pas te gâcher la lecture héhé !

    • C’est exactement ce que je fais 😊 de toute façon j’ai tellement aimé tout ce qu’il y avait entre le début et la fin que ça prend forcément le dessus ^^ merci pour ton passage ! 😊

  5. Pingback: Bilan #62 : Août 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.