Isabel Dalhousie, T.1 : Le Club des philosophes amateurs de Alexander McCall Smith

Bonjour à tous !

J’ai eu la chance de découvrir ce petit roman grâce aux éditions du Masque, un grand merci à eux !

Pour Isabel Dalhousie, la présidente du Club des philosophes amateurs d’Édimbourg, une soirée à l’opéra est toujours un moment de repos et de sérénité. Mais lorsqu’à la fin de la représentation, un jeune homme en tombant d’un balcon meurt à ses pieds, elle sait que ce n’est pas pour ses beaux yeux. Toujours prête à s’interroger sur l’éthique de ses actes et de ceux de ses contemporains, cette adepte de la vérité ne croit pas un instant à la thèse de l’accident. Miss Dalhousie va alors découvrir que même la tranquille capitale écossaise est désormais gagnée par les appétits modernes, aussi voraces qu’immoraux.

J’ai mis énormément de temps à lire ce roman, parce qu’il est assez particulier. C’est un thriller, d’une certaine façon. Mais notre heroine, Isabel, n’a rien d’une détective. Elle n’est pas particulièrement douée, juste très curieuse. Outrageusement curieuse, même, j’ai envie de dire ! Tout commence par un pur hasard, puisqu’elle va être témoin de la chute d’un jeune homme d’un balcon. Et elle est persuadée qu’on ne tombe pas hasard au dessus d’une rambarde dans un music hall. Sauf que je n’ai pas trouvé son enquête très crédible, notamment le dénouement. Je l’ai trouvé bien trop simpliste ! J’en attendais quelque chose de bien plus passionnant, comme conclusion.

Tee-tasse illustration Kostenlosen Vektoren

J’ai été d’autant plus déçue que l’enquête est assez courte. On ne passe pas beaucoup de temps de lecture à vraiment chercher le coupable. Non. Le récit, raconté par Isabel elle-même, part systématiquement en disgressions. Notamment parce qu’elle est directrice du Club de philosophes amateurs d’Edimbourg. En soi, c’est intéressant ! Elle a plein de théories sur les gens et un avis sur tout. Surtout sur la vie amoureuse de sa nièce… qui est une enquête parallèle, qui ne dure pas très longtemps non plus. Bref, j’ai trouvé qu’il manquait vraiment de l’action et un approfondissement des éléments clés de l’histoire plutôt que d’idées philosophiques, qui ne sont malheureusement pas très passionnantes.

« Cuisiner quand on est en colère exige une grande prudence avec les condiments. On risque de trop poivrer ou pimenter les mets et, par exemple, de gâcher un excellent risotto par pure exaspération. « 

En réalité, j’ai trouvé qu’il y avait un problème de rythme. Au départ, l’auteur ne perd pas de temps et va droit au sujet. Dés les premières pages, le drame a lieu ! On s’attend donc a du dynamisme, sauf que c’est le seul moment pétillant de l’histoire. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas apprécié le roman, pourtant, même si on en a un peu l’impression. Je n’ai simplement pas été convaincue. J’ai apprécié les idées et les cheminements d’idées d’Isabel, mais j’avais envie d’un thriller, et ce n’en est pas vraiment un. Je vais tout de même lire les tomes 2 et 3, par curiosité, pour voir si l’histoire se développe différemment ! Pour ceux qui se poseraient la question, on peut parfaitement le lire en one-shot, puisque l’histoire se conclue entièrement, sans questions ouvertes.

Tee-tasse illustration Kostenlosen Vektoren

Bien que j’ai apprécié le côté philosophe d’Isabel Dalhousie, je n’ai pas retrouvé les ingrédients nécessaires pour faire de ce roman d’enquête une histoire palpitante. Il manquait de rythme et de structure, ce qui est un peu dommage. Je vais tout de même encore donner sa chance à la saga avec les prochains tomes, déjà parus en poche.

Image associée

Publicités

5 réflexions sur “Isabel Dalhousie, T.1 : Le Club des philosophes amateurs de Alexander McCall Smith

    • Ah chouette, j’ai hâte de les lire du coup ! Oui je m’en suis rendue compte, après, mais je ne sais pas vraiment en quoi le classer, après tout… l’enquête est l’élément principal !

  1. Pingback: Bilan #61 : Juillet 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.